Paul Émile LeBlanc, gérant du Club de golf de Clare.
Paul Émile LeBlanc, gérant du Club de golf de Clare.

Nouveau gérant du Club de golf de Clare

Richard Landry
COMEAUVILLE : Paul Émile LeBlanc, ancien gérant de la Caisse populaire de Clare de 1994 à 2017, est devenu gérant du Club de golf de Clare par intérim. Après avoir pris sa retraite de la Caisse populaire, il a fait de la suppléance en enseignement au Conseil scolaire acadien provincial afin de poursuivre son engagement dans la communauté.

     « On m’a demandé d’occuper le poste de gérant du Club de golf de Clare à la suite de la démission du gérant sortant, Mark Comeau, au moins pour la saison de golf de 2019. Je suis membre et bénévole du Club de golf depuis 1969, sauf quand j’ai travaillé à l’extérieur. Je crois que j’étais bien choisi pour occuper le poste », selon lui.

     Paul Émile a une expérience de plus de 35 ans de travail et de bénévolat avec le public ayant toujours travaillé avec une attitude professionnelle en visant la satisfaction du client. En plus de son implication au Club de golf, son bénévolat a compris la direction de la Chambre de commerce de Clare et le bénévolat auprès du Relais pour la vie. Il a reçu le certificat Père-Léger-Comeau pour son dévouement au développement de la communauté acadienne.

     Dans son travail professionnel, il déjà supervisé jusqu’à 30 membres d’un personnel. Sous sa direction, la Caisse populaire a formé des partenariats avec plusieurs groupes, y inclus le Club de golf, visant à aider la région à se développer culturellement et économiquement.

     « Comme entreprise, on essaye de faire le plus possible avec la salle du Club. Nous offrons un nouveau menu et voulons organiser plus d’activités pour attirer le monde. Il y a du nouveau cette année, soit les soirées Violon et Tradition chaque mercredi soir organisées en collaboration avec la radio CIFA. On peut organiser plus d’activités pour attirer le monde comme des soupers au homard dans la coquille, aux pétoncles, au haddock, avec le pain, entre autres, tous des produits frais, n’ayant pas été congelés. On veut offrir aux touristes des expériences uniques, comme la partie de golf le matin et la promenade sur la plage en après-midi. Je crois qu’il faut créer des activités pour les touristes pour qu’ils aient de bonnes expériences chez nous », ajoute-t-il.

     Le nouveau gérant estime qu’il y a beaucoup à faire dans la préparation du prochain Congrès mondial acadien dans la région du Sud-Ouest en 2024. Il a été très touché quand la région a été choisie pour accueillir le Congrès dans cinq ans. Il y a beaucoup de travail à faire, selon lui, surtout avec la collaboration des entreprises.