Le chef des pompiers volontaires LeMoine Alfred Aucoin, tout sourire avec ces visiteurs spéciaux.
Le chef des pompiers volontaires LeMoine Alfred Aucoin, tout sourire avec ces visiteurs spéciaux.

Les pompiers volontaires de LeMoine et leurs amis apportent de la joie à leur communauté

Rosie Aucoin-Grace
CHÉTICAMP : Si jamais il y a une période de Noël dont nous avons besoin pour remonter le moral des jeunes et des moins jeunes, je pense que c’est bien celle-là. Heureusement pour de nombreuses familles, en particulier celles qui ont des enfants, les membres du service des pompiers volontaires de LeMoine et leurs amis ont décidé d’organiser un événement spécial, apportant la joie de Noël et des sourires chaleureux aux habitants de leur quartier de Cap LeMoine, Saint-Joseph-du-Moine et Grand-Étang. De nombreux foyers ont reçu la visite spéciale du père Noël et de mère Noël, qui ont livré des cadeaux à tous les enfants de leur communauté.
Des membres du service de pompiers volontaires LeMoine et M. et Mme Noël répandant la joie dans leur communauté.

J’ai eu l’occasion de discuter avec le chef des pompiers et organisateur principal, Alfred Aucoin. Nous avons parlé de la façon dont ce nouvel événement s’est concrétisé et il a expliqué : « Croyez-le ou non, un jour, alors que j’étais assis dans ma cache à chasse, je réfléchissais et essayais de trouver quelque chose que nous pourrions faire pour apporter un peu de positivité dans la communauté en ces temps d’incertitude. Une période où, malheureusement, beaucoup sont déprimés ou effrayés par le virus et cette deuxième vague si proche des vacances ».

 

M. Aucoin a parlé d’une idée qui lui est venue et il a agi à l’instinct : « Voyant que c’est presque Noël, j’ai pensé que nous pourrions éventuellement acheter des cadeaux et demander au père Noël et aux pompiers de les livrer à tous les enfants de notre communauté. J’ai pris mon téléphone portable alors que j’étais encore dans la cache à chasse et j’ai appelé les officiers pour leur demander ce qu’ils en pensaient. Tout le monde était en accord et enthousiaste à l’idée de partager un peu de joie ». Il a poursuivi : « Au début, nous avons calculé qu’il n’y avait pas tant d’enfants que ça, donc c’était possible, en pensant que vingt ou trente enfants de moins de quinze ans dans la région. Mon assistant, le chef des pompiers, Travis MacIntosh, et moi-même avons convenu que nous paierions pour les cadeaux si nécessaire ».

 

C’est ainsi que l’idée a commencé à faire son chemin. Après avoir examiné de plus près le nombre d’enfants dans la paroisse, ce qui n’est pas une tâche facile, après quelques tentatives pour obtenir un chiffre précis sur les médias sociaux, ces pompiers ont pris la route, avec un stylo et du papier pour faire une liste, afin de ne manquer aucun des enfants. À leur grande surprise, le total était de cinquante-sept enfants. Aucoin a déclaré : « C’était incroyable quand nous avons réalisé ce nombre élevé d’enfants. Cela ne nous a pas arrêtés, mais nous a plutôt encouragés encore plus. Nous avons senti que le besoin était là ».

  

« Travis et moi nous sommes réunis et avons orchestré un plan avec l’aide de nos épouses et avons réglé les détails », a dit M. Aucoin. « Sylvie MacIntosh a commencé à appeler les femmes pour les aider à acheter des cadeaux. Sylvie, Marleen Aucoin, Stella Chiasson et Melinda LeBlanc ont fait un excellent travail en rassemblant tous les cadeaux. Tous les cadeaux ont été achetés localement au Bargain Shop de Chéticamp, qui a également contribué à leur collecte de fonds pour la collecte de jouets ».


« Une liste de tous les enfants a été établie avec les noms, les âges et les adresses. Le dicton « faire une liste et la vérifier deux fois » n’est pas exagéré », a déclaré M. Aucoin en riant. « La liste a été vérifiée plusieurs fois pour s’assurer que personne n’a été oublié. Puis est venu le temps de l’emballage. Une fois de plus, les dames se sont réunies, ruban adhésif et ciseaux à la main, et sont parties emballer tous les cadeaux, les étiquetant tous et s’assurant que tout était en ordre pour le grand jour de livraison. Je n’ai aucun doute que l’atelier du père Noël les embaucherait en un clin d’œil. Ils ont fait un travail formidable ! »

     

Le dimanche 6 décembre, le grand jour était arrivé. Après un délicieux déjeuner de pizza à la caserne des pompiers pour tous ceux qui ont participé à cet événement. Père Noël et mère Noël se sont joints à eux pour le déjeuner et ont passé la journée à livrer des cadeaux à tous les enfants avec l’aide des pompiers « lutins ». 

 

Selon M. Aucoin, « Remarquable! Rien de plus étonnant que de voir les sourires éclatants et l’excitation sur les visages des enfants alors que nous arrivions dans leur cour avec père Noël et mère Noël, en train de distribuer des cadeaux. C’était comme un mini défilé, escorté par la Gendaremie royale du Canada et suivi par un gros camion de pompiers. On pouvait voir et sentir l’excitation alors que nous traversions la communauté. Les enfants sautaient de joie et les personnes âgées nous saluaient, prenaient des photos et chantaient avec nous des chants de Noël. Il a ajouté : «Non seulement nous avons livré des cadeaux à tous les enfants, mais les pompiers se sont rendus dans chaque résidence et ont remis en main propre une carte de Noël.

     Rebecca Silver Slayter, résidente de Saint-Joseph-du-Moine, a raconté comment sa famille avait apprécié cet événement : « À tous les pompiers, volontaires et lutins de Noël de LeMoine et bien sûr, père Noël et mère Noël, vous avez rendu cette journée si incroyablement spéciale pour tous les petits Moineaux. Elle a ajouté : « Quel rayon de lumière et quelle merveille a été votre visite. Nous sommes tellement chanceux de vivre dans une communauté de personnes aussi belles et généreuses qui veillent sur nos enfants. Merci, merci de tout cœur pour la véritable magie de Noël ».

     J’ai demandé à M. Aucoin s’ils pourraient envisager de refaire cela, comme une activité annuelle et il a répondu : « Oh oui, nous le ferions ! »  Il a poursuivi : « Cela ne semble pas beaucoup, mais croyez-moi quand je vous dis que nous n’avons reçu que des commentaires positifs. Les sourires ont parlé d’eux-mêmes ! » Il a poursuivi : « Après la livraison du dernier cadeau, il a été renvoyé à la caserne des pompiers, où tout a été remis en service et prêt pour le prochain appel au feu. Alors que nous étions assis autour de la pizza restante, on pouvait encore sentir l’excitation et le sentiment de joie entre toutes les personnes présentes. J’ai posé la question « Allons-nous faire cela l’année prochaine ?» et sans hésitation, le consentement était mutuel. C’est parti!  Je crois que nous avons commencé une tradition. Après tout, Noël, c’est pour les enfants ».

     M, Aucoin a parlé doucement et s’est montré un peu émotif : « C’est le moment de partager et la fin de semaine dernière, nos pompiers l’ont fait. C’était une journée de don et je crois que nous avons fait notre devoir, nous avons livré des cadeaux à tous les enfants et répandu un peu de positivité en ces temps incertains. Oui, nous avons mis nos différences de côté et avons livré non seulement des cadeaux, mais aussi de la joie, de l’amour et de l’enthousiasme à tous les membres de notre communauté » a-t-il poursuivi, « Les pompiers sont souvent considérés comme des gens grands et durs, mais au cours de cette activité, nous avons vu un autre côté du pompier, le côté sentimental. En voyant les sourires à des kilomètres à la ronde, la passion et l’amour ont fait que tout cela en valait la peine. On pouvait voir les joues rouges et brillantes, les yeux gonflés et les larmes occasionnelles, mais vous savez quoi, c’est bien d’être sentimental à cette époque de l’année. C’est ce que les enfants nous font, ils font fondre nos cœurs ».

     Nous avons discuté du fait qu’il s’agissait d’une activité d’équipe et M, Aucoin a mentionné, grâce à de nombreuses personnes, « Laissez-moi commencer par vous, les pompiers. Quelle belle bande de gars. Sans vous tous, cette journée n’aurait jamais été possible. Vous êtes toujours prêts à vous mettre au travail et à accomplir la tâche et la fin de semaine derniére en dit long. Je suis fier de faire partie du corps des pompiers volontaires de Lemoine et tout cela grâce à chacun d’entre vous ». 


Il a ajouté : « A la Gendarmerie royale du Canada locale, merci de nous garder en sécurité. C’était génial de travailler avec vous. Un merci tout particulier au père Noël et à mère Noël (Bernell et Mary May Richard) qui ont fait un travail génial. Vous êtes vraiment les meilleurs et beaucoup attendent avec impatience votre visite pendant les vacances. Je tiens également à remercier Pat LeBlanc qui a si généreusement pris en charge le coût de notre déjeuner, très apprécié. Nous ne pouvons certainement pas oublier de mentionner nos épouses qui sont toujours là pour nous soutenir. Vous déchirez ! Merci également à l’Association de développement LeMoine pour avoir fourni les fonds nécessaires à l’achat de tous les cadeaux offerts aux enfants. Un grand geste de gentillesse de votre part ».

    « Le plus important pour vous, notre communauté, pour nous avoir permis de venir chez vous et d’apporter un peu de joie et d’excitation en cette période de la saison. En conclusion, nous espérons que nous n’avons oublié aucun enfant. Si vos enfants n’ont pas reçu de cadeau, veuillez me le faire savoir et nous résoudrons le problème », a déclaré M. Aucoin.