Les pompiers de la région de Clare ont offert leurs salles aux résidants affectés par l’ouragan Dorian

Richard Landry
SAINT-BERNARD : Les pompiers de la région de Clare ont ouvert les portes de leurs casernes pour secourir la population à l’occasion du passage de l’ouragan Dorian qui a dévasté la province de la Nouvelle-Écosse le samedi 7 septembre. L’ouragan a entraîné une panne d’électricité chez plus de 390 000 clients ici et là à travers la province. La région de Clare n’a pas été épargnée.

     Les pannes d’électricité causées par la tempête résultaient surtout des arbres qui sont tombés sur les fils d’électricité et des poteaux d’électricité tombés dans les gros vents. Souvent, quand la société d’énergie remettait l’électricité, elle a découvert qu’il y avait encore d’autres arbres qui touchaient les fils d’électricité tombés et que certains allumaient un incendie. Les pannes ont duré du dimanche 8 septembre jusqu’au moins le 15 septembre dans certaines régions de la province, notamment dans les régions de l’Anse-des-Belliveau et de Saint- Joseph en Clare.

     Les salles des pompiers, qui sont équipées de génératrices, ont ouvert leurs portes aux personnes dans le besoin, surtout pour prendre des douches, brancher les téléphones cellulaires et prendre un repas chaud.

     La salle des pompiers de Saint-Bernard, en particulier, a branché sa génératrice dès l’arrivée de l’ouragan. Au commencement et en profitant d’une accalmie dans les vents, des pompiers sans électricité à leur demeure sont arrivés pour profiter de l’électricité offerte. Ils ont discuté ensemble qu’ils pourraient offrir au public la possibilité de venir charger leurs téléphones, prendre des douches, prendre un café ou un thé et réchauffer leurs repas au besoin. Ils ont lancé l’invitation sur Facebook et autrement.

     « Le dimanche, une cinquantaine de membres du public sont venus utiliser les installations de la salle et on en comptait environ 150 le lendemain qui sont venus prendre une douche dans les deux cabines de douches des pompiers, a précisé Vernon Belliveau, lieutenant chez les pompiers. De 7 h du matin jusqu’à 14 h, il y avait toujours quelqu’un dans les douches. Certains ont apporté leur nourriture qu’ils ont préparée dans notre cuisine. Il faisait pourtant beau à l’extérieur, mais ces gens étaient sans électricité chez eux et en avaient besoin. »

     La salle était déjà réservée pour un party d’anniversaire le dimanche. Le party a eu lieu, et ça n’a pas empêché les gens de la communauté de venir. « La salle était ouverte continuellement depuis 13 h le samedi 7 septembre jusqu’à 22 h le lundi suivant. Il y avait toujours quelqu’un là pour accueillir les gens. Environ quatre grosses cannettes de café instantané ont été servies par les pompiers. Même des gens de Nova Scotia Power sont venus pour du café. Nous avons bâti la bâtisse pour servir le public, et c’est ce que nous faisons », a dit Vernon Belliveau.

     Le lieutenant Belliveau a souligné que les pompiers ont reçu beaucoup de compliments et que les gens ont été heureux de pouvoir utiliser les douches. « Les gens étaient fiers qu’on était ici », a-t-il conclu.