<< Retour | Archives | La une | 
Publié le vendredi 27 juillet 2012 | Mis à jour le mercredi 1 août 2012

Une réunion remplie d'émotions à Tusket

Brad Fulton, planificateur municipal, s'adresse à l'assistance à Tusket.
(Photos : Norbert LeBlanc)
Brad Fulton, planificateur municipal, s'adresse à l'assistance à Tusket.
(Photos : Norbert LeBlanc)

TUSKET – Une réunion spéciale du conseil municipal d’Argyle a eu lieu le jeudi 19 juillet dernier. Cette rencontre avait pour but d’écouter les inquiétudes des résidents de la Petite-Rivière et de la Buttes des Comeau. Une cinquantaine de personnes de ces régions étaient présentes. Étant donné le grand intérêt que suscite la question des éoliennes proposées pour la région, le conseil municipal a enregistré et diffusé la réunion sur Internet. Huit des neuf conseillers étaient présents.

Aldric d’Entremont, préfet de la municipalité, a présidé la réunion qui a été divisée en quatre parties. Alain Muise, directeur général de la municipalité, a utilisé une présentation PowerPoint pour parler des distances recommandées pour l’installation des éoliennes par rapport aux résidences. Il a expliqué au public que selon les politiques municipales actuelles, les éoliennes doivent être situées au moins à 242 mètres de la résidence la plus proche. Il a été très clair dans ses explications par rapport au rôle de la municipalité qui consiste à définir l’utilisation de ses terrains à l’intérieur de ses frontières.

À la suite de la présentation de M. Muise, Brad Fulton, planificateur municipal, a informé l’auditoire que les politiques concernant l’installation des éoliennes sont les mêmes depuis l’aménagement du parc éolien à Pubnico-Ouest. M. Fulton a expliqué que la loi actuelle exige que les éoliennes soient situées à une distance égale à deux fois la hauteur de l’éolienne.

La troisième partie de la réunion comportait une présentation de Rodrigo Maura, représentant de la compagnie Anaia Global. M. Maura a expliqué les raisons pour lesquelles sa compagnie avait choisi la municipalité d’Argyle pour installer un parc éolien. Il a aussi précisé qu’Anaia a l’intention d’installer de 15 à 25 éoliennes et que sa compagnie s’engage toujours à produire 50 mégawatts d’énergie.

Pendant la dernière partie de la réunion, le public était invité à se prononcer. Huit personnes ont parlé et sept d’entre elles ont rejeté le projet de construction d’un parc éolien dans la région de la Petite-Rivière et de la Butte des Comeau. Trois orateurs de la municipalité de Kings, Andrew Steeves, Dr Gordon Callon, et Chris Cann ont parlé de leurs inquiétudes quant à l’installation d’un parc éolien. Colton LeBlanc, adjoint administratif de Chris d’Entremont, député d’Argyle, a présenté les excuses du député local qui ne pouvait assister à la réunion. D’autres porte-paroles de la région ont exprimé beaucoup d’inquiétude. Guy Surette, conseiller de la municipalité a fait un discours passionnant sur sa recherche personnelle sur les éoliennes dans la région de Pubnico-Ouest. Les commentaires de M. Surette ont été bien reçus.

La réunion s’est terminée par un vote. Une motion proposée par Guy Surette et appuyée par Charles LeBlanc a été acceptée par un vote de 7 à 1. Par cette motion, on demande au Conseil de reconsidérer un amendement à la loi existante qui détermine la distance proposée entre les éoliennes et les résidences les plus proches. M. Muise a informé l’auditoire que ces changements auront lieu selon les procédures de la province et de la municipalité.