YARMOUTH: Dans un communiqué de presse du lundi 22 mars, la ville de Yarmouth a annoncé que son projet de réaménagement de la rue principale (rue Main) allait se continuer après les fêtes de Pâques. Ce communiqué a également précisé que la deuxième phase du projet qui a commencé au printemps 2020 allait se continuer afin de terminer le travail sur cette section de la rue principale de Yarmouth. La société Garian construction de Tusket a été accordée le contrat pour terminer ce projet. La valeur de ce dernier contrat se chiffre à 553 000 $ plus taxes.

Norbert LeBlanc
PUBNICO-OUEST : L’Assemblée générale annuelle (AGA) de la Société historique acadienne de Pubnico-Ouest a eu lieu dans la grande salle du Musée des Acadiens à Pubnico-Ouest le jeudi 25 mars à 19 h. Une douzaine de personnes étaient présentes. Paul d’Entremont, le président de la Société historique a présidé la rencontre. Ceux et celles qui étaient présents ont respecté les protocoles de Santé publique Nouvelle-Écosse en ce qui concerne la distanciation, le port de masques et la désinfection des mains.

Guillaume Deschênes-Thériault
Francopresse
FRANCOPRESSE : Alors que la campagne de vaccination va bon train au Canada, l’heure pourrait bientôt être aux bilans pour les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux. On peut espérer qu’ils y incluront des réflexions sur le respect des obligations linguistiques en situation d’urgence et sur les réalités particulières des communautés francophones en situation minoritaire.

Rosie Aucoin-Grace
CHÉTICAMP : Si ce n’était de certaines personnes et associations qui font continuellement pression pour la préservation de notre culture acadienne, de nos nombreuses vieilles coutumes et recettes traditionnelles, celles-ci auraient été perdues en cours de route. Il est toujours étonnant de voir ce qui a été transmis de génération en génération, toujours vivant et prospère dans nos communautés rurales, surtout dans la grande région de Chéticamp.

Ramona E. Blinn
CLARE : Ce sont 13 athlètes des Olympiques spéciaux de Clare qui ont reçu des certificats de reconnaissance. Nicolette Deveau figure parmi ces athlètes. En sa quinzième année de participation sportive, elle est ravie d’être reconnue pour son engagement.

Richard Landry
POINTE-de-l’ÉGLISE : Les finances du Church Point Social Club (CPC) de la Pointe-de-l’Église, le seul club social qui reste en Clare, avaient atteint un niveau historique en 2019, selon le président sortant, Russell Comeau. L’année 2020 a été une différente histoire, surtout à cause de la pandémie de la COVID-19.

Norbert LeBlanc
YARMOUTH : Le Courrier de la Nouvelle-Écosse a eu une conversation avec Clyde deViller le mardi 23 mars afin de discuter du projet des Conseils communautaires de santé pour la région de l’Ouest de la Nouvelle-Écosse en ce qui concerne les récipiendaires du Fonds pour le bien-être. Cette conversation qui aurait normalement eu lieu à son bureau à l’hôpital de Yarmouth a cependant eu lieu à sa résidence à Yarmouth. Depuis l’arrivée de la pandémie, les coordonnateurs des conseils de santé ont été invités à travailler à partir de leur résidence.

Robert Fougère
ARICHAT : Yvon Samson a fait une demande de 15 000 $ auprès du Conseil municipal de Richmond dans le but de défrayer certains coûts reliés au développement d’un parc vert et commémoratif, pour Petit-de-Grat. Celui-ci serait situé au centre du village, juste en face de l’église Saint-Joseph.
Lisa Doucette
Lisa Doucette

COMEAUVILLE : Depuis un an, le Hub culturel de Comeauville a accueilli environ 400 nouveaux résidents dont peu de gens connaissent l’existence. Chaque lundi matin, ils reçoivent un merveilleux repas composé de fruits et de légumes... mais pas d›agrumes. Ils sont plutôt difficiles de ce côté-là et ils la distanciation de soi, non. Il n’y a rien que les autres personnes travaillant là-bas puissent dire ou faire pour qu’ils prennent leurs distances ou même portent des masques! Ils peuvent être des perturbateurs, mais vous n’entendez jamais rien de leur part.

Rosie Aucoin-Grace
 CHÉTICAMP : La Mi-Carême est toujours une tradition et une semaine de festival que les résidents du Foyer Père Fiset attendent avec beaucoup d’impatience. C’est une semaine remplie de rires, de musique, de délices délicieux, de danse et d’incroyables Mi-Carêmes qui viennent année après année, pour divertir les résidents. C’est un moment de gaieté qui permet de chasser le blues de l’hiver.

Rosie Aucoin-Grace
CHÉTICAMP : La Journée internationale de l’épilepsie est reconnue chaque année dans plus de 130 pays à travers le monde. Lancée en 2015, elle est un moment privilégié pour informer et attirer l’attention du grand public sur l’épilepsie, une maladie neurologique chronique qui touche 50 millions de personnes dans le monde et qui reste insuffisamment connue.
Lisa Doucette
Lisa Doucette

BIRCHDALE : Il existe en Nouvelle-Écosse un endroit splendide et serein appelé Birchdale. Étonnamment, peu de gens connaissent cet endroit ou les histoires qu’il renferme. Mais suffisamment de gens connaissent ce paradis légendaire pour vouloir faire le très, très très long voyage dans les bois sur des chemins de terre pour l’atteindre.
Rosie Aucoin-Grace

CHÉTICAMP : Il y a quelques années, nous n’aurions jamais pu imaginer que les résidents d’un établissement de soins de longue durée ne pourraient pas quitter les lieux et, à intervalles réguliers, ne pourraient pas recevoir de visiteurs. Malheureusement, avec les protocoles COVID-19, c’est maintenant notre dure réalité et cela a été pour le moins difficile pour les résidents et le personnel. Cela a changé toute la « joie de vivre » que les bénévoles apportaient quotidiennement à la famille du Foyer. Ceci dit, la direction et le personnel ont vraiment fait de gros efforts et se sont dévoués pour garder le moral des résidents.

Norbert LeBlanc
NORTH KEMPT : Vernon et Rolande Harris, deux résidents de Wedgeport ont accepté une nouvelle aventure en produisant du sirop d’érable sur les terrains de leur maison de vacances à North Kempt, dans le comté de Yarmouth. Le Courrier de la Nouvelle-Écosse s’est rendu visiter M. et Mme Harris le 16 mars dernier et nous avons été impressionné de voir leur trois cabanes, cabane à sucre, cabane à collecte de sève d’érable et leur cabane à bois à feu.

Chanelle Michaud
DARTMOUTH : Dans le cadre de la Journée internationale des femmes 2021, ayant eu lieu le 8 mars passé, la Fédération des femmes acadiennes de la Nouvelle-Écosse (FFANE) a mis en place une semaine d’activités et de sensibilisation mettant en vedette les droits des femmes et la condition féminine. Cette Semaine des droits des femmes avait comme but principal de regrouper la communauté dans un mouvement de sensibilisation sur la place dont occupe la femme dans la société. Les activités de cette semaine bien remplie regroupaient non seulement les communautés de la Nouvelle-Écosse, mais se sont aussi étendues, avec l’aide de nos merveilleux partenaires, jusqu’au niveau national!  

Norbert LeBlanc
YARMOUTH : Dans un communiqué de presse daté du début février 2021, la municipalité d’Argyle, s’est engagée à contribuer 75 000 $ pour un centre aquatique au site de l’ancien YMCA à Yarmouth. Pour en comprendre davantage sur ce sujet qui continue à susciter beaucoup de discussions dans le sud-ouest, Le Courrier de la Nouvelle-Écosse a eu le plaisir de rencontrer Danny Muise, le préfet de la municipalité d’Argyle. Cette rencontre a eu lieu à la résidence du préfet à Abram’s River, le jeudi 18 mars.

Norbert LeBlanc
PUBNICO-OUEST : L’Association des Acadiennes de la région d’Argyle a profité d’une activité régionale afin de célébrer la Journée internationale de la femme (JIF) qui a lieu le 8 mars. Les organisatrices de cette journée ont décidé de faire la promotion de deux thèmes : celui de la marche était Équité salariale et celui de la journée était Écoutons nos femmes.
Rosie Aucoin-Grace

CHÉTICAMP : La migration de la jeune génération à la recherche d’un emploi en particulier dans l’Ouest canadien, le vieillissement de la population et la fermeture d’entreprises locales en raison d’une économie turbulente, entre autres, a certainement eu un impact sur de nombreuses communautés rurales de l’île du Cap-Breton, y compris celles de notre comté.

CONCESSIONS : Combien d’entre vous ont une ligne à harde? J’en ai une, une très longue et j’en suis très fière. Mais saviez-vous qu’il y a un débat en cours sur l’humble ligne à harde? C’est un débat très sinistre... accrochez-vous vos pantalons par le bas ou par la ceinture?

Richard Landry
PETIT-RUISSEAU : Le rapport du directeur général du Conseil municipal de Clare, Stéphane Cyr, est présenté à chaque réunion publique du Conseil le troisième mercredi du mois. Les rapports des derniers mois sont assez volumineux. « Il y a beaucoup de fer dans le feu, a noté M. Cyr. C’est excitant, mais on ne peut pas tout faire en même temps », selon lui en notant que le travail qui se poursuit. Les sujets suivants ont été présentés au cours des derniers mois :

Le 8 mars marque la Journée internationale des femmes, un moment visant à célébrer les contributions des femmes et des filles du monde entier, à reconnaître les femmes qui nous inspirent tous et à reprendre la discussion sur l’importance de l’égalité des genres au Canada et dans le monde.

Norbert LeBlanc
BUTTES-AMIRAULT : Une messe commémorative pour le père Maurice LeBlanc, c.j.m. a eu lieu à l’église Ste-Famille le mercredi 24 février à 19 h. Elle a eu lieu devant une foule d’une centaine de personnes comprenant des membres du clergé, des paroissiens de Sainte-Famille et de Saint-Joseph ainsi que des amis du père Maurice LeBlanc.

Cyrille LeBlanc
YARMOUTH : Cela a été un événement heureux pour John Burton Fitzgerald, résident de la Villa Saint-Joseph-du-Lac, et vétéran de la guerre de Corée. M. Fitzgerald a reçu la Médaille de l’ambassadeur de paix envoyée par l’ambassade à Ottawa de la République de Corée lors d’une cérémonie organisée par l’administration de la Villa, la famille et la filiale 155 de la Légion de Wedgeport. La cérémonie de présentation a eu lieu dans la Grande-Salle de la Villa le mercredi 17 février dernier, avec un nombre limité de personnes en raison des restrictions de la Covid-19. Sept directeurs de la villa, trois fils et une belle-fille étaient présents ainsi que l’épouse de M. Fitzgerald, Ida, également résidente de la villa. Elle était souvent en larmes de joie pendant la cérémonie.

Norbert LeBlanc
PAR-en-BAS : Le petit-déjeuner du Mardi gras qui devait avoir lieu le 16 février a dû être reporté au 23 février en raison d’une tempête hivernale. Tous pensaient que changer la date entraverait le succès de l’activité, mais c’est le contraire qui s’est produit. Ce petit-déjeuner du Mardi gras a été le plus réussi depuis la création de l’événement il y a 20 ans.

Deux éminentes personnalités acadiennes viennent coup sur coup de nous quitter pour ce qu’il est convenu d’appeler un monde meilleur. La première très connue et très médiatisée, la seconde un peu moins, beaucoup moins, parce qu’elle œuvrait presque dans l’ombre.

Norbert LeBlanc
PUBNIQUE-OUEST : Les funérailles du père Maurice LeBlanc ont eu lieu le 18 février à l’église Saint-Pierre de Pubnico-Ouest. Une foule de 100 personnes est venue prier et faire ses adieux à l’un de leurs citoyens qui s’est distingué au cours d’une longue carrière dans l’avancement des arts, de la culture et de l’aide spirituelle de ses communautés pastorales.

PUBNICO OUEST : C’est avec une grande tristesse que nous annonçons le décès le vendredi 12 février 2021 du père Maurice LeBlanc, de la congrégation de Jésus et Marie (père Eudiste). Prêtre, musicien, peintre et fervent patriote acadien, le père Maurice LeBlanc aura laissé une trace indélébile sur l’Acadie de la Nouvelle-Écosse et du Nouveau-Brunswick.