Les photos font voir les décors des trois organismes ayant reçu le plus de votes. L’école Beau-Port, la Goélette à Pépé et le Centre de soins Sainte-Anne.
Les photos font voir les décors des trois organismes ayant reçu le plus de votes. L’école Beau-Port, la Goélette à Pépé et le Centre de soins Sainte-Anne.

Premier concours, l’Esprit de Noël, à Arichat

ARICHAT : Le premier concours, l’Esprit de Noël, de la rue principale d’Arichat s’est terminé le 22 décembre dernier. Les entrepreneurs et les organismes de la rue principale d’Arichat se sont engagés dans un concours de décorations de Noël que les gens pouvaient admirer, soit en faisant de la marche, soit en passant en voiture.

Encore un exemple des effets de la COVID-19 sur la façon de faire en région de l’Isle Madame, durant les derniers mois de l’année 2020. Ce concours a été, toutefois, une belle complicité entre plusieurs organismes et entrepreneurs, pour ajouter au divertissement des gens tout en restant à l’écart les uns des autres et toujours en respectant les mesures sanitaires de Santé publique Nouvelle-Écosse. Il y avait 10 commerces et organismes participants, dont, Bluenose Insurance, The Clairestone Inn, Centre IFIT, l’école Beau-Port, le Foyer Sainte-Anne, la Goélette à Pépé, Hearts of Isle Madame, Island Pharmacy, The Island Nest et la boutique V Pottery.


Le grand objectif était de décorer, dans la mesure du possible, les façades des entreprises qui longent la route principale d’Arichat, ce qui est mieux connu, des gens d’ici, comme le chemin d’en haut, depuis le Centre Sainte-Anne jusqu’au guichet automatique de la Caisse Saint-Joseph, allant vers l’est. 


En effet, pour correspondre au nouveau trottoir récemment construit, ce qui fait le grand plaisir de beaucoup de gens. (Le chemin d’en bas est celui qui longe le havre d’Arichat et qui est la partie qui revêt l’histoire d’Arichat.) 


Il s’agissait de créer de l’ambiance pour le temps des fêtes et, par la même occasion, s’épauler, travailler ensemble, partager et donner pour que les gens en profitent. Bref, vivre ce qui est devenu dicton en 2020; unissons-nous dans cette lutte contre la COVID-19, en restant à l’écart les uns des autres. Un élément de compétition amicale était aussi de la partie, ce qui a tendance à créer un certain intérêt.    


Vanessa Roy-Savoie, agente scolaire et communautaire, rattachée à l’école Beau-Port, nous a parlé de ce projet, comme elle en connaissait les détails, pour y avoir travaillé avec les élèves de l’école Beau-Port. Elle nous a dit : « Nous avons pigé le groupe gagnant vers 13 h, le 22 décembre. On avait pris tous les noms des participants et on avait assigné un numéro (1 à 200) pour chaque vote, ensuite on a été sur Google afin de trouver une application qui choisit des numéros au hasard et ça nous a donné le numéro gagnant. On avait invité les gens à voter (en ligne) pour leurs décorations préférées. Si on a emprunté une formule de vote en ligne, c’est parce qu’on voulait assurer que personne ne soit à risque », nous a aussi confiés Mme Roy-Savoie 


Chaque commerce participant a offert une carte cadeau d’une valeur de 20 $, ce qui faisait un gros lot à gagner de 200 $, à dépenser dans les commerces de la région. 


L’école Beau-Port a reçu le plus grand nombre de votes pour leurs décorations et le travail de groupe. Chaque classe avait décoré une couronne de Noël qu’on avait accroché aux poteaux luminaires le long du nouveau trottoir, sur la rue d’en haut, à Arichat. Avec à peine 10 votes de différences entre les 3, c’est la Goélette à Pépé et le Foyer Ste-Anne qui ont suivi le groupe gagnant. 


Vanessa Roy-Savoie termine en nous disant : « Personnellement, je trouve qu’on a eu un bon taux de participation pour une première fois. Environ 200 personnes y ont participé. »