Clyde deViller est coordonnateur de conseils communautaires de santé.
Clyde deViller est coordonnateur de conseils communautaires de santé.

Clyde deViller parle de projets au titre de Fonds pour le bien-être

YARMOUTH : C’est le 4 août dernier que Le Courrier de la Nouvelle-Écosse a rencontré Clyde deViller afin d’avoir une conversation concernant les projets de Fonds de bien-être. Clyde deViller est le coordonnateur du Conseil communautaire de santé pour la région de l’Ouest. Il est responsable de la coordination de conseils de santé suivants : le comté de Yarmouth, la municipalité de Clare ainsi que Digby et environs.

Un des nombreux projets que M. deViller gère, est le projet de demandes des soumissions pour des Fonds de bien-être. Selon M. deViller ces fonds pourraient être accordés à des groupes à but non lucratifs. Entre autres, ces groupes incluent les écoles et les municipalités. Les projets liés avec ces Fonds de bien-être doivent être liés avec le plan de santé communautaire de la région de l’Ouest. Il faut également que la soumission puisse rejoindre des déterminants sociaux de la santé. En ce qui concerne les déterminants sociaux, les projets devraient s’identifier aux suivants : la sécurité alimentaire ; le logement, des transports, l’isolement social ou la résilience communautaire.

Le processus cette année a été simplifié pour plusieurs raisons : la réponse à la pandémie de la COVID-19 pose un certain nombre de défis et soulève des questions quant à l’aide dont les collectivités vont avoir besoin. Cette nouvelle réalité a permis de modifier le processus de subventions au titre de Fonds pour le bien-être. Clyde deViller explique que le montant maximal de Fonds a changé de 3 000 $ à 10 000 $. Il a également précisé qu’il faut que les projets soumis soient liés à un problème découlant de la COVID-19.

Dans son entrevue, Clyde deViller a constaté que les demandeurs doivent savoir qu’ils ne pourront pas recevoir des Fonds annuels pour le même projet et que s’ils souhaitent continuer le projet, ils devront chercher ailleurs pour d’autres sources de financement.

La date limite pour faire les demandes est le 15 octobre. Une fois que les demandes de Fonds de bien-être sont complétées, ils seront évalués par un comité de chaque conseil de santé. Il est à noter que la province de la Nouvelle-Écosse a 37 conseils de santé et que chaque conseil de santé a été mandaté de créer un comité d’évaluation de projets. Le nombre de projets sera déterminé par la qualité de demandes et par le montant de financement accordé pour ces types de projets.

Afin de sensibiliser les gens qui s’intéressent à soumettre des projets, les coordonnateurs de santé ont organisé une série de sessions d’informations. Ces sessions seront des virtuelles et commenceront dans la région Ouest le 25 août et se termineront le 15 septembre. Les sessions vont durer une heure et il est à noter qu’une session d’information en français aurait lieu le mardi 8 septembre.

Les gens qui désirent plus de précisions pour faire demande pour ces Fonds de bien-être peuvent communiquer avec M. deViller en composant le 902-742-3542, poste 1683 ou par courriel à Clyde.deViller@ns.health.ca