Austin et Victor Saulnier devant leur cabane à sucre.
Austin et Victor Saulnier devant leur cabane à sucre.

Austin et Victor Saulnier font du sirop d’érable

Norbert LeBlanc
ABRAM’S RIVER : Austin et Victor Saulnier sont deux Acadiens à la retraite. Ces deux frères originaires d’Abram’s River se sont lancés dans une nouvelle aventure. Ils ont décidé de recueillir la sève d’érable pour la faire bouillir et produire ensuite un délicieux sirop d’érable.

     Le Courrier de la Nouvelle-Écosse s’est rendu à leur cabane à sucre à Abram’s River le mardi 25 février. La cabane à sucre est située derrière la résidence d’Austin Saulnier.

     Âgé de 70 ans, Austin Saulnier a passé toute sa vie à Abram’s River sauf pour les années de 2000 à 2002 où son travail l’a amené à vivre à Bridgewater. Austin Saulnier a commencé sa carrière professionnelle en travaillant pour Tusket Toyota à Tusket. Par la suite, il a travaillé pendant 17 ans pour la société Nova Scotia Power. Il a ensuite travaillé pour le Conseil scolaire acadien provincial comme coordonnateur de transport pour la région du Sud-Ouest. Il a fini sa carrière professionnelle comme gestionnaire de transport pour le conseil scolaire anglophone Tri-County. Même s’il est à la retraite, il a accepté de donner des formations aux gens qui s’intéressent à devenir chauffeur d’autobus.

     Son frère Victor, âgé de 72 ans, est originaire et résident à vie d’Abram’s River. Il a été tôlier ou travailleur de métal en feuille (sheet metal worker) pendant 45 ans; il a pratiqué son métier avec les sociétés Bailey’s et Germain de Yarmouth.

     Austin et Victor Saulnier disent que c’est leur frère Roy Saulnier, maintenant décédé, qui le premier leur a donné le goût de produire du sirop d’érable. Une fois établi à Abram’s River, Roy avait décidé de produire du sirop d’érable pendant une saison. Il a réussi à produire une bouteille, mais il a transmis ses connaissances, son expérience à ses deux frères qui font du sirop d’érable depuis plusieurs années.

     Austin Saulnier nous a confié qu’ils ont beaucoup fait de recherches sur l’Internet pour apprendre comment exploiter (tapoter) les érables. Ils ont ainsi appris comment faire bouillir l’eau d’érable (la sève). Ils ont également consulté un ami à Bridgewater qui est devenu expert dans la production du sirop d’érable et consulté un autre producteur de sirop d’érable d’Argyle, Jimmy Conrad.

     Il faut faire bouillir la sève d’érable à 219°F et réduire la température à 217°F. Austin Saulnier fait remarquer que la pression atmosphérique a un impact sur la quantité de sirop d’érable produite. Il dit qu’il ajoute une petite quantité d’huile végétale granulée pour éviter la formation de mousse. Il faut quarante gallons de sève d’érable pour produire un gallon de sirop d’érable. La veille du 24 février, Austin et Victor Saulnier ont recueilli 105 gallons de sève d’érable, et ils s’attendent de produire deux gallons et demi de sirop. Les frères Saulnier soulignent que le processus est lent, et que ça prend des pleines journées pour faire bouillir la sève d’érable afin de laisser s’évaporer l’eau qui se trouve dans le sirop.


« Nous avons été surpris de découvrir la technologie utilisée par les frères Saulnier. Ils sont des fervents de l’énergie verte. Leur cabane à sucre a été bâtie avec du métal et du bois recyclés. »
Norbert LeBlanc

     Nous avons été surpris de découvrir la technologie utilisée par les frères Saulnier. Ils sont des fervents de l’énergie verte. Leur cabane à sucre a été bâtie avec du métal et du bois recyclés. Leur poêle a été construit à partir d’un vieux réservoir de pétrole et leurs bassins pour faire bouillir le sirop ont été fabriqué à partir de débris de métal.

     Les frères Saulnier affirment qu’ils ne sont pas intéressés à produire du sirop d’érable sur une base commerciale. Ainsi ils ont donné leur sirop d’érable aux personnes qui leur ont offert des arbres pour recueillir la sève d’érable. Ils ont également offert leurs produits à des organisations à but non lucratif qui s’en servent pour leurs collectes de fonds.

     Leur sirop d’érable est placé dans des bouteilles qui ont été personnalisées avec l’étiquette suivante : Corbijeau River, Maple Syrup 2019.