Prix du Choix du festival au 15e Cinema on the Bayou, en Louisiane.
Prix du Choix du festival au 15e Cinema on the Bayou, en Louisiane.

16 prix internationaux pour le film Belle-Île en Acadie de Phil Comeau

LA BUTTE : Le cinéaste Phil Comeau, originaire de la Baie Sainte-Marie, reçoit une autre grande distinction internationale avec son récent film Belle-Île en Acadie.
Phil Comeau s’est mérité le Prix du Choix du festival (Director’s Choice) au 15e festival Cinema on the Bayou, à Lafayette en Louisiane.

     Seulement deux mois après son lancement au Festival international du cinéma francophone en Acadie à Dieppe (N.-B.) en novembre dernier, le film Belle-Île en Acadie du cinéaste Phil Comeau mérite 16 prix et trois mentions dans le cadre de festivals internationaux.

     Ce film a été tourné l’été dernier dans les trois provinces Maritimes, et comprend des scènes captées à Port-Royal, à Fort Anne, à Grand-Pré, à la Forteresse de Louisbourg, à Chéticamp et à la Baie Sainte-Marie. Le film suit une vingtaine d’Acadiens et d’Acadiennes de Belle-Île-en-mer en France qui nous visitent avant et pendant le Congrès Mondial Acadien.

     Parmi les 16 prix internationaux obtenus jusqu’à maintenant, le film s’est classé Meilleur documentaire au International Screen Awards à Jakarta en Indonésie, au Aab International Film Festival à Moga en Inde et au Five Continents International Film Festival à Puerto La Cruz au Venezuela. Le film a décroché le prix du deuxième Meilleur documentaire au World Film Carnival à Singapore et au Virgin Spring Cinefest à Calcutta en Inde. Pour sa réalisation, Phil Comeau a gagné des prix au Best Shorts Competition à San Diego en Californie, au Southern Shorts Awards à Roswell en Georgie, et au Druk International Film Festival à Thimphou au Bhoutan. Les sept autres prix mérités sont pour d’autres catégories du film telles que pour la Meilleure cinématographie, le meilleur montage, le meilleur concept sonore et la meilleure musique.

     De plus, le film a obtenu trois mentions du New York Movie Awards, au Los Angeles CineFest en Californie et au Near Nazareth Festival en Israël.

     « Je suis très heureux de voir qu’un film qui parle de chez nous soit apprécié par différentes cultures et peuples à travers le monde. Ça me fait comprendre que nous avons des choses à dire et à montrer qui intéressent les autres. Je reçois des communications de nouveaux festivals qui veulent présenter notre film. Ce film va peut-être avoir un effet boule de neige comme le film précédent, Belle-Île-en-Mer, île bretonne et acadienne qui lui avait rapporté 33 prix. On se croise les doigts », rapporte Phil Comeau.

     Le film est programmé en sélection officielle à une vingtaine d’autres festivals de cinéma à venir dont à Montréal, en Allemagne, en Russie, en Croatie, en Slovaquie, au Chili, et ailleurs. Phil Comeau vient récemment de participer au 15e festival Cinema on the Bayou, à Lafayette en Louisiane.

     La production du film a été majoritairement financée par le sociofinancement Kickstarter, mais aussi avec des contributions financières de diverses entreprises de la Nouvelle-Écosse, dont Comeau Sea Foods à Saulnierville et Acadian Seaplants à Halifax, et par des organismes tels que la Fédération culturelle acadienne de la Nouvelle-Écosse, la Société acadienne de Clare et Les Amis de Grand-Pré.