Lisa Doucette
Lisa Doucette
BAIE SAINTE-MARIE : Beaucoup de gens n’ont aucun problème à cultiver leurs propres fruits et légumes. Mais que se passe t il si vous ne pouvez pas le faire? Que ce soit parce que vous n’avez pas le terrain nécessaire pour cultiver, que des limitations physiques vous empêchent de le faire ou que vous n’avez aucune envie de cultiver vos propres légumes, il existe néanmoins un moyen d’obtenir des fruits et légumes locaux, biologiques et de bonne qualité sans aller à l’épicerie ni grever votre budget.

Cathy Simon
SYDNEY : Le 9 juin dernier, la municipalité régionale du Cap-Breton, en collaboration avec le gouvernement de la Nouvelle-Écosse ainsi que le gouvernement du Canada, investissent la somme de 600 000 $ dans la modernisation du Centre 200 à Sydney afin de soutenir la communauté. Le Centre 200 est une installation sportive, récréative et culturelle qui a été construite à Sydney en 1985 afin de souligner le 200e anniversaire de la ville.

Marie-Paule Berthiaume
CLARE : Les panneaux d’arrêt provinciaux de la municipalité acadienne de Clare seront remplacés par des panneaux d’arrêt bilingues grâce à quatre jeunes Acadiens de l’école secondaire de Clare et leurs mentors. Après trois ans d’efforts soutenus de leur part, le Règlement provincial sur la signalisation routière est en voie d’être modifié pour toutes les municipalités de la province anglophone afin d’ajouter des spécifications pour l’utilisation de panneaux d’arrêt anglais-français. Au-delà de Clare, cette victoire linguistique touchera l’ensemble des communautés acadiennes et francophones de la Nouvelle-Écosse.

Diana Ombe
BAIE SAINTE-MARIE : Se déroulant du 7 au 12 juin 2021, la Fierté de Clare est une célébration qui commémore les combats et les réussites de la communauté LGBTQ+ au sein de la localité. Avec ses soirées jeux, ses activités familiales et ses cercles d’échanges, cet événement est l’une des célébrations marquantes du mois de juin en Nouvelle-Écosse.

CLARE: La municipalité du district de Clare, en partenariat avec Fierté CLARE Pride, tiendra une cérémonie du lever du drapeau de la fierté ce lundi 7 juin à 19h au bureau de la municipalité et également diffusé en direct sur la page Facebook de Fierté CLARE Pride.

Lisa Doucette
Lisa Doucette
COMEAUVILLE : Il y a quelques années, alors que j’étais dans mes jardins, mon cerveau, comme d’habitude, s’est emballé et je me suis mise à penser : « Que va-t-il se passer quand je ne pourrai plus faire ceci?

Richard Landry
La BUTTE : L’édifice de l’ancienne école Jean-Marie-Gay à Saulnierville sera bientôt démoli. Les entrepreneurs ont eu jusqu’au vendredi 4 juin pour soumettre une offre pour l’enlèvement et la déconstruction de l’école. Le ministère de Service Nouvelle-Écosse et Services internes a lancé l’appel d’offres le 10 mai pour démolir l’édifice situé au 9680, route 1, à Saulnierville.

Amber d'Entremont
Amber d'Entremont
BAIE SAINTE-MARIE : En Nouvelle-Écosse, nous connaissons tous la Vallée pour être le lieu des vignobles, et nous connaissons tous l’histoire des Acadiens déportés de cette terre. Sans vouloir minimiser ces événements, trois personnes de la Baie Sainte-Marie ont fait du vin alors que d’autres auraient fait de la limonade. Mes types de personnes.

Lisa Doucette
Lisa Doucette
Quand les gens me regardent, ils pensent que j’ai tout « en ordre ». Ce que les gens ne réalisent pas, c’est que j’ai un vilain petit secret. Oui, j’ai une addiction. Une addiction? À quoi? Je ne bois pas excessivement, je ne fume pas, je ne me drogue pas, j’ai peut-être une légère dépendance au chocolat, mais bon, qui n’en a pas? Non, mon addiction est bien gardée... dans ma cuisine... dans une de mes armoires. Oui, mon fameux petit secret... j’ai une addiction aux MUGS!

La Société historique acadienne de la Baie Sainte-Marie et l’Association Madeleine LeBlanc, ainsi que la Société historique de Pubnico et l’Association des Acadiennes de Pubnico, collaborent depuis un certain temps à un beau projet sous la direction de M. Clint Bruce, directeur de l’Observatoire Nord/Sud de l’Université Sainte-Anne. Cette recherche fait partie d’une initiative plus vaste, d’un bout à l’autre du Canada, qui étudie la migration des francophones vers les États-Unis, et ce, de 1640 à 1940 (Trois siècles de migrations francophones en Amérique du Nord).

Rosie Aucoin-Grace
CHÉTICAMP : Avec près de 2 500 milles de littoral, la Nouvelle-Écosse abrite de nombreux secrets : alcôves océaniques et ports cachés. On pense que ces endroits isolés ont donné naissance à la boisson préférée de la province : le rhum. Faisant partie du tissu culturel de la Nouvelle-Écosse, les histoires de rhum et de course au rhum ont été transmises de génération en génération par des récits et des chansons. Les récits sont les plus forts dans nos villes et villages côtiers où la pêche et les traditions de la mer font toujours partie de la vie quotidienne.

Rosie Aucoin-Grace
CHÉTICAMP : La gestion et le personnel du Foyer Père Fiset ont certainement relevé de nombreux défis depuis que la province a mis en place les restrictions obligatoires COVID-19 pour les établissements de soins de longue durée. Leur priorité absolue est bien sûr la sécurité des résidents et du personnel. Il est tout aussi important d’essayer de garder le moral des résidents et de créer un environnement positif tout en gardant tout le monde amusé. Ce n’est pas une tâche facile, car de nombreux résidents ont besoin de visites de leur famille et de leurs amis, ainsi que de câlins et d’autres gestes de gentillesse.

Pointe-de-l'Église (N.-É.), le 18 mai 2021 - Émir Delic, directeur du Département d’études françaises de l'Université Sainte-Anne, vient de faire paraître un chapitre de livre qui s’intitule « La longue décennie 1970 en Acadie (1968-1985) : contestations, héritages, partages ». Il y jette un regard nouveau sur la grève étudiante qui a éclaté au Collège Sainte-Anne en décembre 1968 dans un geste de protestation véhémente contre l’idée de délocalisation de l’institution en dehors de Clare.

Robert Fougère
ARICHAT : La préfète de la Municipalité de Richmond, Amanda Mombourquette, reconnaît et sait apprécier l’importance des recensements. Elle dit avoir travaillé en développement économique pendant nombreuses années et s’être servie des données de recensement dans son travail.

SYDNEY : Comme à chaque année, et à l’occasion de la Semaine de l’action bénévole, le Centre a pris le temps de remercier haut et fort tous nos bénévoles pour leur générosité, leur engagement et leur solidarité. Du fond du cœur MERCI!

Richard Landry
POINTE-de-l’ÉGLISE : La 82e Assemblée générale annuelle de la Caisse populaire de Clare a eu lieu par vidéo-conférence le mercredi 21 avril. Les actifs sous administration de la Caisse ont augmenté de 111 millions de dollars en 2019 à 126 millions en 2020, a noté Claude Belliveau, président de la Caisse populaire de Clare.

Norbert LeBlanc
TUSKET : La municipalité d’Argyle a annoncé qu’il n’y aura pas de banquet cette année pour honorer les bénévoles de la municipalité. La municipalité a pris la décision d’annuler ce banquet annuel à cause des restrictions imposées par Santé publique Nouvelle-Écosse. Cette année marque la deuxième année consécutive que cette activité de rassemblement est annulée.

FRANCOPRESSE : Oh! que ça dégouline de bons sentiments, de sucre et de mièvrerie dans tous les magasins! Coffrets de chocolat à prix réduit, bouquets de roses en veux-tu en voilà, parfums dispendieux et bons cadeaux pour une journée de spa… À moins que vous ne viviez enfermés chez vous depuis des mois (comment ça, c’est le cas?), vous n’avez pas pu manquer l’information : dimanche prochain, c’est la fête des Mères.

Richard Landry
METEGHAN : Parmi les 43 bénévoles de la municipalité de Clare honorés lors de la Semaine des bénévoles pour l’année 2020, la bénévole de l’année est Josanne Deveau de Meteghan. Malgré son jeune âge, elle a déjà capté l’attention par ses nombreuses activités bénévoles dans sa communauté, notamment pour les Olympiques spéciaux depuis huit ans.

Norbert LeBlanc
PUBNICO-OUEST : Bernice d’Entremont, responsable de la programmation au Musée des Acadiens des Pubnicos a eu de bonnes nouvelles à partager à la communauté qui entoure et qui appuie le Musée des Acadiens des Pubnicos. Après plusieurs années de recherche, le conseil d’administration du Musée des Acadiens a réussi à embaucher un assistant à la direction de la programmation. En effet Gabriel Jones, un Acadien originaire du sud-est du Nouveau-Brunswick a été embauché le 1er mars 2021 pour un contrat de 26 semaines avec possibilité de renouvellement et de promotion à la position de responsable de la programmation. Selon Bernice d’Entremont, ce sont de bonnes nouvelles, car il y a plusieurs années qu’elle a voulu se lancer dans de nouvelles aventures.