Natalie Robichaud, directrice générale de la SAC, a été fort occupée avec les nombreux dossiers en cours.
Natalie Robichaud, directrice générale de la SAC, a été fort occupée avec les nombreux dossiers en cours.

Un été très chargé pour la Société acadienne de Clare

Richard Landry
COMEAUVILLE : La Société acadienne de Clare (SAC) a connu un été chargé comme en témoignent les derniers mois d’activités. La directrice générale, Natalie Robichaud, a pu compter sur deux stagiaires, soit Adrien Comeau et Evelyne LeBlanc-Joyce.

     Adrien Comeau a été directeur général adjoint de la SAC pour l’été. Il a participé à la vitrine pour le CMA 2024 à Moncton et a travaillé avec le Festival acadien de Clare. Il s’est aussi occupé des dossiers du bureau à Comeauville. Evelyn LeBlanc-Joyce a travaillé avec le Festival acadien. Elle a préparé le montage du livre Fier et francophone, un projet de la SAC et du Conseil des arts de la Baie coordonné par Anne LeBlanc. Le projet visait à donner l’occasion aux gens de célébrer, par la poésie et l’art visuel, le 50e anniversaire des Langues officielles au Canada. Dix-sept personnes figurent dans l’œuvre publiée pour l’occasion. Les travaux démontrent ce que la francophonie représente pour eux. Evelyn a aussi travaillé sur le jeu vidéo Clarevoyance avec le concepteur Chad Comeau.

     Congrès Mondial Acadien 2024

     La candidature déposée à la Société Nationale de l’Acadie (SNA) pour accueillir le Congrès Mondial Acadien au Sud-Ouest a été un important dossier en Clare. Le comité de candidature pour le CMA 2024, créé par les municipalités de Clare et d’Argyle, a été très actif et la SAC a joué un rôle important. Le comité de transition du prochain congrès, avec la SAC, s’est rendu au Congrès à Moncton avec un gros kiosque dans l’Espace frontière du CMA 2019 où il a fait une grande promotion après l’annonce en mai dernier du choix de la région du Sud-Ouest. Il a donc fallu planifier la promotion du prochain CMA et la vitrine présentée au Congrès 2019 pendant dix jours en août. La directrice générale de la SAC est très impliquée comme membre du comité organisateur.

     La SAC a beaucoup participé dans l’organisation de la clôture du CMA 2019 à Shediac quand la transition s’est faite au Comité organisateur du CMA 2024. Allister Surette a accepté la transition de la SNA au nom du comité organisateur qui sera bientôt créé. Divers artistes du Sud-Ouest, dont Jacques Surette et Cy, se sont présentés à la clôture.

     Colloque sur les médias francophones

     La Société acadienne et l’Université Sainte-Anne ont organisé et coordonné le Colloque annuel du Réseau de la recherche sur la francophonie canadienne portant sur Les médias francophones sous toutes leurs coutures : rôles, défis, occasions dans un environnement en changement qui a eu lieu du 4 au 6 octobre dernier à l’Université. Natalie Robichaud et Clint Bruce, professeur à l’Université, étaient co-présidents du colloque et y travaillaient depuis un an. Le colloque était très académique et visait à démontrer le rôle de la communauté pour alimenter les chercheurs universitaires. Natalie Robichaud a organisé et animé une table ronde sur les Communications et relations publiques en milieu minoritaire francophone avec Rachelle LeBlanc de l’Université Sainte-Anne, Amy Paradis de la municipalité de Clare et Serge Quinty de la Fédération des communautés francophones et acadiennes du Canada. Ils ont cerné des problèmes de communication et proposé des pistes de solution.

     Le jeudi soir 3 octobre, en marge du colloque, la SAC a organisé un atelier sur le Journalisme citoyen avec le pigiste Simon Thibault. L’atelier visait à encourager les gens à écrire pour leur journal, créant ainsi des archives. C’était l’occasion d’outiller 14 participants sur la rédaction d’un bon reportage. Ces personnes ont participé à toutes les activités de la fin de semaine. Un cahier contenant leurs œuvres sera publié dans Le Courrier de la Nouvelle-Écosse vers la fin novembre. Il y avait des participants de Chéticamp, d’Halifax, de Greenwood, de la Rive-Sud, de Par-en-Bas et de Clare ainsi que des étudiants de l’Université.

     En outre, il y a eu le Forum communautaire sur l’avenir des médias francophones animé par Martin Théberge, consultant. Ce forum visait à doter les médias d’outils et de systèmes pour qu’ils puissent jouer leurs rôles pleinement au service de la communauté.

     Jumelage Annapolis Royal et Royan, France

La SAC a travaillé avec un comité d’Annapolis Royal qui veut créer un jumelage avec Royan, en France, lieu d’où venait Pierre

     Dugua, Sieur de Mons, un des fondateurs de l’Acadie en 1604. Des communications ont eu lieu entre les deux communautés visées. Mary Ann Gauvin, présidente de la SAC, et Christine Igot du comité d’Annapolis étaient en France pour continuer les démarches du 13 au 23 octobre dernier. Elles ont rencontré les administrateurs du programme de tourisme.

     Les membres du comité d’ici ont accueilli deux stagiaires de l’École du tourisme de Royan pendant deux semaines. Les deux étudiantes de France ont fait un séjour en Clare du 14 au 17 juin où elles ont visité la région de Clare, appris au sujet du cours d’immersion à l’Université, cueilli des coques, visité des musées, goûté à la râpure, entre autres activités. Les démarches se poursuivent pour accueillir deux autres stagiaires de Royan l’été prochain.

     Panneaux bilingues

     La SAC a continué de travailler avec quatre élèves du cours de civisme à l’École secondaire de Clare dans le projet de panneaux bilingues dans la région. Les jeunes se sont présentés devant le conseil municipal pour demander son appui. Ils ont rédigé des lettres et ont eu une séance de travail avec le député provincial local, Gordon Wilson. La directrice générale de la SAC a présenté le projet à la ministre fédérale, Melanie Joli, qui a donné son appui.

     Peu après la rencontre avec la ministre fédérale, la SAC et les élèves ont appris que le projet deviendra réalité. Les élèves se sont rendus à l’Assemblée législative à Halifax le 29 octobre pour rencontrer le ministre des Transports et de l’Infrastructure, Lloyd Hines, qui leur a accordé le droit d’avoir des panneaux bilingues. Les détails sont à suivre.

     Cy à Mateur

     La SAC a organisé un après-midi de contes et une conférence à l’occasion du 100e anniversaire de la mort de Cy à Mateur. Lise LeJeune a présenté le personnage de Cy Trahan et Jocelyne Comeau a présenté la famille des Trahan et le groupe musical qui porte le nom de Cy. Environ 85 personnes ont assisté à la conférence au Richelieu à La Butte le 23 juin.

     Clare dans un soir 3

     En plus des activités de la SAC lors du Festival acadien de Clare, il y a eu sept présentations du dîner-théâtre Clare dans un soir au Richelieu. Deux autres présentations ont été ajoutées à la programmation prévue, à la demande du public. Cinq artistes locaux ont participé au spectacle devant plus de 700 spectateurs. La SAC participe activement dans la production de Clare dans un soir depuis trois ans déjà.

     Projet des aînés

     Dans le passé, la SAC recevait des projets financés par le programme fédéral Nouveaux Horizons pour divertir les personnes aînées de la région (natation, yoga, gymnase, entre autres). Elle n’a pas obtenu un tel projet pour l’été dernier. La SAC a donc travaillé avec la municipalité de Clare pour trouver un projet semblable au niveau provincial. Le service municipal des Loisirs a accepté de prendre le dossier en main et a obtenu des fonds du ministère de la Santé et du Bien-être. Le projet sera coordonné par Mary Ann Gauvin, présidente de la SAC.

     AGA

     L’Assemblée générale annuelle de la SAC aura lieu le vendredi 1er novembre lors d’un 5 à 7 au Club de golf de Clare à Comeauville. Avis aux intéressés. L’AGA coïncidera avec le lancement d’un livre de poésie de Patrick Duffy et un petit spectacle de musique de Michael Saulnier.