Devant : Timothy Comeau; de gauche à droite, 2e rangée : Keith Power et Bobby Comeau et 3e rangée : Nicolas Doucet, Joey Saulnier, Bobby Comeau (coordinateur régional des Olympiques spéciaux de Clare) et Jody Thibodeau.  
Devant : Timothy Comeau; de gauche à droite, 2e rangée : Keith Power et Bobby Comeau et 3e rangée : Nicolas Doucet, Joey Saulnier, Bobby Comeau (coordinateur régional des Olympiques spéciaux de Clare) et Jody Thibodeau.  

Joie sportive! 13 athlètes reconnues en Clare

Ramona E. Blinn
CLARE : Ce sont 13 athlètes des Olympiques spéciaux de Clare qui ont reçu des certificats de reconnaissance. Nicolette Deveau figure parmi ces athlètes. En sa quinzième année de participation sportive, elle est ravie d’être reconnue pour son engagement.
De gauche à droite, en arrière : Justin Martin, Bobby Comeau et Élise Thibodeau. Devant : Michelle Dugas, Nicolette Deveau et Brianne Comeau.
Sherry Boyd Hubbard et Bobby Comeau.

Une cérémonie de présentation de certificats était censée avoir lieu en mars 2020. Elle a pourtant dû être repoussée « pour éviter les risques de la COVID-19, » a souligné le coordinateur régional des Olympiques spéciaux de Clare, Bobby Comeau. Une année plus tard, la remise des certificats a eu lieu en mars 2021, grâce à un partenariat entre Clare Organisation Representing Persons with Disabilities (CORD) et le Service des loisirs de Clare. Les athlètes s’étaient démarqués lors des Jeux olympiques de la Nouvelle-Écosse en 2020, où ils ont représenté la municipalité de Clare. Ils jouent plusieurs sports, dont l’athlétisme, le curling, les quilles, la course en fauteuil roulant, le bocce et la natation. M. Comeau affirme que les athlètes ont été « très contents » d’être reconnus pour leurs efforts et leurs accomplissements.


Les Jeux olympiques qui ont dû être annulés et les restrictions d’entraînement causées par la pandémie ont été très difficiles pour Nicolette Deveau. Elle aime beaucoup la course en fauteuil roulant, le jeu de quilles et la natation. Elle a décrit qu’il y a de nombreuses étapes à suivre afin de se rendre aux Olympiques. Bref, les sessions régulières d’entraînement mènent ensuite aux compétitions dans diverses régions de la Nouvelle-Écosse. La joie de Nicolette a été évidente quand elle a parlé d’être reconnue comme athlète de l’année 2020. Comment se sent-elle à rapport à cette reconnaissance? « Contente, » a-t-elle répondu, avec un sourire, en montrant les nombreuses médailles qu’elle a accumulées, jusqu’à présent, dans ses quinze années de carrière sportive. Elle exprime ainsi une reconnaissance envers des membres de sa famille et des proches qui l’ont vu performer aux compétitions.


« Tout le monde devrait faire du bénévolat aux Jeux olympiques spéciaux au moins une fois, » a affirmé Joanne Deveau, la mère de Nicolette. Elle souligne que les athlètes, leurs entraîneurs et les nombreux bénévoles rendent l’ambiance de ces opportunités sportives valables à témoigner. C’est-à-dire que le bénévolat en Nouvelle-Écosse et, plus près de son cœur, en Clare appuie de très près les réussites de Nicolette et de ses camarades athlètes.


Nicolette espère bientôt recommencer à s’entraîner pour les prochains Jeux olympiques. Les dates de ces compétitions demeurent incertaines à cause de la pandémie. Bobby Comeau mentionne toutefois qu’il y a des activités et des discussions virtuelles permettant toujours aux athlètes régionaux de garder l’esprit sportif entre-temps. Il reste peut-être à découvrir quand les prochains Jeux olympiques spéciaux auront lieu, mais la motivation des athlètes envers l’activité physique continue d’être nourrie!