Bureau administratif de la Caisse populaire de Clare situé à la Pointe-de-l’Église.  
Bureau administratif de la Caisse populaire de Clare situé à la Pointe-de-l’Église.  

La 82e Assemblée générale annuelle de la Caisse populaire de Clare

Richard Landry
POINTE-de-l’ÉGLISE : La 82e Assemblée générale annuelle de la Caisse populaire de Clare a eu lieu par vidéo-conférence le mercredi 21 avril. Les actifs sous administration de la Caisse ont augmenté de 111 millions de dollars en 2019 à 126 millions en 2020, a noté Claude Belliveau, président de la Caisse populaire de Clare.

« Nous sommes fiers du fait que notre Caisse offre une gamme complète de produits et de services pour tous les besoins financiers. Notre Conseil d’administration continue d’analyser et d’évaluer ce qui se passe aux échelles provinciale, nationale et internationale, a noté M. Belliveau. Notre Caisse opère dans un marché mondial avec des défis comme le font nos concurrents. Dans un monde où les services électroniques sont constamment introduits, nous nous efforçons d’offrir à nos membres des solutions plus avantageuses pour répondre à leurs besoins et nous continuerons notre engagement à offrir des services nouveaux et traditionnels à nos membres. »


Le président note également l’importance des efforts de la Caisse pris pour appuyer la communauté. « Notre succès et la réussite de nos membres vont ensemble avec la croissance de notre communauté », selon lui. La Caisse a fait des dons et parrainages (y compris ceux en nature) aux groupes de la communauté pour une valeur totale de 32 826 $. Une liste de 24 bénéficiaires a été présentée aux membres avec des photos des présentations à l’appui.


La Caisse populaire a opéré en 2020 avec des revenus de 2 590 727 $ en intérêts sur les prêts et de 38 063 $ en revenus de placements pour un revenu total de 2 958 790 $. Les dépenses s’élèvent à 2 808 258 $ pour un bénéfice net de 309 788 $. Les prêts des membres s’élèvent à 60 760 766 $, comparés à 62 651 919 $ l’année précédente. 


Dans le rapport financier de la Caisse présenté par le directeur général, Renel Doucet, la propagation de la COVID-19 a gravement affecté de nombreuses économies locales à travers le monde. « Dans de nombreux pays, dont le Canada, les entreprises et organismes sans but lucratif ont été obligés de cesser ou de limiter leurs activités pendant de longues périodes. Les mesures prises pour contenir la propagation du virus ont provoqué des perturbations importantes dans ces entreprises et organismes, entraînant un ralentissement économique. »


Au cours de l’année, la Caisse populaire a été affectée par la pandémie en réduisant l’activité des membres et le ralentissement des demandes de prêts qui a réduit les revenus. « À la fin de l’année, les opérations étaient revenues à la normale et la Caisse a pu demander la subvention salariale temporaire d’urgence, de sorte que l’impact de la réduction des revenus n’était pas excessif », peut-on lire dans le rapport. 


Cette année, deux postes d’une durée de trois ans au Conseil d’administration ont passé aux élections. Serge McCauley et Georgette Thimot ont été réélus au Conseil. Les autres membres qui demeurent sont : Claude Belliveau, président, Lee Comeau, Normand Cormier, Suzanne Pothier, Danny Stuart et Everett Titus.


Odette Wright, employée à la Pointe-de-l’Église depuis 15 ans, a pris sa retraite et a été reconnue pour ses services. Les Prix pour les années de service ont été accordés à Lee Comeau (directeur, 15 ans), Lisette Saulnier (employée, 15 ans), Raquel Dugas (employée, 15 ans) et Claude Belliveau (directeur et président, 30 ans).