Un sketch conceptuel du nouvel édifice administratif pour la municipalité d’Argyle.
Un sketch conceptuel du nouvel édifice administratif pour la municipalité d’Argyle.

La municipalité d’Argyle fait un appel d’offres pour construire ses bureaux administratifs avec un rendement énergétique Net Zéro

TUSKET : La municipalité d’Argyle est heureuse d’annoncer que le 22 janvier 2020 un appel de soumissions a été fait pour la construction d’une nouvelle bâtisse administrative. Cette bâtisse sera le premier édifice administratif à rendement énergétique net zéro au Canada, un accomplissement qui démontre bien la direction en matière d’environnement de la municipalité.

     Un projet ambitieux comme celui-ci amène des défis, surtout dans les régions rurales de la Nouvelle-Écosse où les coûts de construction ainsi que l’offre et la demande des services varient. Le but principal de ce projet est de construire des bureaux administratifs avec accès libre qui sont écologiquement et financièrement responsables.

     L ’équipe de conception, menée par Wild Salt Architecture, a repensé la bâtisse pour accroître l’efficacité de l’espace, réduire la quantité de matériaux et assurer que les plans se rapprochent des coutumes locales de construction.

     Les objectifs de base demeurent :

● Accès libre et conception inclusive, qui sont les principales raisons pour le projet;

● Conception Net Zéro – un investissement financier à long terme qui a attiré des fonds importants venant du programme Fonds municipal vert, de la Fédération canadienne des municipalités, et d’autres sommes provenant du Fonds fédéral de la taxe sur l’essence;

● Espaces communautaires - une occasion d’utiliser l’espace efficacement et de créer des rencontres sociales;

● Accèsauxsallesderencontres et aux salles du Conseil pour les résidents ainsi qu’une grande cuisine pour les évènements spéciaux après les heures de bureau.

● Service central de réception pour tous nos services afin de mieux servir nos résidents.

     On utilisera un champ photovoltaïque (panneaux solaires) comme source d’énergie pour notre bâtisse, ce qui produira en un an l’énergie consommée aux bureaux. Ces panneaux alimenteront le système de chauffage de la bâtisse, qui a été changé d’une pompe à chaleur géothermique à une pompe à air; moins efficace, mais plus abordable. La bâtisse utilisera le réseau de Nova Scotia Power comme une ‘banque’, mettant en dépôt l’électricité les jours ensoleillés et la retirant les jours nuageux. Les ingénieurs mécaniques, ingénieurs ONSA, ont conçu le système pour que la balance soit zéro donc la bâtisse fonctionnera avec l’énergie Net Zéro.

     Les résidents et groupes communautaires auront accès aux espaces de réunion, spécialement conçus pour un accès inclusif de la communauté, à la cuisine et aux salles de réunion du Conseil ainsi qu’à deux salles de rencontres situées dans l’espace pour les bureaux. « Nous devons bâtir ces pièces mais comme elles ne peuvent pas être occupées tout le temps par le personnel, il est donc logique de les concevoir pour qu’elles soient utilisées par la communauté sans affecter le travail du personnel », explique l’architecte, Elaine Lourdes Edgar. « À mon avis, les services municipaux et l’expérience des visiteurs seront améliorés par ce nouveau concept et nous avons bien hâte de commencer la construction », ajoute le préfet Danny Muise.

     Même avec beaucoup d’appui pour les premiers plans, qui avaient une apparence plus traditionnelle, on estime que la construction devait être plus économique et cette nouvelle conception atteint certainement ce but. La bâtisse sera construite suivant le plan rectangulaire le plus économique avec une toiture en pente, d’où se projetteront des fenêtres en lucarnes, donnant de la lumière naturelle au mitan de la bâtisse. « Le bien-être du personnel et des visiteurs est crucial; des études ont démontré que la lumière naturelle augmente la productivité et réduit l’absentéisme des travaillants », explique l’architecte Graham Edgar.

     La révision des plans a réduit la surface totale de la bâtisse sans perdre aucun espace nécessaire, simplifiant énormément la construction et réduisant le coût anticipé du projet. De plus cette nouvelle conception maintient l’admissibilité pour obtenir 460 000 $ en subventions de la Fédération canadienne des municipalités, ainsi qu’un prêt associé avec un taux d’intérêt préférentiel et accès aux Fonds de la taxe fédérale sur l’essence pour des constructions économes en énergie Zéro Net.

● Le concept Net Zéro d’énergie devrait permettre d’économiser jusqu’à 27 000 $ en coûts de chauffage par année. Après 30 ans, les contribuables économiseront plus de 3,2 millions de dollars sur les coûts opérationnels.

● La municipalité a économisé assez d’argent pour payer pour ce projet, donc il n’y aura aucune augmentation du taux des zones ou des taxes résidentielles pour la construction.

● La municipalité d’Argyle a engagé Baracca Management Group pour des conseils en gestion de projet. Leur rôle implique notamment de travailler avec les soumissionnaires potentiels afin d’encourager la participation.

     La demande de soumissions ferme à 15 h, le mercredi 19 février 2020, et peut être vue en ligne sur le site de Nova Scotia Tenders.

     Si vous voulez plus de renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec Alain D. Muise, CPA, CA, CC, au 902-648-3293 ou par courriel à admuise@munargyle.com