Le film Belle-Île en Acadie de Phil Comeau remporte 30 prix internationaux

MONTRÉAL : Malgré l’annulation de plusieurs festivals de films au travers le monde à cause de la COVID-19, le film Belle-Île en Acadie du cinéaste Phil Comeau, originaire de Saulnierville, continue de gagner des prix aux festivals. À ce jour, le film s’est mérité quelque 30 prix et 6 mentions aux festivals internationaux sur quatre continents.

     Ce film qu’il a tourné l’été dernier dans les trois provinces maritimes, incluant des scènes à Chéticamp, Louisbourg, Baie Sainte-Marie, Port-Royal et Grand-Pré, parle de la visite d’un groupe d’une vingtaine d’Acadiens et Acadiennes chez nous de Belle-Île-en-Mer en France.

     La semaine dernière, le film s’est mérité trois prix à Paris au Mont Blanc International - Movie Fest et trois prix à Rome au La Dolce Vita Cine Roma. Aux États-Unis, le film s’est mérité des prix en Louisiane, en Géorgie et en Californie. En Asie, le film a été reconnu à Singapour, en Inde, en Indonésie, au Bhutan, et au Japon. Et finalement, en Amérique du Sud, il a remporté un prix au Venezuela. Il a aussi reçu des mentions spéciales à Nazareth, à Florence, à New York et à Los Angeles.

     « J’ai lancé le film en novembre dernier et en moins de trois mois, il a remporté 20 prix. Quand la COVID-19 est apparue, plusieurs festivals de films prévus ont été annulés. Mais, je suis très content que le film continue sa carrière malgré cette crise mondiale, alors que les jurys de certains festivals donnent des prix en avance et remettant la présentation publique des films gagnants à cet automne. », exprime le cinéaste.

     Le film est présentement choisi en Sélection officielle à d’autres festivals à venir, soit à Toronto, à Nice en France, à Jérusalem en Israël, à Ausburg en Allemagne, à Bucharest en Roumanie, à Jakarta en Indonésie, à Panjim en Inde et à Moscou en Russie.

     Son prochain projet de film sur l’Ordre de Jacques-Car tier

     La COVID-19 ralentit le prochain tournage de film prévu de Phil Comeau. Le cinéaste prépare présentement un projet sur l’Ordre de Jacques-Cartier, une société secrète nationale qui a aussi œuvré en Acadie des Maritimes de 1933 à 1965. Près de 150 Acadiens de la province en ont fait partie à partir des années 1950.

     L’Ordre, connu sous le nom populaire « La Patente », avait comme but de faire avancer les francophones du pays à plusieurs niveaux, soit économique, politique, social, linguistique et en éducation. Plusieurs des cellules étaient en fonction en Nouvelle-Écosse, soit à la Baie Sainte-Marie, Par-en-Bas, à Halifax, à Antigonish, à Sydney, à l’Ile Madame et à Chéticamp.

     Phil est en attente que la crise COVID-19 soit moins sévère avant de commencer à tourner le film.