Derek Mombourquette, ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance et député de Sydney-Whitney Pier.  
Derek Mombourquette, ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance et député de Sydney-Whitney Pier.  

Des autobus gratuits dans la municipalité régionale du Cap-Breton

Cathy Simon
DARTMOUTH – Le 14 juillet dernier, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a annoncé l’expansion du programme pilote de laissez-passer d’autobus mensuel gratuit ainsi que d’un service de taxi subventionné pour la municipalité régionale du Cap-Breton afin de permettre aux personnes ayant un faible revenu d’avoir de meilleures options pour leur déplacement.

Ce nouveau programme élargi débutera le 1er août prochain et devrait durer un an. C’est jusqu’à une centaine de personnes à faible revenu qui pourront bénéficier d’une carte mensuelle d’autobus gratuite de Transit Cap-Breton ainsi que d’un service de taxi subventionné lorsque les services de transport en commun ne sont pas disponibles. « Le transport est un élément clé pour que les gens restent connectés à leur communauté, que ce soit pour des rendez-vous, un emploi, des achats ou des événements communautaires. Nous savons qu’il n’existe pas de solution unique en matière de transport communautaire. Ce projet pilote hybride nous aidera à déterminer ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas et comment nous pouvons améliorer le transport pour les Néo-Écossais vivant avec de faibles revenus dans la MRCB, » a déclaré Derek Mombourquette, ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance et député de Sydney-Whitney Pier, au nom de Kelly Regan, ministre des Services communautaires. 


Depuis quelques années, le département des services communautaires collabore avec des partenaires et des organismes communautaires afin de connaître les options de transport au sein de la municipalité régionale du Cap-Breton. Ce nouveau programme pilote permettra entre autres d’appuyer le travail accompli par Centraide Cap-Breton qui assure présentement le transport des personnes vulnérables pour des besoins qui sont liés à l’éducation et à l’emploi. « Tous les résidents de la municipalité régionale du Cap-Breton peuvent bénéficier d’un système de transport public pratique et accessible. Les résidents à faible revenu qui participent à ce programme peuvent accéder à ces services pour participer pleinement à l’économie, aux événements et établir des liens positifs dans la communauté, » a déclaré Amanda McDougall, mairesse de la municipalité régionale du Cap-Breton. Les trajets en taxi subventionnés coûteront aux clients entre 4 et 7 $ pour chaque transport. « Le fait de disposer d’un moyen de transport accessible aide les gens à se sentir plus proches de leur communauté et soutenus par elle. Nous sommes très heureux d’avoir l’occasion de développer notre travail dans la MRCB. Non seulement il est plus facile pour les gens de se rendre au travail et d’en revenir, mais la liberté qu’il apporte peut améliorer la santé mentale, » lance Lynne McCarron, directrice générale d’United Way Cape Breton.


Le ministère des Services communautaires investira approximativement 213 000 $ dans le programme pilote élargi et la municipalité régionale du Cap-Breton couvrira pour sa part 50 % du coût pour les cartes d’autobus.