De gauche à droite : Derek Mombourquette, ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance; Amanda McDougall, mairesse de la municipalité régionale du Cap Breton; Jaime Battiste, député de Sydney-Victoria et le député Mike Kelloway devant le Centre 200 à Sydney.  
De gauche à droite : Derek Mombourquette, ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance; Amanda McDougall, mairesse de la municipalité régionale du Cap Breton; Jaime Battiste, député de Sydney-Victoria et le député Mike Kelloway devant le Centre 200 à Sydney.  

Des investissements en infrastructures récréatives pour le Cap-Breton

Cathy Simon
SYDNEY : Le 9 juin dernier, la municipalité régionale du Cap-Breton, en collaboration avec le gouvernement de la Nouvelle-Écosse ainsi que le gouvernement du Canada, investissent la somme de 600 000 $ dans la modernisation du Centre 200 à Sydney afin de soutenir la communauté. Le Centre 200 est une installation sportive, récréative et culturelle qui a été construite à Sydney en 1985 afin de souligner le 200e anniversaire de la ville.

La modernisation ainsi que les ajustements des bandes de la patinoire amélioreront la sécurité des athlètes locaux, des patineurs amateurs ainsi que des joueurs de hockey de la ligue junior majeure du Québec (LHJMQ), les Cape Breton Eagles. « Il s’agit d’un investissement important qui permettra de continuer à utiliser un centre communautaire apprécié et populaire. L’une de nos priorités est de veiller à ce que tous les Néo-Écossais aient la possibilité de jouir d’un mode de vie sûr et actif. Le Centre 200 est un autre excellent exemple d’installation culturelle accueillante, inclusive et accessible aux personnes de tous âges, » a déclaré Derek Mombourquette, ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, au nom de la ministre des Communautés, de la Culture et du Patrimoine, Suzanne Lohnes-Croft. 


Les améliorations ont été apportées aux bandes de la patinoire à la demande de la LHJMQ. En effet, pour atténuer les risques de commotions cérébrales, les bandes doivent être changées à tous les cinq ans. Chacun des ordres de gouvernement versera une contribution à la hauteur de 200 000 $. « Les infrastructures sportives et récréatives sont essentielles pour que nos collectivités restent saines, fortes et dynamiques. Les investissements d’aujourd’hui dans la modernisation des bandes de la patinoire du Centre 200 permettront aux athlètes et aux patineurs locaux de bénéficier d’un espace plus sécuritaire pour rester actifs. Notre gouvernement continuera de soutenir des projets comme celui-ci partout au Canada, car nous savons que lorsque nos petites collectivités prospèrent, nous en profitons tous », de déclarer Jaime Battiste, député de Sydney-Victoria.


Puisque les bandes de la patinoire du Centre 200 sont encore en bon état, un don sera fait au Sydney Mines and District Community Centre et la province investira un montant supplémentaire de 50 000 $ afin de couvrir les frais d’installation. Le Sydney Mines and District Community Centre comprend une patinoire intérieure et un centre communautaire pour les habitants de Sydney Mines et des environs. « Au nom du Sydney Mines and District Community Centre, je tiens à remercier sincèrement le ministère des Communautés, de la Culture et du Patrimoine de la Nouvelle-Écosse pour son soutien à notre initiative de réaménagement de notre installation avec de nouveaux panneaux et de nouvelles vitres. Ce projet insufflera une nouvelle vie au centre communautaire, ce qui n’aurait pas été possible sans ce généreux soutien », d’ajouter John Higgins, vice-président, Sydney Mines & District Community Centre.