Le défilé a longé la baie Sainte-Marie dans la municipalité de Clare.
Le défilé a longé la baie Sainte-Marie dans la municipalité de Clare.

Défilé de solidarité à l’égard des personnes en première ligne

Richard Landry
CLARE : Un défilé des responsables des premiers secours a eu lieu d’un bout à l’autre de Clare le samedi soir 25 avril. Le défilé, depuis la Rivière-aux-Saumons jusqu’à Saint-Bernard sur la route principale de la municipalité, visait à rendre hommage aux victimes de la tuerie à Portapique la fin de semaine précédente.

     Rappelons qu’un tueur a abattu 22 personnes entre Portapique et Enfield au Nord de la Nouvelle-Écosse dans la nuit du samedi jusqu’au matin du dimanche 19 avril, dont l’agente Heidi Stevenson de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

     L’initiative était de Pierre Boissonnault de l’École dans l’Anse Resto sur mer à l’Anse-des-Belliveau, en consultation avec des amis, dont la GRC et le sous-préfet de la municipalité, Nil Doucet. Le défilé a commencé à 19 h 30 pour finir un peu après 21 h, en longeant la baie Sainte-Marie qui arborait pour l’occasion un magnifique coucher de soleil flamboyant.

     « C’était bien, selon Pierre. Il y avait sept véhicules, soit cinq camions de pompiers, un de la GRC et une ambulance. On avait demandé au public de ne pas y participer et de rester à la maison afin d’observer les consignes de la province. Les gens saluaient du bord de la route ou des fenêtres de leur maison en agitant des drapeaux de la Nouvelle-Écosse et en portant du rouge (en hommage à l’agente Heidi Stevenson tuée dans l’incident). Nous avons voulu nous réunir en solidarité avec nos voisins de la région de Portapique. Nous n’avons reçu que de bons commentaires suite à l’activité. »

     Les voitures ont défilé avec leurs feux d’urgence clignotants, mais en silence, sans sirène. Un autre défilé avait eu lieu avec des pompiers et la GRC à Meteghan le mercredi 22 avril.