De gauche à droite : Rena Boudreau, secrétaire d’assemblée; Yvon Samson, président; et Josette Marchand, directrice générale, lors de l’AGA de La Picasse le 3 novembre.
De gauche à droite : Rena Boudreau, secrétaire d’assemblée; Yvon Samson, président; et Josette Marchand, directrice générale, lors de l’AGA de La Picasse le 3 novembre.

Assemblée générale annuelle de La Picasse : 2018-2019

Robert Fougère
PETIT-de-GRAT : C’est le dimanche 3 novembre, à 14 h, que l’assemblée générale annuelle de La Picasse a eu lieu. Le quorum a été atteint avec plus de dix membres présents qui étaient là pour recevoir, partager et commenter, s’il y avait lieu, les rapports annuels habituels présentés lors de l’AGA.

     Yvon Samson, le président du Conseil d’administration, a présidé l’AGA. Celui-ci a d’abord souhaité la bienvenue à ceux qui avaient répondu à l’invitation. Rena Boudreau a été désignée secrétaire d’assemblée.

     L’ordre du jour a été accepté tel que proposé, tout comme le procès-verbal de l’AGA 2017- 2018. Étant donné qu’il n’y avait rien qui découlait du procès-verbal de la dernière AGA, l’assemblée a passé à la présentation et à l’adoption des états financiers, au 31 mars 2019.

     C’est un représentant de la firme Grant Thornton qui a livré le rapport, en anglais, étant donné que la personne bilingue désignée ne pouvait être présente. Il n’y a pas eu de décision quant à la firme comptable qui serait retenue pour le prochain exercice financier. Cette décision reviendra au conseil d’administration ultérieurement.

     Suivant la présentation du représentant de la firme Grant Thornton, il ressort que La Picasse a un excédent des dépenses sur les revenus de l’ordre de 5 284,00 $, au 31 mars 2019, pour ce qui est des immobilisations et de la programmation.

     Josette Marchand, la directrice générale de La Picasse, a ensuite fait le bilan des activités 2018- 2019. Elle précise ainsi dans son rapport : « Des projets ponctuels se sont ajoutés au programme quotidien dont le projet, J’embarque. Au-delà de 50 ateliers traditionnels avec Audrey Boudreau, offerts aux classes de la maternelle à la 12e année de l’École Beau Port, ont eu lieu, et Stéphanie David a offert 40 heures d’ateliers de théâtre pour aînés, en février et mars. »

     La directrice générale a commenté le plan de la programmation pour l’année 2019- 2020. Celui-ci donne un aperçu des activités qui se dérouleront afin d’atteindre l’objectif premier de : « renforcer le sens d’identité, de fierté et d’appartenance à la langue française et à la culture acadienne par une animation culturelle communautaire vivante ». Les activités proposées visant l’atteinte des résultats escomptés sont nombreuses et variées. Plusieurs sont axées sur les arts de la scène et les métiers traditionnels.

     La directrice générale a pris soin de remercier aussi tous les bailleurs de fonds et en particulier Patrimoine canadien. Elle a voulu aussi remercier les employés, les membres du bureau et tous les bénévoles qui viennent prêter main-forte à l’endroit de La Picasse.

     Le comité de mise en nomination, avec Monique Marchand à la présidence, a présenté son rapport. Les personnes suivantes seront à la barre de La Picasse pour la prochaine année : président, Yvon Samson; vice-présidente, Monique Marchand; trésorier, Alfred Marchand, secrétaire, Rena Boudreau. Les administrateurs et administratrices sont: Kenneth David, Rachelle Samson, Darren Martell, Thérèse Benoit et Odille Campbell.

Un aperçu des membres venus participer à la présentation des rapports lors de l’AGA 2018-2019 de La Picasse.