Marc-Alexandre Lagacy, nouvel animateur communautaire en Clare auprès des nouveaux arrivants francophones.
Marc-Alexandre Lagacy, nouvel animateur communautaire en Clare auprès des nouveaux arrivants francophones.

Marc-Alexandre Lagacy, animateur communautaire du projet des Communautés francophones accueillantes en Clare

Richard Landry
COMEAUVILLE : La Société acadienne de Clare (SAC), partenaire dans le projet Communautés francophones accueillantes en Clare, a retenu les services de Marc-Alexandre Lagacy au poste d’animateur communautaire. Son travail consiste à sensibiliser et à retenir les nouveaux arrivants francophones dans la région de Clare.

Marc-Alexandre, originaire de la région de Bathurst, au Nouveau-Brunswick, est à son deuxième emploi dans la région de Clare, ayant été coordinateur des activités récréatives et culturelles à l’Université Sainte-Anne pendant un an et demi. Il était auparavant agent de liaison en formation et activités culturelles pour les nouveaux arrivants à Fredericton et a travaillé pour les Jeux de l’Acadie.


Avec sa conjointe, Réanne Cooper qui prépare une maîtrise à l’Université de Moncton, il avait l’intention de revenir à la Baie Sainte-Marie éventuellement. Il a donc accepté le poste d’une durée de trois ans avec possibilité de prolongation.


Marc-Alexandre Lagacy travaille présentement à une trousse de bienvenue et une programmation d’activités culturelles en vue de créer des relations pour accueillir les francophones qui déménagent dans la région, peu importe d’où ils viennent. « Ces activités visent donc l’intégration et la rétention des gens pour qu’ils se sentent bien. On veut faire connaître la culture locale aux nouveaux arrivants et voir que les gens d’ici connaissent les cultures des nouveaux venus », selon lui.


Il s’agit d’un projet de partenariat entre la Société acadienne de Clare et la municipalité de Clare. L’animateur culturel répond à Natalie Robichaud, directrice générale de la SAC. Un autre agent en immigration sera embauché par la municipalité prochainement.

 

La municipalité de Clare a été choisie pour la Nouvelle-Écosse en collaboration avec le Réseau en immigration francophone de la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse en tant que communauté francophone accueillante dans le cadre du Plan d’action pour les langues officielles du Gouvernement du Canada.


Grâce à l’Initiative des communautés francophones accueillantes, ce sont 14 communautés d’un bout à l’autre du Canada qui ont reçu un financement leur permettant de créer des programmes et des activités pour offrir un bel accueil aux nouveaux arrivants d’expression française et les aider à s’intégrer dans les communautés francophones en situation minoritaire. Cette initiative de 12,6 millions de dollars sur 3 ans a été annoncée dans le budget de 2018 pour favoriser l’intégration et la rétention des nouveaux arrivants d’expression française au Canada.


La nouvelle stratégie, intitulée Atteindre nos objectifs : Stratégie en matière d’immigration francophone, annoncée le 13 mars 2019, constitue une approche collaborative avec les partenaires fédéraux, provinciaux, territoriaux et communautaires « par et pour les francophones ». La stratégie cherche à accroître la vitalité des communautés de langue officielle en situation minoritaire au moyen de l’immigration, plus précisément en augmentant la proportion de résidants permanents d’expression française à l’extérieur du Québec, en favorisant l’intégration et la rétention des nouveaux arrivants qui parlent français et en renforçant les capacités des communautés francophones.


Le plan d’action local développé dans le cadre du projet a été élaboré grâce au travail du groupe d’accueil du Conseil de développement économique de la Nouvelle-Écosse (CDÉNÉ), agissant en tant que comité consultatif communautaire pour le projet. Un groupe de travail restreint de ce comité a aussi été créé et une consultation communautaire a également eu lieu.