Membres du comité jeunesse JF-NÉ.
Membres du comité jeunesse JF-NÉ.

Femmes en Acadie : rencontres intergénérationnelles et relance féministe à la FFANE

Mélodie Jaquot-Paratte
DARTMOUTH – La fin de semaine du 26, 27 et 28 novembre 2021, à Dartmouth, des femmes de différents âges, origines et régions de la province se sont rencontrées dans le but de discuter et de faire avancer les divers projets de la Fédération des femmes acadiennes de la Nouvelle-Écosse (FFANE).
Les participantes durant la fin de semaine.

Entre membres du conseil d’administration, du comité jeunesse, de partenaires communautaires et de l’équipe, toutes ces femmes ont pu refléter, partager et proposer des idées afin de continuer leur travail pour l’amélioration de la condition féminine en Acadie. 


Ateliers : éducation et échanges


Les participantes ont suivi des formations variées, sur l’entrepreneuriat social avec Ethel Côté (spécialiste de l’économie sociale et solidaire au Canada) ou sur l’organisation d’événements avec Natalie Robichaud (directrice générale de la Société acadienne de Clare). 


Grâce aux connaissances acquises durant ces formations, chaque région de la province se retrouve avec une personne-ressource qui pourra appuyer des initiatives qui améliorent, de près et de loin, la condition féminine dans la province. 


JF-NÉ : un comité jeunesse actif


La nouvelle addition à la rencontre fut la présence du comité jeunesse de la FFANE : Jeunes femmes en action N.-É. (JF-NÉ).


JF-NÉ fut lancé en 2020, pour les jeunes femmes entre 14-25 ans. Les membres ont pu échanger entre elles pour travailleur sur leur propre dossier : le développement d’une entreprise sociale, ainsi qu’être une voix pour la jeunesse féminine néo-écossaise.


La responsable des médias sociaux du comité, Daphnée de Lamirande, nous éclaire sur le comité : « Jeunes Femmes en action Nouvelle-Écosse a pu se rencontrer en personne pour la première fois. On a commencé notre réflexion pour une activité durant la semaine du 8 mars (la journée internationale des droits des femmes). On veut créer des activités où les jeunes femmes peuvent partager leurs expériences et les gens peuvent s’éduquer sur la situation des jeunes femmes en Nouvelle-Écosse. » 


Projets et dossiers

Plusieurs projets clés donnent une vision encore plus forte et inclusive de la FFANE d’un futur proche.


Dans son projet d’intégration des nouvelles arrivantes francophones, la FFANE (en partenariat avec l’Alliance des femmes de la francophonie canadienne — AFFC) présente les résultats d’une étude sur le thème des besoins spécifiques aux femmes immigrantes. À venir en 2022 : la co-création d’un plan de renforcement pour les Réseaux d’immigration francophones pour assurer l’inclusion des besoins des femmes.


Souhaitant appuyer les personnes aidantes (un secteur majoritairement porté par les femmes), l’organisme continuera de présenter les pauses mieux-être virtuelles, ainsi que des journées de répit, le développement d’une formation sur le deuil ainsi qu’un manuel en français. 


Le nouveau projet de la FFANE « Relance féministe solidaire », qui durera jusqu’en mars 2024, aura comme mission principale de planifier la réponse et la relance féministe en Nouvelle-Écosse. À venir en 2022 : la création d’un plan de relance économique pour la N-É, en partenariat avec les regroupements membres et autres organismes communautaires, avec une lentille francophone représentative de la dualité rurale et urbaine de la province. Ce plan sera ensuite mis en œuvre au niveau régional et provincial.


Entre les rencontres intergénérationnelles, les projets entrepreneurs du comité jeunesse et les initiatives féministes, l’année prochaine s’annonce vigoureuse pour les femmes acadiennes et francophones en Nouvelle-Écosse.