Des musiciens ont partagé leur musique grâce aux médias sociaux.
Des musiciens ont partagé leur musique grâce aux médias sociaux.

La musique… pour combattre la déprime de la COVID-19

Rosie AuCoin-Grace
Pour de nombreuses personnes de notre comté, vivre en ces temps d’isolement ou de distanciation sociale est un tout un changement de style de vie, un défi et c’est carrément ennuyant! Certains des musiciens de notre village de Chéticamp ont décidé d’égayer la vie des gens en se produisant en direct de leur domicile et en diffusant sur les médias sociaux. Des milliers d’auditeurs d’ici et d’ailleurs ont écouté ces diffusions qui ont permis d’alléger un peu cette période difficile. De pouvoir entendre des artistes de ce calibre sans quitter le confort de son propre foyer, c’était un véritable régal!

     La semaine dernière, l’annulation des festivités de la Mi-Carême 2020 en raison, bien sûr, de la menace du virus a certainement déçu de nombreux résidents de la région acadienne qui attendaient avec impatience ces festivités annuelles. 

     « Comme tous les événements du festival de la Mi-Carême avaient été annulés, nous avions peur de devoir rembourser des fonds », déclare Lisette Aucoin-Bourgeois, directrice générale de la Société Saint-Pierre. Elle poursuit : « Ces dernières semaines, la COVID-19 a atteint un point où nous avons senti qu’il fallait faire quelque chose, pour remonter le moral des gens au lieu de tenir ce discours constant sur le virus. Lorsque l’animatrice Nicole LeBlanc de l’École de musique Raveston m’a soumis l’idée d’une série de spectacles virtuels, nous avons convenu que c’était une idée fantastique ».

     « Nicole et moi avons travaillé sur ce mini projet, explique Lisette. Elle a communiqué avec tous les musiciens et a mis en place un calendrier pour faire des retransmissions en direct sur la page Facebook des Trois Pignons. Comme la distanciation sociale est primordiale de ce temps-ci, les retransmissions ont été faites en direct depuis le domicile des artistes. »

     « Les flux en direct d’une heure ont mis en vedette des artistes du vendredi 20 au 22 mars, à différents intervalles. Michelle Deveau a ouvert le bal le vendredi après-midi, suivie de Claude Bourgeois et de Chester Delaney le soir même. Le samedi après-midi, il y a eu Nicole LeBlanc, et Ronald Bourgeois est passé en soirée. Le dimanche après-midi, beaucoup ont apprécié la performance animée de Colin Grant et Chrissy Crowley. »

     Nombreux sont ceux qui ont apprécié l’interprétation que Michelle a faite de chansons de musiciens locaux et elle y est même allée de certaines de ses propres chansons et elle a sollicité les demandes spéciales.

     C’était très animé vendredi soir avec Claude et Chester! Les vieilles chansons traditionnelles acadiennes et autres ont certainement réchauffé le cœur de beaucoup de personnes isolées dans leurs maisons. Le lendemain matin, Claude a déclaré que bien du monde les avait vus, et qu’ils étaient fort reconnaissants du soutien et surtout qu’ils espéraient pouvoir le refaire bientôt. 

     Nicole LeBlanc, toujours si pétillante et enthousiaste, a commencé en disant qu’aujourd’hui aurait été le dernier jour de la Mi-Carême de cette année, en fait celui du Gala. « Oui, a-t-elle dit, cette année la MiCarême a été annulée, mais cette tradition amusante doit se poursuivre pendant de nombreuses années encore. Nous y participerons l’année prochaine! J’ai donc pensé commencer par la chanson C’est la Mi-Carême ». Le reste de son matériel était constitué de chansons traditionnelles françaises, de quelques chansons anglaises et de quelques unes de ses propres compositions.

     « C’est génial de voir tous ces gens connectés, a dit Nicole pendant le spectacle. Merci, je ressens votre amour! Je trouve que c’est impressionnant de voir le soutien apporté à nos musiciens locaux par le biais de ces présentations virtuelles. Nous sommes heureux de pouvoir ainsi partager notre musique. »

     Du confort de sa maison, Ronald Bourgeois, mieux connu chez nous comme Ronnie, a livré quelques-unes de ses belles chansons et a invité les gens qui avaient des instruments à se joindre à lui virtuellement. C’était comme si on était à ses côtés. Il a expliqué que cette période d’isolement sera certainement difficile pour beaucoup, en particulier pour ceux qui n’ont pas l’habitude d’être enfermés ensemble pendant de longues périodes. Nous devrons essayer de trouver beaucoup d’amour et de gentillesse les uns envers les autres afin de traverser cette période. C’était incroyable de voir et de lire tous les commentaires d’un peu partout dans le monde affichés pendant le spectacle. Nul doute, c’était un succès!

     Dimanche après-midi, même s’il faisait froid et qu’il neigeait dehors, il n’y avait rien d’autre que de la chaleur provenant du direct de Colin Grant et Chrissy Crowley. Chrissy a commencé en souhaitant la bienvenue aux gens : «Nous arrivons tout juste du Royaume-Uni et nous sommes en quarantaine à Margaree. Colin a proposé de rester ici avec moi au cas où je tomberais malade, ce que j’apprécie grandement. Il nous reste huit jours de confinement et nous continuerons ensuite à suivre le protocole, comme l’ont demandé les responsables de la santé. Nous sommes très reconnaissants pour les livraisons spéciales et nous vous rendrons la pareille bientôt. » 

     Colin a parlé à ses nombreux amis de la région acadienne : « Je suis désolé que vous ayez dû annuler la Mi-Carême cette année, nous espérons vous remonter le moral cet après-midi. Merci à la Société Saint-Pierre, une grande organisation de Chéticamp, de nous avoir commandités et d’avoir organisé ces séances en direct », a-t-il ajouté.

     Ils ont joué des gigues, des airs endiablés et ils ont même reçu une livraison de bières Big Spruce à leur porte. Sait-on jamais ce qui peut se passer pendant ces retransmissions en direct... À la demande générale, ils ont joué Space Available et ont terminé avec The King George. Ils ont même fait un medley violon de C’est la MiCarême.

     Colin et Chrissy ont parlé de la sécurité, de la nécessité de rester à la maison, de donner le bon exemple. Ils ont répandu la bonne humeur, une merveilleuse distraction pour ceux qui sont confinés à la maison. D’après les commentaires affichés pendant l’émission, il ne fait aucun doute que les auditeurs ont apprécié leur incroyable talent.

     « Les réactions des gens ont été tout un revirement par rapport au stress que nous avons subi la semaine dernière, a dit Lisette Aucoin-Bourgeois. Nous sommes heureux d’avoir pu offrir un peu de divertissement pour le plaisir d’un si grand nombre. Heureusement, nous avons pu payer les artistes pour leur temps, et pendant un petit moment, nous avons oublié notre isolement, nos craintes et nous avons simplement profité de la compagnie virtuelle de nos voisins et amis sans compromettre les mesures de sécurité préventives. »

     C’est merveilleux génial de pouvoir utiliser la technologie moderne pour rassembler les gens. Bravo aux organisateurs et aux artistes!

     Ce projet a été soutenu par le programme Développement des communautés par le biais des arts et du patrimoine du ministère du Patrimoine canadien et par la Municipalité du comté d’Inverness.