Un panier d’oeufs.
Un panier d’oeufs.

Les Poules!

Depuis des siècles, les philosophes débattent de la question à savoir « Qui est venu en premier, la poule ou l'œuf? » Ou d’une question encore plus importante : « Pourquoi le poulet a-t-il traversé la rue? » Honnêtement, qui s'en soucie? Ce qui nous intéresse, c'est d'obtenir les œufs les plus frais possible. Le secret pour obtenir des œufs d’une fraîcheur sans pareille, c’est... vous l'avez deviné, procurez-vous vos propres poules.

     L'élevage de poules est un passe-temps amusant et enrichissant. Mais pour garder des poules en bonne santé et heureuses, il faut se renseigner un peu. 

     Il existe plusieurs types de poules. Mais celles sur lesquelles nous allons nous concentrer sont les poules pondeuses.

     Décidez d'abord si vous voulez élever des poulets de race standard ou de taille bantam. Les poules de race standard vous donneront des œufs de la taille que vous voyez habituellement à l'épicerie. Elles sont plus grandes que les poules bantam, ce qui signifie des œufs plus gros, mais aussi une facture plus élevée pour les nourrir et beaucoup plus de fumier à nettoyer. Les bantams sont plus petites, ce qui signifie que vous aurez des œufs plus petits mais aussi une facture moins importante pour les nourrir. Les bantams sont plus aptes à couver. La couvaison signifie que la poule décide de s'asseoir sur ses œufs et de les faire éclore. Et quand une poule couve, cela implique qu'elle arrête de pondre jusqu'à ce que les poussins soient éclos, ce qui est une mauvaise nouvelle pour vous. Les bantams sont également reconnues pour être un peu agitées. 

     Quelle que soit la taille que vous décidez d'obtenir, vous devez aussi penser à la race. Les plus faciles à soigner sont sans doute les comètes rouges. Elles ont été élevées pour pondre des œufs. Elles n'ont plus le désir naturel de couver leurs œufs et ce sont les poules qui vous donneront le plus de résultats pour votre argent.

     Au printemps, les magasins qui vendent de la nourriture pour les animaux d'élevage se préparent à commander des poussins d'un jour. C'est le moment de passer votre commande. Les comètes rouges pondent généralement un œuf par jour, ce qui permet à une famille de trois personnes d'avoir suffisamment d'œufs avec six poules, mais il est toujours bon d'en avoir plus que nécessaire, car les poussins d'un jour sont fragiles et il se peut qu'ils ne se rendent pas tous à l'âge adulte. Si vous avez trop d'œufs, vous pouvez toujours les donner à votre famille et à vos amis. Selon votre lieu de résidence, vous pouvez aussi en vendre. 

     Une petite chose... Un des mythes répandus, c’est que l'on croit qu'il faut un coq pour que la poule produise des œufs. C'est faux, vous n'avez besoin d'un coq que si vous voulez avoir des œufs fécondés pour éclore.  

     Vous avez donc passé votre commande, et maintenant? Jusqu'à ce que les poussins aient toutes leurs plumes, ils devront vivre sous une lampe à couvain et dans une boîte à couvain. Celleci peut être une boîte à couvain fabriquée par un professionnel ou simplement une grande boîte tapissée de copeaux, équipée d’une mangeoire et d’un abreuvoir. Vous aurez toujours besoin de la lampe à couvain. Les poussins ont besoin de chaleur; s'ils vivaient avec leur mère, ils resteraient sous ses ailes pour se tenir au chaud. Un bon moyen de savoir si la lampe est assez basse, c’est de l’allumer et de poser la main sur le sol sous la lampe, si la surface est trop chaude pour votre main, elle est trop chaude pour les poussins. Il suffit alors de remonter la lampe jusqu'à ce qu'elle réchauffe le sol, mais pas trop. Vous pouvez essayer la température à 35 degrés Celsius et la réduire de quelques degrés chaque semaine jusqu'à ce que vos poussins soient à température ambiante. Cela devrait prendre environ cinq à six semaines.

     La meilleure chose à faire pour nourrir vos poussins est d'acheter des aliments pour poussins dans n'importe quel magasin spécialisé, généralement là où vous avez acheté les poussins. Il existe deux sortes de nourriture, celle à laquelle on a ajouté des médicaments et celle, sans médicament. À vous de choisir. Si vous optez pour le bio, vous devez leur donner de la nourriture sans médicament ajouté. Chacun a sa propre opinion. Il vaut mieux faire sa recherche et décider pour soi-même.  

     Il est temps pour vos poulettes (jeunes poules) de s'aventurer dans leur nouvelle maison à l'extérieur. Vous devez garder à l'esprit la quantité d'espace dont chaque poule aura besoin pour vivre confortablement. Un poulailler trop grand les empêchera de se garder au chaud. Un poulailler trop petit les poussera à picorer, à se battre et les empêchera de faire de l'exercice. Les poules sont reconnues pour leur cannibalisme si elles sont trop nombreuses. Vous devez disposer d'au moins quatre pieds carrés par poule, sans compter l’espace pour la course à l'extérieur. Les poules de race bantam nécessitent un peu moins d'espace. Plus vous entassez les poules les unes sur les autres, plus vous risquez qu’elles attrapent des maladies, qu’elles s’entre-mangent (cannibalisme) et qu’elles mangent leurs propres œufs. 

     Une autre chose à considérer avec vos poules, c'est leur sécurité. Vous ne pouvez pas prendre trop de précautions lorsqu'il s'agit de les protéger des prédateurs. Le grillage de poule acheté à la quincaillerie peut garder vos poules à l'intérieur, mais il n'empêchera pas les prédateurs d'entrer! Les visons, les belettes et les rats peuvent facilement passer par ces trous, et les chiens, les renards et les ratons laveurs déchirent le grillage. Vous pouvez acheter du fil plus solide dans une quincaillerie ou dans un magasin spécialisé qui vend des aliments pour animaux.

     Les poules commencent à pondre vers l'âge de 6 mois. Après la première année, leur productivité commence à diminuer de dix pour cent chaque année. Vous trouverez une bonne ration alimentaire pour les poules pondeuses au magasin d'alimentation de votre quartier. Là encore, il existe des aliments biologiques et des aliments standard. La ration pour pondeuses se présente également sous forme de granulés et de miettes. Je préfère les granulés. Toutes les poules que j'ai eues ont préféré jeter les aliments émiettés plutôt que de les manger. En hiver, vos poules vous aimeront si vous leur apportez des miettes et de la verdure, même des vers de farine qu'on peut trouver dans Internet. Mais veillez à respecter le ratio des pondeuses comme nourriture principale. Comme pour les humains, trop de friandises, ce n'est pas une bonne chose, et vos poules ralentiront leur production d'œufs.  

     Vos poules devront avoir accès à de l'eau douce à tout moment. En hiver, il est bon d'avoir des abreuvoirs pour que l'un puisse dégeler pendant que l'autre est utilisé. Il existe aussi des abreuvoirs chauffés qui fonctionnent très bien.

     L'été est une bonne période pour les laisser errer dans votre propriété (si les règlements de votre ville le permettent) afin qu'elles puissent manger des fourmis, des tiques, des larves, des perceoreilles, etc... Gardez simplement un œil sur les prédateurs, en particulier les faucons, les aigles et les balbuzards.

     En suivant ces conseils simples, vous faciliterez un peu votre rôle de « gardienne des poules ». Amusez-vous bien avec votre nouveau passe-temps, ce n'est pas tous les jours que votre animal de compagnie vous donne des œufs!

Une mangeoire à poulets.
Un abreuvoir à poussins.
Des poules - comètes rouges.