Sally Kenney, la directrice générale du CAPEB.  
Sally Kenney, la directrice générale du CAPEB.  

Mardi Gras, Par-en-Bas

Norbert LeBlanc
TUSKET : Le Conseil acadien de Par-en-Bas (CAPEB), lors de la dernière rencontre du conseil d’administration du 19 janvier 2021 a pris la décision de modifier son activité du Mardi Gras 2021. Pour en comprendre davantage, Le Courrier de la Nouvelle-Écosse a rencontré Sally Kenney, la directrice générale du Conseil acadien de Par-en-Bas, dans ses bureaux le 2 février dernier.

Depuis de nombreuses années, le CAPEB coordonne la célébration du Mardi Gras dans la cafétéria de l’École secondaire de Par-en-Bas. Le CAPEB a choisi ce site parce que Tusket est considéré comme un site central dans la municipalité d’Argyle. C’est où les gens de tous les villages acadiens venaient fêter avant le début du Carême. Mme Kenney nous a dit que le CAPEB avait la chance d’avoir une armée de volontaires qui arrivait sur place à 6 h pour commencer la préparation du traditionnel petit déjeuner. Elle nous a aussi informés qu’entre 150 et 175 personnes ont participé à cette activité. Pour amuser les gens, pendant le petit déjeuner, elle avait invité des artistes locaux à jouer de la musique.


Avec l’arrivée de la pandémie actuelle, le CAPEB a été obligé de regarder à d’autres options pour le petit déjeuner du Mardi Gras. Sally Kenney nous a informés que Santé publique Nouvelle-Écosse ne permettait plus au CAPEB d’offrir un repas sur place et que ces sortes de rassemblements n’étaient pas conforme avec les protocoles exigés. Lors de la dernière rencontre du Conseil d’administration, Mme Kenney a proposé une modification et adaptation de l’activité du Mardi Gras. Elle a proposé que le CAPEB coordonne un Mardi Gras dans cinq communautés de la municipalité d’Argyle et que cette activité soit organisée comme un repas à emporter. Cette nouvelle approche ne limitera pas le nombre de participants et permettra à la tradition de se poursuivre. Mme Kenney a parlé des avantages de son plan, car les participants auront moins de distance à se déplacer. Il va sans dire que les gens ont tendance à appuyer les activités qui se déroulent dans leurs villages. 


Afin de faire la promotion de cette activité, le CAPEB et son équipe ont préparé un dépliant pour distribuer aux résidents de la municipalité et le CAPEB a également partagé les informations du Mardi Gras, édition COVID-19 sur leur site web et les médias sociaux. Les gens qui veulent participer au petit-déjeuner à emporter pourront le faire dans les endroits et les villages suivants : à Pubnico-Ouest-le-Centre, au restaurant Red Cap; à Pubnico-Est-le-Bas, au East Pubnico Community Centre; à Buttes-Amirault, au Twin Village Social Club à Wedgeport à la salle des pompiers; à Sainte-Anne-du-Ruisseau et au Club acadien. Les petits déjeuners pourront être ramassés à partir de 7 h 30 à 9 h 30. La date pour ces activités est le 16 février. Le menu pour ce repas à emporter comprend les suivants: des crêpes, des œufs, le bacon et les saucisses. Le prix est le même dans toutes les communautés : 5 $ par personne.


Le succès d’une telle activité va dépendre de la participation des résidents, de la température et de l’engagement des partenaires du CAPEB. Il va sans dire que le CAPEB qui coordonne cette activité est reconnaissant envers ses partenaires : le gouvernement du Canada et de la province de la Nouvelle-Écosse ainsi que la municipalité d’Argyle.