Ericka Muzzo
Francopresse
FRANCOPRESSE – À l’occasion de la Saint-Jean-Baptiste, un spectacle virtuel rassemblant 19 artistes francophones du pays sera présenté en direct le 24 juin prochain à 21 h (HAE) sur les ondes d’Unis TV. Cette 3e édition de «Tout pour la musique», présentée par la Fondation canadienne pour le dialogue des cultures, sera animée par l’auteur-compositeur-interprète Jean-François Breau, également membre du groupe acadien Salebarbes. Né en Ontario, élevé en Acadie et désormais établi au Québec, celui qui dit porter en lui «les trois identités» a répondu aux questions de Francopresse.

Sylvie Mousseau
Nouveau-Brunswick – Lisa LeBlanc et le groupe Salebarbes revisitent un classique du répertoire cadien, Bonsoir Moreau. Coup de cœur instantané de l’auteure-compositrice-interprète de Rosaireville, cette complainte du musicien louisianais Canray Fontenot évoque le bon temps passé chez nos voisins du sud.

Thibault Jacquot-Paratte
LUNENBURG : Cette année, pour la première fois, la Lunenburg Academy of Music Performance (LAMP) accueille un compositeur en résidence. C’est l’Acadien Gavin Fraser, originaire de Pomquet, qui a été sélectionné pour ce poste prestigieux. Il sera sur place de mai à septembre.

SYDNEY (N.-É.) : Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA) : Le succès des entreprises autochtones est essentiel pour une économie atlantique canadienne forte, innovante et inclusive. C’est pourquoi le gouvernement du Canada investit dans le Cap-Breton – Unama’ki pour créer un univers favorable au développement économique et artistique mi’kmaw.  

DARTMOUTH : La FéCANE lance TÉLÉNÉ, une chaîne de contenu vidéo communautaire de la Nouvelle-Écosse. En collaboration avec dix organismes culturels membres de la FéCANE, des émissions variées seront diffusées au cours des prochains mois. Ces vidéos, ainsi que d’autres contenus culturels, se retrouveront sur le site web www.fecane.ca/télé.

BAIE SAINTE-MARIE : Dans le cadre de la Journée internationale du collage le 8 mai, le  Conseil des arts de la Baie vous invite à participer à une semaine artistique du 8 au 15 mai, en utilisant la technique du collage. Pendant ces 7 jours, vous pourrez poster une œuvre par jour sur le groupe Facebook du CAB. Que vous soyez un artiste accompli, un amateur ou un débutant, tout le monde (les enfants aussi!) est encouragé à participer. Tout ce dont vous avez besoin est du papier, des ciseaux et de la colle.

Rosie Aucoin-Grace
CHÉTICAMP : La Journée nationale du scrapbooking, qui a lieu chaque année le premier samedi de mai, invite le pays à réunir ses talents pour célébrer l’art du scrapbooking. C’est une échappatoire merveilleuse, créative et thérapeutique, surtout en ces temps de pandémie. C’est une méthode pour préserver l’histoire familiale, les souvenirs personnels, les photographies, les coupures de presse, les œuvres d’art et autres souvenirs.

ROSS CREEK : Alors que notre fermeture actuelle aide la province à se réinitialiser, nous continuons à travailler en toute sécurité pour préparer l’été et nourrir la communauté. Nous sommes fermés au public, y compris à nos bénévoles occasionnels, jusqu’à ce que les restrictions soient levées, mais cette année, nous avons un sentiment d’espoir quant à la façon dont nous allons avancer tous ensemble et quant à ce que nous pouvons faire cet été.

FRANCOPRESSE : Oh! que ça dégouline de bons sentiments, de sucre et de mièvrerie dans tous les magasins! Coffrets de chocolat à prix réduit, bouquets de roses en veux-tu en voilà, parfums dispendieux et bons cadeaux pour une journée de spa… À moins que vous ne viviez enfermés chez vous depuis des mois (comment ça, c’est le cas?), vous n’avez pas pu manquer l’information : dimanche prochain, c’est la fête des Mères.

POINTE-de-l’ÉGLISE : Un livre du professeur Clint Bruce, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en études acadiennes et transnationales, a récemment inspiré la création d’une série d’œuvres originales par trois poètes de La Nouvelle-Orléans, en Louisiane. Ces textes, signés par Kelly Harris-DeBerry, Kamalu ya Salaam et Mona Lisa Saloy, traitent de l’héritage douloureux de l’esclavage et des espoirs nouveaux pour la justice raciale à l’heure du mouvement Black Lives Matter. Le projet fait l’objet d’une série de capsules vidéos qui viennent d’être dévoilées sur le site web de The Historic New Orleans, un important centre de recherche et de musées historiques, situé dans le Vieux Carré de La Nouvelle-Orléans.

PAR-en-BAS : Sluice, un nouveau groupe francophone power pop de la Nouvelle-Écosse, célèbre la sortie de son premier album, Le succès par le travail. Attisé par la nostalgie et l’histoire hyper-régionale, ce sont des chansons de power pop ancrées dans les étés joviaux et brumeux de Par-en-Bas - une région comprenant plusieurs communautés acadiennes autour de Yarmouth, Nouvelle-Écosse. Des guitares énormes, des basses croquantes et des mélodies indélébiles fournissent le cadre d’un disque rapide qui raconte des histoires axées sur des sujets d’avoir grandi dans un petit endroit, faisant de grandes erreurs et se perdant dans le bonheur aveuglant d’apprendre qui vous êtes.

Le documentaire Rémy Cassigneul avait 19 ans, Marguerite Cassigneul, 17 ans, lorsque, le 6 juin 1944, les forces alliées débarquèrent en Normandie. Ils s’attendaient à voir des Américains, leurs oreilles leur firent vite comprendre qu’il s’agissait de Canadiens. De jeunes hommes à peine plus âgés qu’eux qui, après 4 années d’occupation, les libérèrent de l’occupation allemande dans la zone de Juno Beach. Une bande de sable d’une dizaine de kilomètres s’étendant de Courseulles à Saint-Aubin-sur-Mer.

Robert Fougère
LARRY’S RIVER : Les premiers lauréats du Prix d’excellence du lieutenant-gouverneur pour l’Acadie et la francophonie de la Nouvelle-Écosse sont maintenant connus, et ce depuis le 19 mars 2021. Jude Avery de la région de Larry’s River est un des six premiers lauréats.

Emmanuel Masson
L'eau Vive
Saskatchewan – Après plus d’un siècle d’absence, une veste perlée métisse d’une valeur inestimable a fait son retour en Saskatchewan. L’habit traditionnel, longtemps la propriété d’une famille québécoise, a été rapatrié à l’Institut Gabriel Dumont, à Saskatoon. Retour sur l’histoire de cette veste qui s’entremêle à celle des pionniers et du peuple métis.

Andréanne Joly
Francopresse
FRANCOPRESSE – Janvier 2016 : Marie-Josée Lalande et Alex Normand quittent Toronto et débarquent en Nouvelle-Zélande. Les nouveaux vlogueurs ne savent pas trop ce que la vie leur réserve, outre des voyages et de la production vidéo, mais leur enthousiasme et leur envie de découvrir le monde sont à toute épreuve! Aujourd’hui, ces nomades numériques franco-ontariens d’adoption partagent leur passion, en français, en parcourant la planète.

Laurie Trottier
L’Aurore boréale
Yukon – Exit les chiffres, les échéanciers et les cibles quantifiables. Le programme de bourse en action climatique des Premières Nations du Yukon propose une tout autre approche pour éveiller les consciences de leurs 14 boursières et boursiers pendant 20 mois. Une démarche centrée sur les savoirs autochtones et sur les compétences émotionnelles qui invitent les jeunes à reconnecter avec leur territoire et leur culture, pour mieux les défendre.

Ericka Muzzo
Francopresse
FRANCOPRESSE – Les organismes culturels et artistiques franco-ontariens ont reçu moins de 2 % d’une enveloppe de 25 millions $ visant à soutenir la relance des organismes artistiques affectés par la pandémie. Plusieurs organismes francophones s’estiment désavantagés et déplorent le manque de transparence du gouvernement ontarien dans la distribution des fonds.

Réjean Grenier
Francopresse
FRANCOPRESSE – Dans les années ‘70, un professeur de sociologie à l’Université Laurentienne de Sudbury affirmait que tous les Canadiens français avaient du sang autochtone – sans toutefois proposer de preuve pour appuyer ses dires. Si on en juge par l’expansion fulgurante des adhésions aux associations provinciales de Métis, il n’y aurait toutefois pas que les Canadiens français qui pourraient se dire en partie autochtones. La question de qui peut réclamer le statut de Métis divise d’ailleurs plusieurs de ces associations.

Norbert LeBlanc
PUBNICO-OUEST : Dans le cadre du Festival du Bon Temps de 2021, un atelier de peinture à l’huile a été offert aux artistes visuels de la région. Cet atelier a été offert le 18, 19, et 20 mars au Village historique acadien de la Nouvelle-Écosse. Pour en comprendre davantage au sujet de cet atelier, Le Courriel de la Nouvelle-Écosse a rencontré trois personnes associées au déroulement de cette activité récurrente : Sally Kenney, Sandra d’Entremont et Michel Doucet.