Eileen Stevens, nouvellement retraitée.
Eileen Stevens, nouvellement retraitée.

Bonne retraite Eileen Stevens

Norbert LeBlanc
YARMOUTH : Suite à une longue carrière, dédiée aux services des autres, Eileen Stevens a pris la décision de prendre sa retraite. En effet Eileen Stevens a pris sa retraite officielle le 31 août 2020 comme professeure à l’Université Sainte-Anne. Elle enseignait dans le secteur collégial de l’Université Sainte-Anne et elle était responsable du programme d’Auxiliaire en soins continus à l’Université Sainte-Anne.

Mme Stevens est originaire du village de Springhaven. Elle a fait ses études élémentaires de la maternelle à la huitième année à l’école de Quinan. Elle a par la suite transféré à l’école Sainte-Anne-du-Ruisseau d’où elle a obtenu son certificat de fin d’études secondaires en 1970. À l’automne de cette même année, elle s’est inscrite au Collège Sainte-Anne à la Pointe-de-l’Église. Pendant son séjour à la Pointe-de-l’Église, elle a décidé de suivre une formation en vue de devenir infirmière. En 1971, elle s’est inscrite à l’école des infirmières à Yarmouth. Selon Eileen Stevens, cette année, 1971 marquait la première fois en Nouvelle-Écosse que le cours de formation d’infirmière diplômée était un cours de deux ans. Elle est graduée de cette institution en mai 1973 et par la suite, elle a écrit un examen national en juin de cette même année.


Eileen Stevens a commencé sa carrière dans les soins intensifs à l’hôpital de Yarmouth et elle a choisi de travailler dans ce local pour 16 ans. Pendant ces années, en plus de travailler dans les soins intensifs, elle a fait de l’enseignement à l’école des infirmières à Yarmouth. Il va sans dire que pendant cette période, elle a probablement développé une autre passion, celle de l’enseignement, une carrière qu’elle avait déjà considérée.


En 1989 elle a accepté une nouvelle aventure. Suite à une invitation de la gestionnaire de Nakile, elle a accepté une position d’infirmière-superviseure à ce foyer de longue durée jusqu’à 1992.


Sa carrière a changé de nouveau en 1992, quand elle a accepté de donner quelques cours au Collège de l’Acadie, campus de Tusket. En 1993, suite à une invitation de Charles Gaudet, elle s’est engagée à développer un cours pour Soins à domicile. Cette tâche lui a pris un an à compléter et par la suite, elle est entrée dans une autre aventure, celle d’être responsable du cours de Soins auxiliaires contenus. Elle a coordonné ce cours à partir du Campus de Tusket, cependant elle a eu un impact dans toutes nos communautés acadiennes et francophones de la province. Une histoire anecdotique qu’elle nous a partagée est qu’au début de la livraison de ce cours on lui avait demandé de créer un budget ainsi qu’un laboratoire pour son cours. Elle était de l’opinion que le laboratoire sera remplacé par des stages dans les foyers de longue durée. Elle est de l’opinion qu’il est primordial d’intégrer les élèves qui suivent des formations en soins contenus, aussi rapide que possible dans une ambiance de soins.


Eileen Stevens est convaincue que son temps dans sa carrière lui a amené beaucoup de satisfaction et de contentement. Elle nous a confié que ç’a toujours été important pour elle de pouvoir écouter les étudiants, les collègues, les clients afin de les comprendre. Elle se retire avec le sens qu’elle a donné à tous, ce qu’elle pouvait leur offrir.


En ce qui regarde son futur, elle nous a informés qu’elle n’a pas de grands plans. Elle s’attend à s’entourer de ses trois filles, de ses petits-enfants et par deux personnes qui lui sont très chères. Elle a terminé en constatant que son travail à Tusket va la manquer et elle se retire après une longue carrière de réussites sans regret.