Danille d’Eon dans son studio Breezeway à Pubnico.
Danille d’Eon dans son studio Breezeway à Pubnico.

Danille d’Eon, jeune entrepreneur de la région de Par-en-Bas

Norbert LeBlanc
PUBNICO-OUEST : Danille d’Eon âgé de 44 ans est un Acadien fier de ses racines d’origines et un entrepreneur qui s’intéresse à faire la promotion de la musique et des arts dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse.

Danille d’Eon est un de quatre enfants de Clayton et Darcy d’Eon de Pubnico-Ouest. Il a fait ses études élémentaires à École Pubnico-Ouest et ses études secondaires à l’ancienne école secondaire à Sainte-Anne-du-Ruisseau, d’où il a obtenu son certificat de fin d’études secondaires en 1994. Suite à ses études scolaires en région, il s’est inscrit au Radio College of Canada à Toronto pour suivre une formation en technologie électronique. Son premier emploi a été de travailler dans la construction de tours de téléphone mobile dans les provinces maritimes. En 1997, il a été embauché par la société Rogers Communications et cet emploi avait lieu dans la région métropolitaine de Halifax. Il est devenu gestionnaire en Atlantique avec la société Rogers. Il a travaillé avec cette entreprise jusqu’à 2016 et suite à son emploi avec Rogers Communications, il a décidé de revenir dans la région de Pubnico. À l’heure actuelle, Danille d’Eon est employé avec Comeau Sea Food à Pubnico-Est. Il est également propriétaire et gestionnaire de Breezeway Studios et d’Eon Tech.


Le Courrier de la Nouvelle-Écosse a eu le plaisir de rencontrer Danille d’Eon dans son studio le mercredi 19 août à Pubnico-Ouest. Breezeway Studios est situé dans l’ancienne maison de ses grands-parents. En effet, il a transformé le Breezeway, la salle entre la maison et le garage dans un studio où il peut enregistrer des productions musicales. Le studio est spacieux et les acoustiques sont excellentes pour des enregistrements. Il est également entouré de la technologie moderne pour l’appuyer dans ses productions. Son studio sert également comme une salle de répétitions pour de jeunes musiciens de la région.


M. d’Eon nous a confié que sa formation à Toronto lui a donné des outils pour lui permettre de faire des enregistrements de productions musicales. Il a avoué que du côté technique, il a été obligé de faire de l’auto-apprentissage.


Il va sans dire que Danille d’Eon est passionné par la musique. Il a commencé à suivre des formations en piano à l’âge de cinq ans. Il a suivi des formations en piano à Tusket et à Yarmouth. Il nous a informés que Sally Kenney, la directrice générale du Conseil acadien de Par-en-Bas lui avait enseigné la musique. En plus d’être capable de jouer le clavier électronique, il aime jouer les instruments suivants : la guitare, les tambours et le saxophone. Il adore la musique et il a constaté qu’il apprécie tous les genres de musique.


Un des derniers projets de Danille d’Eon a été l’enregistrement de l’émission de Star Acadie. Cet enregistrement a pris quatre soirées pour enregistrer les artistes et une quarantaine d’heures pour faire la rédaction. L’enregistrement de Star Acadie a été une collaboration entre le Conseil acadien de Par-en-Bas; son oncle Johnny d’Eon qui était responsable des caméras; sept artistes musicaux de la région et Chloe d’Eon, responsable pour la coordination de Star Acadie.


M. d’Eon nous a informés qu’il est ouvert à faire d’autres productions artistiques en région. Ceux et celles qui voudraient communiquer avec lui pourront le faire en communicant à Breezeway@deontech.net ou à www.deontech.net. Il a terminé son entrevue en constatant qu’il est reconnaissant pour la vaste expérience qu’il a obtenue dans les provinces maritimes et la province de Québec qui lui permet de faire ces genres de productions.