Miguel d’Eon avec la Croix de la Déportation.
Miguel d’Eon avec la Croix de la Déportation.

La société Saltwreck lancera la Croix de la Déportation

Norbert LeBlanc
TUSKET : La société Saltwreck a été fondée en 2016 dans le but de faire des cartes d’impression de beaux-arts. Ces cartes sont imprimées sur la meilleure qualité de papier et chaque carte est imprimée et expédiée par une entreprise de la Nouvelle-Écosse.

     Pour mieux comprendre cette nouvelle société, Le Courrier de la Nouvelle-Écosse a eu le plaisir de rencontrer Miguel d’Eon le mardi 27 août. Acadien originaire de Pubnico-Ouest, Miguel d’Eon est président et cofondateur de cette nouvelle société dont il assure aussi la gestion. Il est appuyé dans son travail par Jeff Clairmont, un graphiste qui s’occupe de créer des dessins. Selon Miguel d’Eon, l’entreprise a connu un grand succès avec la création des cartes en Nouvelle-Écosse. Il nous a parlé des projets suivants : le Village de Lunenberg avec le Bluenose; la ville de Louisbourg avec la forteresse; la ville d’Halifax avec la citadelle et la ville de Yarmouth, avec le homard. Miguel d’Eon a également commencé Acadie Fort, un groupe sur Facebook. Il constate que les médias sociaux jouent maintenant un rôle important dans la vie des Acadiens, et il a voulu s’inspirer par un dessin puissant qui valorisait la promotion de la vie des Acadiens. La mission de Saltwreck est d’offrir des cartes d’art qui nous permettront de partager notre histoire en ajoutant de l’élégance et du raffinement sur nos murs. Il est à noter que le Delta Marriott de Dartmouth a choisi de présenter les cartes de Saltwreck sur les murs des chambres de l’hôtel. Les partenaires clés de Miguel d’Eon sont André Surette de Hubbard’s Point et Mark Dunkley qui est un des cofondateurs de la société Saltwreck.

     Pour ce qui est du plus récent projet - la croix de la Déportation, Miguel d’Eon a expliqué comment il en est arrivé à ce choix de promotion. En communiquant avec le groupe Acadie Fort, qui comprend plus de 700 membres, pour des idées et des suggestions de promotion des Acadiens en Nouvelle-Écosse, il a été convenu que la croix de la Déportation représentait une partie marquante de l’histoire du peuple acadien. Une fois que la décision a été prise, Jeff Clairmont et Miguel d’Eon se sont mis à la tâche, et ils ont voulu créer un dessin qui représentait les valeurs solennelles du peuple acadien, juste avant la Déportation. Comme le Grand Dérangement n’a jamais été oublié, les artistes ont voulu créer un dessin qui représente les émotions de l’époque. En regardant le dessin, on voit au centre Horton’s Landing, le centre de rassemblement des Acadiens avant la Déportation. Les lignes rouges sur le dessin représentent les routes, et la ligne noire représente le point exact du monument de la Déportation. Rappelons que le symbole de la croix démontre la force et la résilience du peuple acadien et il va sans dire que le peuple acadien est plus fort que jamais.

     Acadien fier de ses origines, artiste, et ambulancier de métier, Miguel d’Eon se prépare pour le lancement de son dessin La croix de la Déportation qui aura lieu le 15 septembre. Le dessin mesure 16 po x 20 po et il sera en édition limitée. La décision a été prise d’imprimer 100 dessins. On peut faire une commande en ligne seulement à saltwreck.com Le prix est de 100 $ + taxes, livraison comprise.