Alvin Martell, devant son écran lors de la dernière réunion ordinaire du conseil de Richmond, le 28 octobre.
Alvin Martell, devant son écran lors de la dernière réunion ordinaire du conseil de Richmond, le 28 octobre.

Le sous-préfet de Richmond, en poste pour une autre année

Robert Fougère
ARICHAT/RICHMOND : Le conseil municipal de Richmond s’est réuni, en réunion ordinaire, le lundi soir 28 octobre. L’ordre du jour, peu chargé, comprenait la nomination du sous-préfet; ce poste est en effet à combler une fois par année comme le prescrivent les règlements de la municipalité. Alvin Martell, conseiller du district #2 et sous-préfet depuis quelques mois seulement, a été le seul à être nominé par le conseiller Gilbert Boucher. Quant au poste de préfet, celui-ci n’est comblé que tous les deux ans en Richmond. Donc, le préfet actuel, Brian Marchand, continue dans ses fonctions jusqu’aux prochaines élections prévues pour 2020.

     Après la réunion du 28 octobre, M. Martell a annoncé, devant les médias anglophones, qu’il ne se présenterait pas aux prochaines élections municipales. Alvin Martell terminera son service à la municipalité de Richmond en 2020. Il occupera le poste de sous-préfet, pendant l’année qui reste à son mandat commencé en 2016. Il a dit en entrevue que, puisqu’il est à la retraite, il a du temps à consacrer au travail de sous-préfet et qu’il pourra aider le préfet dans ses fonctions, ce qui devrait être un atout pour la municipalité.

     Alvin Martell représente le district # 2 depuis 2004. Avant les élections de 2016, son district comprenait uniquement ce qui est connu comme Arichat Ouest et ses environs, soit Port-Royal, Saint Mary’s et Janvrins Harbour. Depuis la refonte des frontières et la réduction de moitié du nombre des conseillers, son territoire est bien plus grand. Le district #2 comprend maintenant Arichat Ouest et tout le territoire de d’Escousse, de Poirierville, de Poulamond, de Martinique ainsi qu’une petite partie de la région de Lennox Passage, du côté nord du pont liant l’Isle Madame à la terre ferme du Cap-Breton.

     Si Alvin Martell, ne change pas d’idée d’ici les prochaines élections, il y aura assurément au moins un nouveau conseiller autour de la table et qui représentera le district #2 en Richmond.

     Est-ce qu’il y aura d’autres changements ou des annonces semblables d’ici le début de 2020, ou encore avant les prochaines élections? Qui sait?

     Le Courrier de la Nouvelle-Écosse restera à l’écoute et fera connaître les détails de toutes les annonces potentielles.