Clinton Saulnier, président de la Légion de Wedgeport lors des cérémonies du jour du Souvenir à Pinkney’s Point.
Clinton Saulnier, président de la Légion de Wedgeport lors des cérémonies du jour du Souvenir à Pinkney’s Point.

La filiale 155 de Wedgeport coordonne des activités pour honorer ses anciens combattants

Norbert LeBlanc
WEDGEPORT : La Légion de Wedgeport a continué son programme de se rendre aux cimetières et d’installer un petit drapeau canadien mesurant 6 pouces x 10 pouces devant la pierre tombale des anciens combattants décédés. Cette initiative date des dernières années et à cause de la pandémie de cette année, la Légion a coordonné cette activité sans l’appui des étudiants. Selon nos informations, la Légion de Wedgeport a placé 500 drapeaux canadiens dans les cimetières de la région.

Cette activité de se souvenir des anciens combattants décédés a commencé le lundi 2 novembre avec une visite au cimetière de Wedgeport. Dans les jours suivants, des membres de la Légion, se sont rendus aux cimetières de Plymouth, Pleasant Lake, Tusket, Mood Road, Pinkney’s Point, Quinan, Île-Surette, Buttes-des-Comeau, Melbourne, Sainte-Anne-du-Ruisseau, Buttes Amirault, Pleasant Valley et Carleton. Des drapeaux canadiens ont également été placés au cimetière de Canaan.


Le Courrier de la Nouvelle-Écosse s’est rendu à une cérémonie honorant les anciens combattants décédés de la communauté de Pinkney’s Point. Une courte cérémonie a eu lieu devant le nouveau monument à Pinkney’s Point. Selon les informations reçues de Cyrille LeBlanc, ce nouveau monument avait été installé le mardi 3 novembre et une cérémonie spéciale pour commémorer ce nouveau monument aura lieu plus tard.


André Boudreau a présidé la courte cérémonie à Pinkney’s Point. M. Boudreau a souhaité la bienvenue à la foule qui comprenait d’anciens combattants et des résidents du village. Pendant la cérémonie, les participants ont écouté à l’hymne national, Le dernier appel et Le réveil et par la suite les participants ont observé deux minutes de silence en mémoire des anciens combattants décédés.


Il y a quatre noms qui sont inscrits sur le nouveau monument. Ces quatre personnes sont : Bourneuf Freeman Pothier, Nathan Raymond Harrington, Pierre Archange Clairmont et Arthur John Surette.  Bourneuf Pothier est décédé le 7 mai 1944 à l’âge de 21 et il a été enterré en France. Nathan Harrington est décédé le 1er novembre 1945 à l’âge de 21 ans et est enterré au cimetière Saint-Raphaël à Pinkney’s Point. Pierre Clairmont (Peter Clements) est décédé le 28 mars 1918 à l’âge de 27. Il a été enterré au cimetière paroissial à Pinkney’s Point. Arthur John Surette est décédé le 11 juin 1944 à l’âge de 28 et il a été enterré en Angleterre.


Pendant les cérémonies commémorant le jour du Souvenir, Cyrille LeBlanc a circulé un message pour les écoles de la région envoyé par Ines Coppoolse, ambassadrice de l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas d’Ottawa, Canada.


Mme l’ambassadrice a voulu signaler l’importance du jour du Souvenir en 2020, car cette année marquait le 75e anniversaire de la Libération des Pays-Bas. Mme Coppoolse a noté que le Canada et les Pays-Bas ont toujours partagé un lien profond et durable et elle et son pays seront toujours reconnaissants envers les braves Canadiens et Canadiennes en uniforme qui ont joué un rôle crucial dans la libération de son pays. Elle a également mentionné que pendant la Seconde Guerre mondiale, les membres de la famille royale néerlandaise avaient trouvé un « havre de paix » au Canada. Mme l’ambassadrice a terminé son message en constatant que « Nous savons que la liberté n’est pas gratuite, que cela ne peut jamais être tenu pour acquis ».