L’artiste Ronald Bourgeois filmé chez lui par Carter Chiasson en préparation d’un concert virtuel pendant le Festival de l’Escaouette.
 L’artiste Ronald Bourgeois filmé chez lui par Carter Chiasson en préparation d’un concert virtuel pendant le Festival de l’Escaouette.

Le Festival de l’Escaouette : une toute nouvelle façon de propager la fierté acadienne

Rosie Aucoin-Grace
CHÉTICAMP : Le peuple acadien de la région de Chéticamp est très fier de partager sa culture, son patrimoine et sa langue avec les nombreux visiteurs qui parcourent le sentier Cabot, de renommée mondiale.

En 1976, les organisateurs du festival ont choisi à l’unanimité un nom typique de la région : Le Festival de l’Escaouette, un événement culturel acadien qui a lieu à Chéticamp pendant les mois d’été. L’objectif du festival est de préserver et d’informer les résidents et les visiteurs de leur patrimoine acadien et de renforcer les liens entre les organisations culturelles acadiennes de Chéticamp.


 Chaque année, ce festival, qui se déroule la première fin de semaine d’août, donne aux Acadiens de la région l’occasion de se rassembler et de célébrer leur histoire et leur identité. Pendant les célébrations, des spectacles, des danses et de nombreuses autres activités sont organisés pour le plus grand plaisir de la communauté et des visiteurs.

      

Cette année marque la 45e édition de ce festival. En ces temps sans précédent, la COVID-19 a obligé beaucoup de personnes à annuler leur programmation estivale et à essayer d’être créatif et de trouver d’autres moyens pour mettre en valeur certaines occasions et événements spéciaux.


La directrice générale des Trois Pignons, Lisette Bourgeois, a parlé des défis rencontrés cette année : « L’incertitude de tout cela nous a malheureusement fait retirer tous nos événements prévus. Pour n’en citer que quelques-uns : le Festival Roots to Boots, la fête du Canada, le Festival de l’Escaouette, la Fête nationale des Acadiens et plus encore ».


« Nous avons pris du recul et examiné ce que faisaient les autres communautés de la province et nous avons mis notre créativité à contribution », explique Mme Bourgeois. « Dès le début, nous avons organisé des événements Facebook Live avec des musiciens locaux. Cela a servi deux objectifs : soutenir nos artistes locaux et remonter le moral de ceux qui sont restés à leur maison afin d’arrêter la propagation de ce virus. Ces sessions musicales ont été très bien accueillies par notre communauté, un encouragement à continuer avec une programmation similaire ».


 Mme Bourgeois poursuit : « Cette méthode de divertissement ayant été couronnée de succès, nous avons décidé d’organiser un concert virtuel pour la fête du Canada. Nous avons compris que tous n’ont pas de connexion Internet à la maison ou la capacité d’écouter sur Facebook. Nous avons donc travaillé avec notre station de radio communautaire CKJM et la station de télévision communautaire CHNE pour étudier la possibilité de diffuser notre concert afin de le rendre accessible à tous. Nous avons également pré-enregistré le concert pour en améliorer la qualité. Nous avons vraiment eu la chance que Nicole LeBlanc et Carter Chiasson prennent en charge la production et la coordination de cet événement. Les restrictions ayant été levées, nous avons décidé d’organiser certains événements aux dates où devait se tenir notre Festival de l’Escaouette. Avec certaines conditions de nos partenaires financiers et en suivant les directives de la Santé publique, nous avons mis en place une série d’événements à petite échelle ».


Nous avons parlé de quelques-uns des changements et Mme Bourgeois a expliqué : « Deux nouvelles initiatives pour cet été sont un concours de dessin pour enfants et un concours de décoration de maison. Parrainés par notre Caisse populaire acadienne et la Coopérative de Chéticamp, nous invitons les enfants à soumettre leurs œuvres d’art qui nous disent ce que signifie pour eux être Acadiens. Nous invitons également les familles à décorer leur maison ou leur cour aux couleurs de l’Acadie. Un jury déterminera les gagnants et un prix de 200 $ pour le meilleur dessin et de 500 $ pour la famille qui aura le mieux décoré sa maison sera mis en jeu. Pour terminer la fin de semaine et pour remplacer le grand gala qui s’est avéré être l’événement le plus attendu, nous organisons un concert virtuel en ligne. Un concert de 90 minutes avec des artistes locaux qui plaira certainement aux gens de la région, aux gens de l’extérieur et aux visiteurs. Le concert de 90 minutes sera à nouveau diffusé à la radio communautaire CKJM et la station de télévision CHNE à 20 heures le dimanche 2 août ».


 « Nous apprécions beaucoup le soutien financier et la confiance que nous témoignent nos partenaires financiers, à savoir la municipalité du comté d’Inverness, Patrimoine canadien et l’Agence de promotion économique du Canada atlantique. Ils nous ont permis de nous adapter à cette nouvelle réalité avec beaucoup de compassion et de compréhension », a conclu Mme Bourgeois.


Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter Jérémie Poirier aux Trois Pignons au 902-224-2642 ou suivre la page Facebook (https://www.facebook.com/lestroispignons).


 Le Festival de l’Esacouette ne serait pas complet sans M. l’Escaouette!