Danny Muise devant de l’arbre de Noël au Club acadien à Sainte-Anne-du-Ruisseau.
Danny Muise devant de l’arbre de Noël au Club acadien à Sainte-Anne-du-Ruisseau.

La municipalité d’Argyle « attrape » la fièvre de Noël

TUSKET : Les histoires entourant la pandémie causée par la COVID-19 sont assez souvent négatives cependant une histoire qui mérite de circuler est la décision récente de la municipalité d’Argyle d’investir dans les communautés de région d’Argyle et d’encourager les gens de monter des arbres dans les neufs districts municipaux d’Argyle. Le Courrier de la Nouvelle-Écosse a appris que la municipalité se lançait dans ce projet d’arbres communautaires en suivant la réunion régulière du Conseil municipal d’Argyle du 10 novembre et en regardant aux annonces sur Facebook, annonçant les temps, les lieux et les dates des cérémonies d’illumination des arbres.

Pour en comprendre davantage de ce projet d’arbres de Noël, Le Courrier de la Nouvelle-Écosse a rencontré Ginette d’Entremont le mardi 1er décembre. Mme d’Entremont est la directrice de programmation et de la vie active pour le département des loisirs de la municipalité d’Argyle et est responsable pour la coordination de ce projet. Elle nous a informés que son département années coordonne depuis plusieurs, une activité entourant l’arbre de Noël de la municipalité à Tusket. Dans le passé quelques centaines de résidents d’Argyle se rendaient à Tusket pour participer aux activités suivantes : l’illumination de l’arbre; les souhaits de la saison et le discours du préfet; une visite du père Noël et une réception avec collation aux Archives. Afin de respecter les protocoles exigés par Santé publique, le département des loisirs a pris la décision d’annuler ce rassemblement public autour de l’arbre de Noël à Tusket et de coordonner une nouvelle activité qui engageait les neuf districts de la municipalité de monter leur propre arbre de Noël.


Ginette d’Entremont nous a informés que la municipalité, à sa réunion du 10 novembre, avait approuvé un budget de 4500 $ envers la réalisation de ce projet. En effet chaque conseiller allait recevoir 500 $ pour ce projet dans son district. Le conseil municipal a mandaté à chaque conseiller de coordonner cette activité dans son district et les conseillers ont été demandés d’approcher un organisme de leur région qui pourrait faire demande de financement au conseil municipal. Les conseillers qui le souhaitaient avaient la discrétion d’installer plus qu’un arbre dans leur district, cependant chaque conseiller allait recevoir 500 $, peu importe le nombre d’arbres de Noël.


Ce projet a permis à la municipalité de financer des arbres de Noël aux endroits suivants :  à Abram’s River; au Club acadien à Sainte-Anne-du-Ruisseau; deux endroits à Pubnico-Est, à l’église Immaculée-Conception et au Centre communautaire; au Club de Quinan; au gazebo à Wedgeport le Nord; à Pubnico-Ouest, à l’Église et sur le quai Dennis Point à Argyle à l’Église Baptiste; à Hubbard’s Point au Centre communautaire; aux Buttes-Amirault, à l’Église; à Île des Surette à l’Église. Un arbre de Noël représentant la municipalité a également été installé entre le Palais de Justice et les Archives à Tusket. Les conseillers de la région de Wedgeport et de la région de Pubnico-Ouest ont collaboré dans la coordination de ce projet.


Mme d’Entremont a terminé son entrevue en parlant de l’impact de ce projet communautaire. Elle est convaincue que le projet a réussi à créer une fierté communautaire, surtout pendant cette période de la pandémie, une période où les gens sont découragés de voyager à l’extérieur et de se rassembler en grand nombre. Elle espère de continuer ce projet dans le futur et elle a constaté de la beauté de voir les gens de différentes communautés qui travaillent ensemble.


De sa part, Danny Muise, le préfet de la municipalité a parlé de l’importance de coordonner de tel projet surtout dans cette période de pandémie.