De gauche à droite, Omer Blinn, Hélène Comeau, Delbert LeBlanc, Darlene Comeau, Brenda LeBlanc, Régina LeBlanc et Herbie Comeau lors du premier porc barbecue en Clare.  
De gauche à droite, Omer Blinn, Hélène Comeau, Delbert LeBlanc, Darlene Comeau, Brenda LeBlanc, Régina LeBlanc et Herbie Comeau lors du premier porc barbecue en Clare.  

L’introduction du porc barbecue en Clare

Omer Blinn
POINTE-de-l’ÉGLISE : Vers 1980, quelques fermiers de la région de Clare se sont rendus à Saint-Louis, Missouri, pour assister à des rencontres et ateliers destinés aux éleveurs de porcs. Certains sont toujours vivants, d’autres sont décédés. Il s’agissait de Delbert (Régina) à Lindsay, Auguste LeBlanc (décédé en 1990) et Kenneth à Jean Lindsay Auguste (décédé).

À son retour, Delbert a voulu partager ses nouvelles connaissances et sans doute tout ce qu’il avait appris d’utile pour son entreprise, surtout les nouvelles façons de préparer et servir la viande de porc.

Quelques jours après son retour, lors d’une rencontre entre amis, Delbert parlait d’un repas barbecue qui avait attiré son attention. Il s’agissait d’un porc entier cuit dans un four avec des briquettes de bois. Il aurait voulu imiter la recette et en faire autant.

Après une longue discussion, il a été décidé de tenter l’expérience. Les lacunes étaient qu’ils n’avaient aucune recette, ni four, ni expérience. Abattre un porc et s’aventurer ne posait aucun problème. Le lieu choisi était au chalet d’Omer et Bernadette Blinn.

Un beau samedi, accompagné des invités Herbie et Hélène Comeau, docteur Félix et Louise Doucet et d’autres invités, un four a été monté avec des blocs en béton pour couvrir une feuille de contre-plaqué. Une barre de métal servait à tourner les demis à cuire.

Les épouses ont aidé à préparer la table et les amis sont partis heureux d’avoir assisté au premier barbecue d’un porc entier en Clare.