<< Retour | Archives
Publié le vendredi 24 février 2012 | Mis à jour le vendredi 24 février 2012

L'École Jean-Marie-Gay remporte un concours panaméricain

Les élèves de la première année de l'École Jean-Marie-Gay, sous la direction de leur enseignante, Nathalie Desautels Comeau, et de leur moniteur de langues, Mathieu Laprise, ont remporté une bourse d'une valeur de 3 000 $ pour l'achat de matériel pédagogique pour leur école grâce à une vidéo qu'ils ont créée ensemble. Ils ont remporté le concours @nime ta francophonie du Centre de la francophonie des Amériques. Sur la photo : derrière - Mathieu Laprise, moniteur de langues. Les élèves - Brooke, Josyane, Denise, Eve, Mathieu, Sophie, Patrick, Adèle, Mathieu, Sylvain, Wyatt, Miguel et Mylène. Devant - Nathalie Desautels Comeau, enseignante.
Photo : Courtoisie / École Jean-Marie Gay
Les élèves de la première année de l'École Jean-Marie-Gay, sous la direction de leur enseignante, Nathalie Desautels Comeau, et de leur moniteur de langues, Mathieu Laprise, ont remporté une bourse d'une valeur de 3 000 $ pour l'achat de matériel pédagogique pour leur école grâce à une vidéo qu'ils ont créée ensemble. Ils ont remporté le concours @nime ta francophonie du Centre de la francophonie des Amériques. Sur la photo : derrière - Mathieu Laprise, moniteur de langues. Les élèves - Brooke, Josyane, Denise, Eve, Mathieu, Sophie, Patrick, Adèle, Mathieu, Sylvain, Wyatt, Miguel et Mylène. Devant - Nathalie Desautels Comeau, enseignante.
Photo : Courtoisie / École Jean-Marie Gay

SAULNIERVILLE – Les élèves de la première année de l’École Jean-Marie-Gay, sous la direction de leur enseignante, Nathalie Desautels Comeau, et de leur moniteur de langues, Mathieu Laprise, ont remporté une bourse d’une valeur de 3 000 $ pour l’achat de matériel pédagogique pour leur école grâce à une vidéo qu’ils ont créée ensemble.
Le Centre de la francophonie des Amériques lance annuellement le concours @nime ta francophonie. Ce concours s’adresse aux enseignants qui désirent réaliser un projet éducatif en français dans leur salle de classe afin de faire découvrir à leurs élèves la francophonie des Amériques.
Dans le cadre de ce concours, Mme Desautels Comeau et M. Laprise, avec la participation des élèves de la première année, ont soumis en décembre une vidéo de cinq minutes intitulée La machine à devancer le temps. Ils ont appris le lundi 20 février qu’ils avaient gagné une des 10 bourses d’une valeur de 3 000 $ pour l’achat de matériel pédagogique. Les gagnants étaient choisis par un jury composé de cinq personnes; quatre au Québec et une en Colombie. Environ 80 candidatures avaient été soumises.
Le sujet de cette année était Projetez-vous en 2025; à quoi ressemblerait, selon vous, la francophonie des Amériques? Mme Desautels Comeau et M. Laprise ont alors composé un scénario à la suite d’un remue-méninge avec les élèves. Ensuite, ils ont construit quelques accessoires pour appuyer l’histoire à raconter.
Le scénario est assez simple; le narrateur, M. Laprise, explique que les élèves trouvent par une belle journée en salle de classe une machine à voyager dans le temps. Certains commencent à se questionner et cherchent à savoir où ils seront en 2025. Un premier se demande s’il portera la moustache. Deux autres s’imaginent starlettes de cinéma. Enfin, les élèves décident d’essayer la machine et de réellement voyager dans le temps. Le premier à voyager se retrouve enseignant de français à Haïti. La deuxième est politicienne à Ottawa. Le troisième est une vedette rock internationale de la chanson francophone. Après ces quelques voyages, les élèves se rendent compte qu’ils ne sont pas prêts à vivre dans le futur et que chaque chose doit se passer en son temps!
Le projet figurera prochainement sur le site Web du Centre de la francophonie des Amériques à l’adresse www.francophoniedesameriques.com. Pour l’instant, on peut visionner la vidéo à l’adresse suivante : vimeo.com/33339759.
La communauté de l’École Jean-Marie-Gay est très fière de souligner les réussites de ses enseignants; cette année déjà, l’enseignante Maria Hanna a reçu un montant de 5 000 $ du programme Cultural Opportunities for Youth (du gouvernement de la Nouvelle-Écosse) afin de monter une pièce de théâtre musicale à propos des légendes acadiennes de la Baie Sainte-Marie, et l’enseignante Monette Boudreau a obtenu un financement de 5 000 $ du Fonds d’assistance au développement des programmes (du syndicat des enseignants de la Nouvelle-Écosse) pour l’achat de 10 iPad.
Le Centre de la francophonie des Amériques, situé dans la ville de Québec, a pour mission d’illustrer la francophonie des Amériques et de développer un sentiment d’appartenance auprès de ceux et celles qui la forment.