Premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Iain Rankin.
Premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Iain Rankin.

La province est à la recherche de membres pour former le prochain comité sur les normes d’accessibilité

Cathy Simon
DARTMOUTH : Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse souhaite inviter les gens de la province à contribuer à l’élaboration des nouvelles normes d’accessibilité. L’objectif c’est de faire de la Nouvelle-Écosse, une province accessible en moins de dix ans. Les travaux dans les domaines en question se poursuivent, et on s’attend à ce que les normes initiales soient annoncées à compter de 2022 et mises en œuvre au cours des années subséquentes.

Depuis le 15 juin dernier, les personnes qui sont intéressées à participer peuvent présenter leur candidature afin de siéger au Comité d’élaboration des normes en matière d’emploi. Au moins la moitié du comité doit être constituée de personnes en situation de handicap ou des représentants d’organismes qui soutiennent les personnes handicapées. « Nous sommes conscients que, pour atteindre notre objectif d’une province accessible d’ici 2030 et avoir une incidence positive sur la vie des personnes handicapées de la Nouvelle-Écosse, nous devons innover et transformer toutes les sphères de la société, y compris celle de l’emploi. Ces normes permettront d’accroître la diversité de notre main-d’œuvre et de faire en sorte que tous les gens de la Nouvelle-Écosse aient des chances égales de réussir », a affirmé Randy Delorey, ministre de la Justice et procureur général.


Ces nouvelles normes d’emploi aideront les personnes en situation de handicap à trouver et à maintenir un emploi enrichissant et leur permettant ainsi de progresser. Elles contribueront également à rendre les lieux de travail et les pratiques d’emploi accessibles pour tous. Les normes peuvent porter sur des domaines comme le recrutement et le maintien en poste, le soutien et les services à l’emploi, ainsi que la planification de carrière et le perfectionnement professionnel. « De nombreuses personnes handicapées de la Nouvelle-Écosse sont prêtes, disposées et aptes à travailler. Nous savons aussi que les entreprises et les employeurs sont confrontés à une pénurie de main-d’œuvre. En prévenant et en éliminant les obstacles à l’accessibilité en milieu de travail, nous nous assurerons que les personnes handicapées pourront participer pleinement au marché du travail et que les employeurs auront accès à un plus grand bassin d’employés potentiels », Rosalind Penfound, présidente du Conseil consultatif sur l’accessibilité.


Le gouvernement provincial s’est engagé à élaborer des normes d’accessibilité dans les domaines de l’éducation, de l’environnement bâti, de l’emploi, de l’information et de la communication, des transports et des infrastructures de transport, ainsi que de la fourniture de biens et de services. La date limite afin de présenter sa candidature est le 14 juillet prochain. Le formulaire est disponible au https://novascotia.ca/accessibility/employment-committee/fr/.