Le personnel entier au Centre communautaire de santé Sacré-Coeur ont dansé afin d’envoyer un message d’encouragement à tous.
Le personnel entier au Centre communautaire de santé Sacré-Coeur ont dansé afin d’envoyer un message d’encouragement à tous.

La vidéo de la danse du Centre Sacré Coeur se propage

Rosie Aucoin-Grace
CHÉTICAMP : Au cours des derniers mois, nous apprenons à vivre la « nouvelle norme » et quand cette pandémie sera finie, nous nous souviendrons de nos travailleurs de première ligne comme nos héros. Malgré les épreuves et les risques à la santé, des millions de travailleurs essentiels de première ligne continuent de faire leur travail durant la pandémie du COVID- 19. Ces citoyens acharnés maintiennent les Canadiens La vidéo de la danse du Centre Sacré Coeur se propage nourris, vont ramasser les déchets, fournissent les médicaments qui sauvent la vie, livrent les épiceries et approvisionnements, préparent la nourriture, nettoient les hôpitaux, soignent les plus vulnérables et nous gardent en sécurité

Une grande composante de ces travailleurs est les professionnels de la santé de première ligne qui sont les piliers du système de santé efficace au service des millions de Canadiens. Dans la région de Chéticamp, il y a le personnel entier au Centre communautaire de santé Sacré-Coeur et tous ses services reliés, le Foyer Père-Fiset et la Pharmacie acadienne, qui font un travail incroyable pour fournir les services essentiels à leur communauté tout en travaillant dans des environnements exigeants dans leur lutte contre le COVID-19. On comprend aussi les gens qui gardent ces institutions propres et désinfectées.

Durant ces moments sans précédence, il est parfois difficile de garder la morale et la motivation chez ces gens. 

Récemment, un groupe de travailleurs en santé a décidé de mettre un peu de vie en participant dans une vidéo intitulée Sacred Heart Hospital –Stay Strong,  mettant en vedette les membres du personnel des divers départements du Centre de santé. Ils ont dansé au chant Hold my Hand  de Jess Glynne. Cette vidéo est un message que nous restons forts – merci aux travailleurs en soins de santé avec une partie visuelle encourageants de porter les masques et gants, se laver les mains, désinfecter ainsi que d’autres pratiques de sécurité tout en dansant et étant joyeux.

Selon Dr  Michel Chiasson, chef médical du personnel, c’était un projet très amusant. « Nous étions tous inspirés par Johanne Doucet, gérante des installations. Elle a eu l’idée de monter une vidéo de danse avec le chant Hold my Hand . Les infirmières avaient écouté cette chanson beaucoup dernièrement. Alors avec mon téléphone cellulaire, sur une période de trois semaines, j’ai essayé d’avoir tout le personnel chanter cette chanson. C’était un plaisir, mais vers la fin, ma famille était tannée d’entendre cette chanson puisque j’en faisais le montage. Je n’oublierai jamais cette chanson! »

Selon lui, « la vidéo a été lancée à YouTube et il y a eu beaucoup de commentaires positifs partagés avec le personnel, surtout pour la danse de soie dentaire du docteur Sonier. Il y a eu des commentaires de partout au Canada et aux États-Unis. La vidéo a été visionnée plus de 25 000 fois et était même présentée à l’émission Live at  5. C’était notre façon de dire merci à une communauté très solidaire. » Il y a eu l’ajout à la fin de l’infirmière supérieure, Edith MacKay, qui n’était pas de service lors du tournage, et qui a fourni un clip à partir de son entrée à la maison.

« Je suis chanceux de pouvoir travailler avec un personnel merveilleux dans notre petit hôpital communautaire rural a dit le médecin. Le personnel du Centre de santé Sacré-Coeur à Chéticamp a fait beaucoup de travail de préparation contre cette pandémie tout en maintenant les services de soins de santé à la communauté. On n’a tenu aucune main dans le tournage de cette vidéo. »

Debbie Larade-Traer, originaire de Grand-Étang, avait ses commentaires positifs. « J’ai commencé ma carrière d’ambulancière à Chéticamp. Maintenant, je travaille auprès de Doctors Nova Scotia. Chaque jour, nous faisons face à des défis du COVID-19 et aux tragédies des Néo-Écossais. Une de mes collègues a partagé votre vidéo avec tout notre personnel. Tout le monde était inspiré et touché par votre attitude positive. Tout le monde riait beaucoup. J’étais très fière de dire qu’il s’agit de ma communauté, les gens merveilleux avec qui j’ai grandi, le lieu que j’appellerai toujours mon chez-moi. »

Le travail contre le COVID- 19 a occupé une grande partie du temps de Johanne Doucet depuis quelques mois. « Les changements ont lieu tous les jours et je dois gérer de nouveaux protocoles avec le personnel chaque journée. Le personnel au Centre Sacré-Coeur a été exceptionnel. Les membres sont dévoués à leur travail, demeurent positifs, embrassent les changements et prennent la pandémie un jour à la fois. J’avais entendu la chanson sur Facebook et j’ai pensé qu’elle s’appliquait à notre situation –nous ne pouvons pas laisser la pandémie nous briser. Nous devons nous fier aux autres et nous allons traverser cette période. J’ai envoyé un message à Dr  Chiasson, je savais qu’il était celui qui ferait de ma vision une réalité. La vidéo s’est avérée mieux que ce que je ne l’imaginais et les commentaires positifs ont été impressionnants. »