L ors de la Fête nationale de l’Acadie, l’honorable Athur J. LeBlanc, lieutenant-gouverneur de la Nouvelle-Écosse, accompagné de son épouse Patsy, et l’honorable Lena Metlege Diab, ministre des Affaires acadiennes et de la Francophonie, hissent le drapeau acadien lors de la cérémonie tenue à sa résidence à Halifax.
L ors de la Fête nationale de l’Acadie, l’honorable Athur J. LeBlanc, lieutenant-gouverneur de la Nouvelle-Écosse, accompagné de son épouse Patsy, et l’honorable Lena Metlege Diab, ministre des Affaires acadiennes et de la Francophonie, hissent le drapeau acadien lors de la cérémonie tenue à sa résidence à Halifax.

Cérémonie du lever du drapeau acadien à la résidence du lieutenant-gouverneur de la Nouvelle-Écosse

Norbert LeBlanc
HALIFAX : Une belle cérémonie de lever du drapeau à l’occasion de la Fête nationale de l’Acadie a eu lieu le samedi 15 août. Cette fête a eu lieu à l’extérieur de la résidence du lieutenant-gouverneur de la Nouvelle-Écosse. En effet son honneur Arthur J. LeBlanc et son épouse Patricia ont accueilli à cette cérémonie solennelle une trentaine de personnes provenant de tous les coins de l’Acadie de la Nouvelle-Écosse. Ces personnes pour la plupart représentaient les secteurs gouvernementaux, éducationnels et communautaires de la Nouvelle-Écosse. La cérémonie a débuté à 10 h par le lever du drapeau et s’est terminée à 10 h 30 par un discours de son honneur Arthur J. LeBlanc.
Son honneur préside à la lever du drapeau acadien.

Craig Walkington, le conseiller à la communication du lieutenant gouverneur, a souhaité la bienvenue à la petite foule qui avait été mandatée d’observer les consignes de la Santé publique dans cette période de pandémie causée par la COVID-19. Tous les invités sont arrivés sur site avec des masques et ils ont tous observé la distanciation. M. Walkington a par la suite invité son honneur à procéder à la lever du drapeau.


Suite à la lever du drapeau, son honneur a prononcé un discours dans lequel il a voulu signaler l’importance de la Fête nationale de l’Acadie. Arthur LeBlanc a constaté qu’il était un grand plaisir pour lui et son épouse d’accueillir des représentants des Acadiens pendant cette fête nationale du peuple acadien. Il a également constaté qu’il était désolé de ne pas pouvoir offrir une réception à l’intérieur de sa résidence, une décision qui a dû prendre à cause des restrictions imposées par la Santé publique de la Nouvelle-Écosse.


Dans son discours, le lieutenant-gouverneur a parlé de l’importance de souligner la Fête nationale de l’Acadie afin de reconnaître l’histoire, la culture et le patrimoine des Acadiens. Il a ajouté, « C’est un patrimoine et une culture dont nous pouvons tous être fiers, peu importe si nous avons des racines acadiennes ou non. Il va sans dire que la culture et le patrimoine acadiens définissent grandement certains aspects de la Nouvelle-Écosse et des Maritimes ».


Son honneur a profité de son discours afin de parler de la pandémie de la COVID-19 et de ses répercussions dans la province. Il a indiqué que toutes les vies ont été affectées et bouleversées par cette nouvelle réalité. Il a également parlé de la grande tragédie qui s’est produite en Nouvelle-Écosse pendant le mois d’avril. Son honneur a parlé avec fierté de la force et la résilience des Acadiens de la Nouvelle-Écosse. Il a noté qu’un grand nombre d’Acadiens et Acadiennes ont connu beaucoup de succès dans le monde des affaires, de l’industrie et du secteur gouvernemental. Son honneur Arthur J. LeBlanc a terminé son discours en déclarant « Nous célébrons le fait que le peuple acadien occupe une partie essentielle du caractère de la Nouvelle-Écosse et qu’il contribue à faire de cette région un endroit où il fait bon vivre ». Son honneur a informé son auditoire que son bureau se prépare à accorder des prix annuels de distinction dans le futur à trois personnes : un francophone, un francophile et un jeune.


La cérémonie du 15 août 2020 est tout à fait spéciale pour les Acadiens de la Nouvelle-Écosse. Les Acadiens ont été invités par le lieutenant-gouverneur, a se rendre à sa résidence et de participer à ce geste symbolique de levée du drapeau. Son honneur est né dans le village acadien de Arichat-Ouest, et il a fait ses études en droit en Nouvelle-Écosse. En 1998 il a été nommé juge de la Cour suprême de la Nouvelle-Écosse et en 2017, il a été nommé lieutenant-gouverneur de la province, le premier Acadien à recevoir cette position distinguée.