Jeannelle d’Entremont, vice-présidente du Conseil, George Cottreau, récipiendaire du Prix de reconnaissance et Louise Marchand, présidente du Conseil.
Jeannelle d’Entremont, vice-présidente du Conseil, George Cottreau, récipiendaire du Prix de reconnaissance et Louise Marchand, présidente du Conseil.

George Cottreau, récipiendaire du premier prix de reconnaissance du CSAP

HALIFAX : Lors de sa 262e réunion régulière, le Conseil scolaire acadien provincial a décerné le premier prix de reconnaissance du CSAP à George Cottreau pour son dévouement à l’éducation en français en Nouvelle-Écosse.

     George Cottreau, originaire de Wedgeport, est un bâtisseur de la communauté acadienne et francophone de la Nouvelle-Écosse. Pendant plusieurs années, M. Cottreau a travaillé à Montréal, toutefois, c’est en 1979 qu’il a décidé de s’établir à Dartmouth avec sa famille. Lors de son retour en Nouvelle-Écosse, il a revendiqué sans arrêt pour un centre scolaire communautaire francophone dans la région métropolitaine de Halifax. En 1991, il vu son rêve se réaliser avec l’ouverture de l’École du Carrefour du Grand-Havre et la création du Conseil scolaire francophone de Halifax Métropolitain permettant la gestion de cette nouvelle école. Aujourd’hui, cette école est l’une des 22 écoles du CSAP.

     Les contributions de M.Cottreau ne s’arrêtent pas avec l’ouverture de cette école. Il est membre fondateur de la Fédération des parents acadiens de la Nouvelle-Écosse (FPANE). Au cours des dernières années, il n’a jamais compté ses heures de bénévolat, soit à la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse (FANE), à la FPANE, au Regroupement des aînés et aînées de la Nouvelle- Écosse (RANE), pour n’en nommer que quelques-uns.

     Le Conseil scolaire acadien provincial tient à remercier M. Cottreau pour sa persévérance et sa vision d’une éducation de qualité pour nos enfants. Merci d’avoir contribué à l’éducation en français en Nouvelle-Écosse.

     Le prix de reconnaissance du CSAP est décerné par le Conseil à des personnes qui se sont distinguées dans le domaine de l’éducation en français et/ou l’épanouissement de la langue française et de la culture acadienne.