De gauche à droite : Gilbert Surette et Carl Muise, coordonnateurs des célébrations Island Memories.
De gauche à droite : Gilbert Surette et Carl Muise, coordonnateurs des célébrations Island Memories.

Carl Muise et Gilbert Surette coordonnent des activités à l’Île-Surette

Norbert LeBlanc
ÎLE-SURETTE : L’Île-Surette est un village habité pour la plupart par des Acadiens qui sont fiers de leur histoire et de leur patrimoine acadien. Ces Acadiens sont connus pour leur joie de vivre et pour leur volonté de s’entraider les uns les autres.

     Ces dernières années, les résidants de l’Île-Surette ont décidé qu’ils voulaient conserver et rénover leur salle communautaire, le Club Social des Îles, un endroit de rassemblement pour les communautés de la Pointe-du- Sault, l’Île-Surette et l’Île Morris. En effet ce club est utilisé pour des célébrations, des activités sociales et pour des événements spéciaux.

     Le Courrier de la Nouvelle-Écosse avait ouï dire que des rencontres au Club s’organisaient pour la fin de semaine du 22, 23 et 24 août. Cette rencontre a été centrée sur les souvenirs des Îles, Island Memories. Pour mieux comprendre de quoi il s’agit, Le Courrier de la Nouvelle-Écosse a rencontré Carl Muise et Gilbert Surette pour discuter des activités entourant ces journées de rencontres. Gilbert Surette et Carl Muise sont tous deux originaires de l’Île-Surette, et ils sont très fiers de leurs racines acadiennes.

     Lors de notre entrevue, MM. Muise et Surette nous ont parlé des défis du Club des Îles. Le Club envisage d’entreprendre des rénovations à long terme, cependant, ils ont découvert des problèmes avec la structure de l’édifice. Il a été décidé qu’il fallait régler ces problèmes de structure en priorité. Ils ont donc lancé une collecte de fonds pour payer les dépenses nécessaires. Ils ont décidé de créer dans les médias sociaux un groupe, connu comme le groupe de l’Île-Surette, qui au 22 août 2019 avait réuni 965 membres. Carl Muise et Gilbert Surette ont publié 13 articles et 22 vidéos sur Facebook. Ils ont également réussi à ramasser plus de 2 200 photos démontrant la vie et l’histoire des gens de l’Île-Surette. MM. Muise et Surette ont dit avoir travaillé en collaboration avec Pat Muise, un autre Acadien de la région dans la réalisation de ce projet.

     Les activités d’Island Memories qui ont eu lieu au Club social des Îles se sont déroulées sur trois jours, les 22, 23 et 24 août.

     Le jeudi 22 août : Cette activité a débuté à 19 h avec une vidéo de la vie de Bob Cunningham. Cette vidéo qui remonte à 1949 a traité de l’histoire de l’Île-Surette et de l’Île Morris. La deuxième partie de la soirée a été animée par Chester Muise, qui avait préparé une présentation sur l’histoire du Tittle, l’église, l’école, le presbytère, et le pont.

     Le vendredi 23 août : Cette activité a commencé à 19 h avec deux vidéos de John Brett. La première vidéo a été Two Brothers and a Film Maker et Island Memories. C’est cette deuxième vidéo qui a inspiré les organisateurs de cette fin de semaine à utiliser le même titre pour leurs activités. La deuxième partie de cette soirée a été une causerie donnée par Chester Muise, sur l’histoire des Carinos, Modd’s Head, Étoile Island, Hog Island, Île à Sam et deux entrevues écrites avec Léo Muise et Flora Moulaison.

     Le samedi 24 août : Un buffet avec nourriture acadienne a été servi au public à compter de 17 h 30. Après le souper, il y a eu deux présentations. Chester Muise a parlé de l’histoire Biguette, Damase, l’origine d’Île Morris. Earl Muise a pour sa part présenté l’histoire des vingt premières années du Club. La soirée s’est terminée au son de la musique du groupe Destiny. Ce groupe de musiciens a arrêté de faire de la musique ensemble en 1984 et il était alors composé de Charles Muise, Blair Surette et Gilbert Surette.

     Le Courrier de la Nouvelle-Écosse a eu le plaisir d’assister au buffet et à la causerie du 24 août. Le buffet était rien de moins qu’un repas gastronomique préparé et servi par les gens de la région. Les conférences qui ont suivi ont donné des renseignements pertinents de leurs histoires à une salle remplie de résidants et d’amis de l’extérieur.