Amber d'Entremont
Amber d'Entremont
Omar Gandhi
Omar Gandhi

Mes chums sont cools!

Wow, je ne sais même pas par où commencer avec ce type, parce qu’il est plutôt important et j’espère que vous comprenez que par « plutôt », je veux dire qu’il est l’homme. Omar Gandhi est un architecte primé et novateur. Faites tomber vos chaussettes et appelez votre grand-mère genre d’architecte.

Avec deux bureaux, l’un à Halifax et l’autre à Toronto, il a avoué avoir apprécié cette pause que la COVID-19 nous a amenée. Normalement, il montait et descendait d’avions, mais avec la COVID-19, il a pu travailler et profiter de sa vie familiale en Nouvelle-Écosse. Originaire de Brampton, en Ontario il a étudié à l’Université de Toronto et quand il a eu vent du programme de maîtrise de l’Université Dalhousie, il a fait un acte de foi et a déménagé dans notre province sans connaître personne ni la ville. 

Omar a ressenti le besoin de quitter Toronto, pour échapper au bruit. Comme nous le savons, Toronto est un endroit très fréquenté et contient tellement de bruit et au-delà des voitures, des tramways, des gens et du métro, il y a aussi le bruit de la pression et cela, mesdames, et monsieur peut tuer la créativité en un clin d’œil.

« Je pouvais me concentrer ici à Halifax, il y avait moins de pression, moins de bruit extérieur et beaucoup plus de place pour que je trouve mon style. » 

Le processus créatif d’Omar commence par une visite sur place avec son client et c’est là qu’il passe en revue la vision, les désirs et ce qui est vraiment important pour lui. Omar et son équipe passent du temps dans cette zone, se déplaçant en voiture et gardant un œil sur les qualités particulières qui se sont développées au fil du temps avec l’architecture et qui s’en inspirent.

« C’est drôle, quand on regarde autour de soi, on peut voir un schéma. Les gens copient ce que font leurs voisins et cela crée un certain look ou style par région ». 

Une autre partie amusante du processus créatif est qu’ils font des dessins à la main vraiment grossière et jouent avec le papier et le carton en le pliant et en réalisant des formes. Il encourage son équipe à partager des idées, à faire du brainstorming, c’est-à-dire à collaborer.
  « Quel est l’intérêt de travailler avec des gens intelligents si vous n’écoutez pas leurs idées? » 

Cette œuvre d’art se trouve en fait dans un endroit où j’ai grandi, Pointe du Sault, dans la région de la municipalité d’Argyle en Nouvelle-Écosse. L’inspiration pour cette pièce a été les barges de foin, les terrains marécageux et, dans l’ensemble, les paysages acadiens. Je trouve qu’il ressemble à un fort et me rappelle le site historique de Port-Royal, en Nouvelle-Écosse. Personnellement, après avoir parlé de cette maison avec Omar, j’ai l’impression qu’elle devrait s’appeler Acadian Dream (Ha! Je n’avais pas l’intention de copier le nom du dernier album de musique de Cy, mais c’est arrivé).

« On a l’impression d’être dans le prolongement du paysage. L’idée était que si vous plissez les yeux, cela ressemble à une bosse dans le paysage jusqu’à ce qu’il s’anime la nuit où il brille».

Maison à Pointe du Sault

« L’arceau d’entrée est dans l’orientation d’un grand couloir, comprimé sur les côtés. Dans un contraste extrême, lorsqu’on entre dans l’espace, qu’on franchit le seuil et qu’on pénètre dans la grande salle, on se voit présenter un panorama horizontal long et bas de la côte marécageuse et de l’océan parsemé d’îles. Jusqu’au point d’entrée, la vue panoramique du paysage est cachée au visiteur, car la largeur de la maison cache la vue dramatique. »
Omar Gandhi

Il mélange si facilement un style architectural contemporain avec des influences vernaculaires rurales et ce que j’aime le plus dans ses créations, la cerise sur le gâteau, c’est qu’il y a une sensibilité au paysage naturel de la côte atlantique du Canada.


Pointe du Sault 

Et si vous n’étiez pas déjà ébloui par les photos de son travail, en 2014, Gandhi a remporté le Prix de Rome du Conseil des Arts du Canada. Omar est reconnu pour son excellence ici et à l’étranger. En 2016, la prestigieuse Architectural League de New York l’a nommé Emerging Voice.
La prochaine maison que je veux mentionner s’appelle Rabbit Snare Gorge, située au Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse. Un autre chef-d’œuvre qui lui a valu la Médaille du Gouverneur général en architecture.


Rabbit Snare Gorge 

lors qu’il se promenait en voiture à la recherche des aspects architecturaux bizarres, particuliers et intéressants d’une région, il a remarqué que tout le monde avait des coupe-vents à sa porte d’entrée.
 « Nous avons pris cette caractéristique et l’avons adaptée de façon un peu folle, car l’œuvre elle-même raconte alors une histoire sur le lieu. » 

Le paysage de la Rabbit Snare Gorge est défini par les pentes abruptes des hautes terres du Cap-Breton, une forêt dense avec des parcelles de bois dur acadien, de profondes gorges coupées par un ruisseau murmurant, et les falaises rocheuses du détroit de Northumberland. L’emplacement permet d’avoir une vue d’ensemble sur l’ensemble de la propriété, y compris la majeure partie de la gorge menant à l’océan.


Rabbit Snare Gorge 

Prenez une minute pour consulter son site web! https://omargandhi.com
Vous y trouverez d’autres belles photos de son travail et l’une d’entre elles est en fait un restaurant, Lady Marmalade, qui est un incontournable de la scène des brunchs à Toronto depuis 2009 et pour cause, je suis définitivement une grande fan.

Et si vous suivez son compte Instagram https://www.instagram.com/og_architect/?hl=en, vous trouverez quelques coups d’œil et des informations sur son prochain dévoilement.... il y en a un gros qui s’en vient! Vous êtes les bienvenus ;)  Il est clair que OG est innovant comme Tony Stark, mais contrairement à lui, Omar est incroyablement humble ce qui fait toute la différence dans le monde et c’est pourquoi je pense que tout son succès à ce jour n’est que le début de ses rêves les plus fous et peut-être pas pensés. 

Rabbit Snare Gorge