À la coupe du ruban pour l’inauguration, de gauche à droite : Rolland Jaume, Serge Vinet, Ronnie LeBlanc (député provincial et ancien préfet), Glen Comeau, Alain-Philippe Gérard et le conseiller municipal du district, Nil Doucet.  
À la coupe du ruban pour l’inauguration, de gauche à droite : Rolland Jaume, Serge Vinet, Ronnie LeBlanc (député provincial et ancien préfet), Glen Comeau, Alain-Philippe Gérard et le conseiller municipal du district, Nil Doucet.  

Le Boulodrome municipal de Clare a été inauguré à l’Anse-des-Belliveau

Richard Landry
ANSE-des-BELLIVEAU – La municipalité de Clare a ouvert officiellement son Boulodrome pour les joueurs de pétanque le samedi 25 septembre. Le nouveau Club de pétanque Boule acadienne est à l’œuvre depuis 2018 pour obtenir une piste afin de pratiquer le sport de la pétanque.

La nouvelle piste est située le long de la côte sur le site du Parc municipal Joseph-et-Marie-Dugas à l’Anse-des-Belliveau. Rolland Jaume, président du club de pétanque Boule acadienne, a expliqué qu’à son arrivée à Petit-Ruisseau en juillet 2018, il en avait déjà l’idée et en a parlé à son gendre, Luc Tardif (de l’Université Sainte-Anne).


M. Jaume a rencontré le préfet municipal de l’époque, Ronnie LeBlanc, le 19 mars 2019 pour discuter de la possibilité de créer un boulodrome afin de pratique le sport. Le préfet était intéressé à aider Rolland dans son projet. Réanne Titus, alors directrice des loisirs de la municipalité, a aussi manifesté un intérêt dans le projet du sport de la pétanque.


Originaire d’Avignon, en France, Rolland Jaume a obtenu l’appui aussi d’un autre Français d’origine, Alain-Philippe Gérard qui habite Grosses-Coques. Avec quelques personnes intéressées dans ce sport, ils ont commencé à jouer des parties au bord de la route à l’Anse-des-Belliveau tout en cherchant un lieu où établir un boulodrome. Avec Tori Comeau, directrice actuelle des loisirs de Clare, et Amy Paradis, agente des communications de la municipalité, la municipalité a commandé des boules pour prêter au public intéressé à pratiquer le sport. Le public peut les emprunter auprès du bureau des Loisirs à Petit-Ruisseau.


Le club de pétanque Boule acadienne comprend présentement Rolland Jaume à la présidence, Alain-Philippe Gérard à la vice-présidence, Glen Comeau, assistant technique, Serge Vinet, trésorier, et Gérard Pothier et Normand Pothier, directeurs. Le club est inscrit comme organisme sans but lucratif auprès de la province. On compte trente membres de la Boule acadienne.


En travaillant avec la municipalité et avec Gary Thériault de l’Association de développement de l’Anse-des-Belliveau, le club a réussi à obtenir la nouvelle piste de pétanque qui a été inaugurée samedi. Les membres ont eu l’appui aussi du Regroupement des aînés de la Nouvelle-Écosse (RANE), la Société acadienne de Clare, les Familles accueillantes, Inclusion Clare, l’Université Sainte-Anne, l’Assomption et des entreprises locales.


Le club prévoit aller dans les écoles pour présenter ce sport et travailler avec les tout jeunes en faisant des démonstrations du jeu de pétanque afin de les former. Il travaille aussi avec le Conseil jeunesse provincial ainsi qu’avec le recteur de l’Université Sainte-Anne pour avoir une piste pour ses étudiants.


« C’est un jeu qu’on peut jouer en famille. C’est devenu un sport avec des tournois partout au monde. Nous pourrons avoir une équipe de Clare qui pourra y participer, selon le président Rolland Jaume. Ce serait très intéressant pour Clare. Tout le monde peut venir jouer, mais les membres du club auront l’occasion de participer aux tournois à l’extérieur et recevront des informations régulièrement. » L’inauguration a eu lieu dans une température merveilleuse, malgré la menace de pluie. 


Alain-Philippe Gérard et Amy Paradis ont animé l’inauguration. En adressant la petite foule, le président Jaume s’est dit ému. « En France, il y a des endroits où il n’y a pas de terrain comme celui-ci, selon lui. La solidarité qui existe ici est formidable. » 


Le nouveau député provincial et ancien préfet, Ronnie LeBlanc, a tenu à féliciter la Boule acadienne pour sa vision de la pétanque. Il a remercié les membres du conseil municipal. Il a été nommé Membre d’honneur à vie par le club.


« Les gens sont très enthousiasmés, selon le président du club, ils ont envie de jouer. Il s’agit du premier club de pétanque officiel en Nouvelle-Écosse. Et on prévoit organiser une Fédération de la pétanque en Nouvelle-Écosse lorsqu’il y aura d’autres clubs ailleurs dans la province. »


Le jeu se pratique dans 110 pays et trouve son origine à la Grèce antique. La forme actuelle du jeu est née au début des années 1900 en Provence, France. Pour commencer une partie de pétanque, un des joueurs trace un cercle au sol et se place à l’intérieur. À partir de là, il lance une petite boule appelée le cochonnet. Ensuite, les joueurs lancent leurs boules pour arriver le plus près du cochonnet que les autres joueurs et obtenir des points. Une partie de pétanque se joue généralement en treize points gagnants.