Le père Albéni d’Entremont dans ses bureaux à Sainte-Anne-du-Ruisseau.
Le père Albéni d’Entremont dans ses bureaux à Sainte-Anne-du-Ruisseau.

Notre-Dame de l’Assomption : une nouvelle paroisse dans la région de Par-en-Bas

Norbert LeBlanc
SAINTE-ANNE-du-RUISSEAU : Avec l’arrivée de la nouvelle année 2020, les fidèles de la région de Par-en-Bas ont accueilli la création d’une nouvelle paroisse nommée Notre-Dame de l’Assomption, en l’honneur de la Vierge Marie, la patronne des Acadiens. Cette nouvelle paroisse résulte de la fusion de sept églises de la région d’Argyle. Ces églises regroupent les communautés pastorales de : Saint-Pierre de Pubnico-Ouest, Immaculée Conception de Pubnico-Est; Saint Joseph de l’Île Surette; Sainte-Famille de la Butte Amirault; Saint Michel de Wedgeport; Sainte-Anne de Sainte-Anne-du-Ruisseau et Sainte Agnès de Quinan.

     Pour mieux comprendre la création de cette nouvelle paroisse, Le Courrier de la Nouvelle-Écosse a rencontré le père Albéni d’Entremont dans sa résidence à Sainte-Anne-du-Ruisseau le jeudi 2 janvier 2020. Le père Albéni a été nommé administrateur et curé de cette nouvelle entité pastorale. Le père Cyrille Assihou, sera l’adjoint du père d’Entremont, et le diacre Bruce Hubbard continuera d’appuyer les curés de la région.

     Le père Albéni dit que c’est le comité de transition qui a choisi le nom de la nouvelle paroisse. Le comité s’est entendu sur le fait qu’il serait beaucoup plus acceptable de commencer cette nouvelle entité avec une nouvelle désignation paroissiale. Afin de continuer à rendre service aux fidèles, le père d’Entremont a précisé que les membres du clergé serviraient les communautés chrétiennes à tour de rôle aux trois semaines. Ainsi une fin de semaine, un curé ira célébrer l’eucharistie à Wedgeport, puis une autre fin de semaine à Sainte-Anne-du-Ruisseau, puis enfin une autre à Quinan et ainsi de suite. Un autre curé sera responsable de célébrer la messe à Pubnico-Est et à Pubnico-Ouest. Quant au diacre, celui-ci coordonnera un service liturgique aux Buttes Amirault et à l’Île Surette. Pendant les deux semaines suivantes, les curés et le diacre s’engagent à changer d’église pour offrir soit une messe ou un service liturgique. Ainsi les trois membres du clergé serviront une région toutes les trois semaines. Un nouveau bureau administratif a été créé au presbytère des Buttes-Amirault et celui-ci sera ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 16 h. Wendy Pothier sera la secrétaire du bureau et Kathy Bourque sera responsable de la comptabilité.

     Dans une lettre adressée aux fidèles de l’archidiocèse d’Halifax-Yarmouth, Mgr Anthony Mancini a parlé de la restructuration de l’archidiocèse, et il a indiqué que lui et son équipe ont travaillé à cette restructuration et transformation depuis plusieurs mois et plusieurs années. Il a mentionné que cette période de transition allait être une période d’ajustement et il a demandé aux fidèles d’être patients avec le processus. Il les a remerciés pour leur appui continu. Mgr Mancini a rappelé aux fidèles que le but de cette restructuration était de renforcer l’église surtout avec les défis entourant la nouvelle évangélisation. Il a ajouté que l’année 2020 marquait une étape importante pour l’Église et qu’il est essentiel d’avoir de la bonne volonté pour accompagner ceux et celles qui ont choisi de vivre selon les enseignements de l’Évangile.

     Le père Albéni a terminé en partageant son optimisme envers cette nouvelle réorganisation des paroisses. Il a voulu nous assurer que les églises de la région ne fermeraient pas leurs portes aussi longtemps qu’elles sont viables. Selon lui cette restructuration est une occasion de collaborer ensemble pour renforcer la mission de l’Église universelle.