Le bureau de la municipalité de Richmond, à Arichat, où se tiennent les réunions en personne, en temps normal.  
Le bureau de la municipalité de Richmond, à Arichat, où se tiennent les réunions en personne, en temps normal.  

Augmentation des impôts fonciers d’un cent et investissements de 100 000 $ dans la communauté

Robert Fougère
COMTÉ de RICHMOND : « Le conseil municipal du comté de Richmond a approuvé son budget 2021-2022 lors d’une réunion extraordinaire du conseil tenue le 2 juin 2021, ce qui a mené à une augmentation des impôts fonciers d’un cent et à davantage d’investissements dans les collectivités. »

C’est ainsi que la préfète, Amanda Mombourquette, a fait l’annonce à l’ensemble des contribuables de Richmond et au grand public qui attendait la nouvelle.  


« C’est un budget qui comprend une augmentation des contributions municipales obligatoires, pour ce qui est des services policiers, pour les services éducatifs et le logement, de plus de 120 000 $ sur un budget qui génère environ 90 000 $ de revenus pour chaque cent additionnel de taxe facturée », a-t-elle dit dans son communiqué. 


Le conseil a ressenti une pression pour limiter les augmentations à une époque où de nombreux résidents souffrent déjà des effets de la pandémie. Cette pression a été observée lors des dix réunions traitant du budget qui ont débuté le 7 avril pour se terminer le 1er juin.  Ces réunions se tenaient sur Zoom et le public était invité à observer. 


Tout au long des débats et des présentations sur le budget, le Conseil a discuté de l’importance d’augmenter les investissements dans les fonds de réserve pour les infrastructures, la rémunération du personnel et un appui financier accru aux divers organismes à but non lucratif du comté. Cela se serait traduit par une augmentation de six cents par tranche de 100 $ d’évaluation.  Cependant, comme de nombreux résidents sont aux prises avec des pertes de revenus, une augmentation des coûts liés au logement, à la nourriture et au chauffage, le Conseil a décidé de reporter certains de ces investissements. Il s’est donc mis d’accord pour l’augmentation d’un cent par tranche de 100 $ d’évaluation. Il faut dire que le vote n’a toutefois pas été unanime. Le conseiller de l’Ardoise ou du district 5, Brent Sampson, n’a pas appuyé cette décision. 


« Nous reconnaissons que le comté de Richmond compte un pourcentage élevé de personnes âgées confrontées à des coûts croissants de l’alimentation, du logement et d’autres domaines encore et qu’ils aient eu, pendant la pandémie, une capacité limitée à absorber une hausse d’impôts », a déclaré Amanda Mombourquette.  Elle a voulu poursuivi  : « Notre milieu des affaires a eu du mal à s’adapter et nous ne pouvons pas oublier notre secteur culturel et les nombreux travailleurs en rotation qui ont vu leur capacité de maintenir un salaire adéquat s’effacer presque complètement. »   


Le Conseil a donc adopté une approche qui favorise des augmentations progressives dans plusieurs domaines pour essayer d’éviter une augmentation importante dans un seul domaine. La préfète a souligné que ce sont des circonstances exceptionnelles et des moments exceptionnels.


Le budget 2021-2022, tel qu’adopté, comprend des projets et des investissements prioritaires. Il s’agit notamment d’une mise à jour du plan stratégique de 2017, d’une évaluation de l’ancienne école d’Evanston, d’une étude sur les sentiers, d’une étude d’accessibilité et d’une étude portant sur le système d’égout de Petit-de-Grat. Amanda Mombourquette dit : « Ces investissements seront des catalyseurs de la croissance économique, de l’inclusion sociale et de la responsabilité environnementale. »


En 2020-2021, le conseil municipal de Richmond avait adopté une approche qui favorisait des investissements stratégiques dans des initiatives ciblées et des groupes communautaires particuliers. La santé et le transport en commun étaient deux de ces domaines prioritaires. 


La COVID-19 a cependant changé le paysage, et les organismes à but non lucratif et de nombreux groupes communautaires ont eu peu ou pas de capacité à recueillir des fonds pendant une période prolongée. Pour aider ces groupes, le budget actuel vise à augmenter les investissements à l’endroit des organismes sans but lucratif d’environ 100 000 dollars. Ces fonds seront disponibles pour répondre à des demandes futures de subventions et d’investissements stratégiques et spécifiques pour des organismes tels que le Cape Breton South Recruiting for Health, le programme de la sécurité des aînés, le Strait Area Transit, les musées locaux, les banques alimentaires et plusieurs autres.


« Ce budget devait être axé sur l’aide là où elle est le plus nécessaire. Le personnel et le conseil font front commun avec les électeurs pour maintenir au minimum l’augmentation du taux d’imposition », a noté Mme Mombourquette. 


 Les membres du conseil ont décidé de ne pas se payer l’augmentation prévue, équivalant au coût de la vie, et ont choisi de se départir de l’allocation de 100 $ par mois prévue pour les frais en matière de technologie. Pour ce qui est du personnel, il y a eu une réduction de l’augmentation salariale prévue ou proposée. 


« Je sais à quel point nos conseillers et notre personnel ont travaillé fort. Ce fut une décision extrêmement difficile à prendre. Le personnel en particulier a assuré la continuité des opérations municipales pendant la pandémie, et nous apprécions tous leurs efforts. En même temps, il est important que nous adoptions un budget qui renforce la confiance dans notre gouvernement municipal », a expliqué Amanda Mombourquette.


Dans l’ensemble, le comté de Richmond a adopté un budget équilibré de 14,1 millions de dollars lors de la réunion spéciale du conseil tenue le 2 juin, avec une augmentation des revenus et des dépenses par rapport au budget de l’année dernière d’un peu plus de 400 000 $.