Des élèves et les musiciens du spectacle de l’École Wedgeport.
Des élèves et les musiciens du spectacle de l’École Wedgeport.

Les élèves de l’École Wedgeport présentent un spectacle extraordinaire

Norbert LeBlanc
TUSKET : Dans le cadre de la semaine de la promotion de l’éducation en français et dans le cadre des activités du Festival du Bon Temps, les élèves de l’École Wedgeport ont présenté un spectacle de musique et de danse le mardi 10 mars dans la salle Père-Maurice-LeBlanc. Les élèves et le personnel de l’école ainsi que leurs parents et leurs amis se sont déplacés pour présenter au public les résultats de plusieurs mois de préparation. Sally Kenney, enseignante de musique à temps partiel à l’École Wedgeport, et également directrice générale du Conseil acadien de Par-en-Bas, a été responsable de la coordination de cette activité.

    Le Courrier de la Nouvelle-Écosse s’est rendu au spectacle pour apprécier cette musique et danse traditionnelle acadienne. Nous avons également rencontré Mme Kenney, le lendemain du spectacle dans ses bureaux à Tusket et celle-ci a précisé que le spectacle avait pour but de sensibiliser les élèves de l’École Wedgeport sur l’histoire de la musique et de la danse dans nos régions acadiennes.

     Sally Kenney a dit que suite à une discussion qu’elle avait eue avec Gerard LeBlanc, un artiste local, elle avait réfléchi à la possibilité de produire un disque compact de la musique acadienne. Elle a également voulu inclure une composante intergénérationnelle. Elle a ensuite fait une demande de financement sous le volet Vie Communautaire, développement de langues officielles du ministère du Patrimoine canadien. Elle a ainsi soumis à Patrimoine canadien un projet intitulé Les racines de la musique et de la danse. Elle a également eu des conversations avec Danille d’Eon un autre artiste de la région, qui s’est surtout occupé de l’enregistrement. Son projet comprenait les aspects suivants : préparer les chansons avec les élèves; enregistrer un disque compact; coordonner deux spectacles, dont un à l’École Wedgeport et l’autre à l’École secondaire de Par-en- Bas; acheter des t-shirts pour les participants.

     Pour l’appuyer, Colette Weaver, agente scolaire communautaire à l’École Wedgeport, a fait une demande de subvention à Génie-Arts afin de travailler sur la danse acadienne. Cette subvention leur a permis d’embaucher Jessica AuCoinLeBlancquiaenseignéaux élèves de l’École Wedgeport les danses acadiennes d’autrefois. Chaque classe a démontré au public son talent d’interprétation de la danse pendant le spectacle.

     Au spectacle qui a remporté un franc succès, les maîtresses de cérémonie étaient Chloe Foster et Mavynà Cottreau. Les membres de l’équipe de musique comprenaient : Normand d’Entremont, Danille d’Eon, Calvin Boudreau et Gerard LeBlanc. Ce dernier a diverti la foule avec les chansons suivantes : La destinée la rose au bois; Au clair de la lune; J’attends le jour de ton retour; Auprès de ma blonde; La chanson de l’orphelin; Chevaliers de la table ronde; Marin; Partons la Mer est belle; Au chant de l’alouette; Nouvelle-Écosse; Il était un petit navire et À la Pêche aux Moules. Les élèves des différents niveaux ont soit chanté des chansons soit ils ont participé à une danse. Le spectacle s’est terminé avec tous les élèves sur la scène pour interpréter Alouette-Ski. Sally Kenney a accompagné les élèves au clavier électronique pour cette dernière chanson.

     Sally Kenney a exprimé sa reconnaissance envers les personnes suivantes : le personnel et l’administration de l’École Wedgeport; Colette Weaver et Ariane Houle; Johnny d’Eon, responsable de la technique; le personnel du Conseil acadien de Par-en-Bas et Patrimoine canadien. Mme Kenney a noté que les disques compacts sont en vente à l’École Wedgeport et aux bureaux du Conseil acadien de Par-en-Bas à Tusket.