À la gauche, MaryAnn Gauvin, présidente du comité, et la directrice générale de la SAC, Natalie Robichaud.  
À la gauche, MaryAnn Gauvin, présidente du comité, et la directrice générale de la SAC, Natalie Robichaud.  

20e AGA de la Société acadienne de Clare

Richard Landry
La BUTTE – La Société acadienne de Clare (SAC) a tenu sa 20e Assemblée générale annuelle le mercredi 10 novembre à la maison Richelieu à La Butte. Trois nouveaux membres se sont joints au Conseil d’administration (CA) et les rapports d’activités de la dernière année ont été présentés à la trentaine de membres présents.

Dans son rapport, la présidente MaryAnn Gauvin a souligné que les membres du CA ont pu recommencer à se rencontrer. « La pandémie n’a pas arrêté les activités ni le fonctionnement de la SAC. Il y a eu une grande programmation pour tous les goûts. Comme plusieurs activités se sont déroulées en ligne, soit musicales ou autres, ça nous a permis d’offrir une programmation de qualité et accessible à tout le monde », selon elle. 


La présidente est fière de son équipe au CA. « La SAC est une ressource pour tous nos membres, nos associations et les entreprises qui souhaitent faire rayonner la langue française à travers notre culture. Je suis fière et honorée de faire partie d’un CA qui est très engagé et représentatif de notre communauté et qui voit l’importance du développement communautaire, surtout chez nos jeunes », a-t-elle conclu.


Pour sa part, Natalie Robichaud, directrice générale de la SAC, a présenté les divers projets de l’année selon trois volets : valorisation, groupes cibles (jeunes, femmes et aînés) et réseau. Le rapport annuel a été présenté sous forme de livret colorié. 


« Forcément, l’année 2021 fut une année bizarre, mais fort occupée. Nous avons pu transférer la majeure partie de notre programmation en ligne. Nous avons produit de nombreuses émissions musicales et de podcasts valorisant nos talents locaux. Nous avons rencontré nos différents partenaires pour rêver et planifier des projets pour l’avenir. » Elle s’est dite heureuse surtout du travail auprès des jeunes.


La trésorière Lorraine Saulnier a présenté le rapport financier. Le ministère du Patrimoine canadien a contribué un montant de 105 000 $ pour les opérations de la SAC. Le CA tient à remercier ce ministère pour son appui continu. La SAC a obtenu sept projets pour un montant total de 71 531 $ dans la dernière année financière pour un total de 176 531 $.


Il y avait notamment la présence à l’AGA du député fédéral, Chris d’Entremont et de son adjoint, Arnold LeBlanc, ainsi que du membre de l’Assemblée législative provinciale, Ronnie LeBlanc.


Parmi les activités soulignées, la directrice générale a noté surtout : le travail avec la Communauté francophone accueillante, la première Semaine de fierté, la révision des statuts et règlements après plus de 20 ans, le projet du panneau d’arrêt bilingue avec les jeunes, le dossier de la nouvelle école avec un Centre communautaire, la participation dans le Comité du Congrès mondial acadien 2024, le renouvellement du Centre acadien à l’Université Sainte-Anne, des concours et spectacles musicaux en ligne, la participation dans le Comité consultatif des Affaires acadiennes, la reconnaissance des bénévoles à la radio communautaire CIFA, l’avenir de l’Édifice Sainte-Marie de la Pointe, les emplois d’été pour les jeunes, entre autres.


Il y a aussi eu le travail avec les organismes locaux, notamment : l’Association Madeleine-LeBlanc, la Fédération des femmes acadiennes, la Fédération culturelle acadienne, le Comité consultatif des Affaires acadiennes, la Société Édifice Sainte-Marie de la Pointe, le Comité d’école communautaire à l’école secondaire, la Société historique acadienne, la Fédération régionale des arts et du Patrimoine, le Réseau-Santé, le Festival acadien de Clare, et d’autres.


Les trois nouveaux membres du CA sont Gilles Saulnier, Adrienne Saulnier et Réanne Cooper. Ces membres se joignent aux autres membrés réélus : MaryAnn Gauvin (présidente), Shawna Comeau (vice-présidente), Anne LeBlanc (secrétaire), Lorraine Saulnier (trésorière) et Clint Bruce, Carmen d’Entremont, Stéphanie St. Pierre, Sheila LeBlanc, Richard Landry, Yvette Comeau et Sophie LeBlanc (directrices/directeurs).


Lors d’un petit goûter, il y avait la musique de Charles Robichaud et de Monique Comeau. Réanne Cooper, qui est revenue au CA, a présenté un projet de leadership sur lequel elle travaille depuis deux ans auprès du Frank McKenna Institute of Leadership. Elle a choisi la SAC pour sa participation dans la communauté par des projets.