De gauche à droite : Debra LeBlanc, Jeanne Doucette, Susan Deviller, Mona Doucette, Beth DeWolfe, Maggie Amirault, Hélène d’Eon, Paula Bourque et Jeanne d’Entremont.
De gauche à droite : Debra LeBlanc, Jeanne Doucette, Susan Deviller, Mona Doucette, Beth DeWolfe, Maggie Amirault, Hélène d’Eon, Paula Bourque et Jeanne d’Entremont.

Les Patchwork Pals continuent leurs œuvres de charité durant la période de Noël

Norbert LeBlanc
SAINTE-ANNE-du-RUISSEAU : Les Patchwork Pals ont eu une dernière année remplie d’activités centrées sur le service aux autres. Ce groupe d’une quarantaine de femmes artisanes provenant de la municipalité d’Argyle et du comté de Yarmouth continue à appuyer des particuliers et des organisations en offrant du travail de qualité.

     Comme nous l’avons signalé par le passé, ces femmes se rencontrent le mercredi, à longueur d’année, au Club acadien pour travailler sur des projets communs afin de répondre à des besoins dans la communauté. Pendant la dernière année, elles ont confectionné une courtepointe pour la Fondation Gilles Boudreau et elles ont également présenté trois courtepointes à trois anciens combattants de la Légion de Wedgeport, pour leur souhaiter bon courage. Cette présentation a eu lieu lors du banquet du Jour du Souvenir tenu à Wedgeport le 11 novembre 2019.

     Leur plus récent projet a été de faire six petites courtepointes et d’en présenter deux aux foyers pour personnes âgées suivants : Nakile, Meadows et Villa Saint-Joseph-du-Lac. Il s’agit de foyers de soins primaires situés à Glenwood, Yarmouth et Dayton. Ils sont également les plus grands foyers des aînés du comté de Yarmouth.

     Le Courrier de la Nouvelle-Écosse s’est rendu au Club acadien de Sainte-Anne-du-Ruisseau, le mercredi 4 décembre et nous avons discuté avec Jeanne Doucette, la présidente de Patchwork Pals au sujet de ce dernier projet. Jeanne Doucette nous a informés que le tout avait commencé par une rencontre avec Mona Doucette. Mona Doucette, une acadienne de Tusket consacre beaucoup de son temps libre à visiter et à appuyer les aînés du Foyer Meadows, de Yarmouth. Jeanne Doucette nous a expliqué que son organisation avait demandé à Mona Doucette de vendre des billets pour le tirage au sort d’une courtepointe des Patchwork Pals. Les sommes recueillies seraient utilisées pour l’achat de matériel visant la confection d’autres courtepointes. Mona Doucette a lancé un défi aux Patchwork Pals. Elle a indiqué qu’elle serait prête à vendre des billets à condition que les Patchwork Pals fassent don d’une courtepointe au Foyer Meadows. Jeanne Doucette et son groupe d’artisanes ont accepté le défi, et elles ont décidé d’offrir deux petites courtepointes de genoux aux trois foyers des aînés du comté de Yarmouth. Jeanne Doucette nous a informés que ces petites courtepointes ont été confectionnées dans deux semaines par la moitié des femmes qui se rencontrent sur une base régulière. Elle a ajouté que les coûts de ce dernier projet étaient minimes, car les artisanes ont utilisé du matériel qu’elles avaient déjà en main.

     Une présentation officielle a eu lieu à 14 h 30, au Club acadien. Jeanne Doucette, Debra LeBlanc et Jeanne d’Entremont, trois membres du bureau de direction des Patchwork Pals, ont accueilli les personnes suivantes : Paula Bourque, représentante du Foyer Nakile; Hélène d’Eon, représentante de la Villa Saint-Joseph-du-Lac. Les représentantes du Foyer Meadows étaient Susan Deviller, Mona Doucette, Beth DeWolfe et Maggie Amirault.

     Mona Doucette, porte-parole du Foyer Meadows, nous a confié que les deux courtepointes destinées au Foyer Meadows seraient distribuées à des aînés dans le besoin. Paula Bourque et Hélène d’Eon nous ont informés que leurs courtepointes seront données à des résidents choisis par la direction de chaque foyer.